La cuisine est un endroit dans la maison qui est clef quand on entre dans une démarche minimaliste. Pourquoi? Parce que c’est un espace dans lequel on accumule pas mal de choses au fil des années et qu’on se retrouve à vivre dans un tas d’objets qui n’ont pas ou plus de sens. Etre minimaliste ce n’est pas juste avoir peu d’objets qui nous entourent. C’est prendre conscience de ce que nous consommons. Et rien de mieux que la cuisine pour commencer cette prise de conscience!

la newsletter minimaliste

Les bocaux pour une cuisine minimaliste

On peut être zéro déchet et ne pas être minimaliste. On peut être minimaliste sans être zéro déchet. Même si ces deux tendances sont cousines, elles ne sont pas imbriquées l’une avec l’autre. Ce qui est intéressant, c’est qu’on peut s’inspirer du zéro déchet pour être minimaliste. Si on prend l’idée des bocaux en verre. Ils sont intéressants dans une démarche minimaliste parce qu’ils nous permettent de voir ce que nous avons vraiment. En plus, ils sont aussi décoratifs par leur simplicité et ils renvoient à une idée d’authenticité, de simplicité quand nous étions enfant. Ce qui me plait aussi avec les bocaux, c’est qu’ils nous permettent aussi de nous rendre compte des déchets invisibles qu’on produit. On prend l’exemple d’un paquet de pâtes. Il y a l’emballage. Si on l’achète en vrac, il y a aussi l’emballage, mais on ne va pas se cantonner à 250gr de pâtes, on va en prendre plus, donc il y aura moins d’emballage.

bocaux cuisine minimaliste


[Pratique] 5 gestes à adopter au quotidien pour une maison organisée 


Les pailles réutilisables pour une cuisine minimaliste

On utilise généralement les pailles l’été. Vous saviez que ces petits tubes en plastique sont un véritable fléau? Rien qu’en France, tous les jours, il y a plus de 8 millions de pailles jetées. C’est énorme! Même si vous faites le tri à la maison, autant éviter d’utiliser des pailles en plastique. Cela ne veut pas nécessairement dire qu’il faut s’en passer. Il y a de bonnes alternatives. On peut par exemple parler des pailles en bambou, mais ce qui me dérange dans le bambou, c’est que généralement il est issu d’exploitation en Asie. (Perso, je vis en Asie, ce qui fait local, mais quand on vit en France, c’est pas très très local, n’est-ce pas!). Il y a aussi la version en métal avec les pailles en aluminium. Elles se lavent facilement et ne finissent pas à la poubelle.

decoration cuisine minimaliste

Bye-bye l’électroménager qui ne sert pas

Pendant très longtemps je n’ai pas eu de micro-onde. C’est quand j’ai rénové l’atelier il y a quelques années que j’ai fini par en avoir un (de récup’) pour faire chauffer mes repas. J’ai toujours eu un grille-pain qui sert 3 fois l’an. Il a beau être design et fun, il ne servait pas. Pourquoi encombrer l’espace avec des objets qui ne servent pas? Le microonde, selon votre utilisation, peut être remplacé par le four, la bouilloire ou encore votre gazinière. Le grille pain peut être remplacé par le four ou un morceau de beurre dans une poêle.  Perso, j’aurais du mal à vivre sans bouilloire, parce que Flo aime le thé et j’aime le café passé dans une presse. (Le fameux French Press quand on est à l’étranger). N’empêche que si vous voulez faire de la place, la bouilloire peut disparaitre et laisser place à une casserole.

bocaux deco cuisine minimaliste

Le tissus pour plus de longévité dans la cuisine

Un peu comme les pailles, on a le papier. Sopalin, mouchoirs en papier, serviettes en papier… On vient de passer 20 ans dans une aire du tout jetable. Et si on repart sur des basiques comme le torchon ou la serviette en tissus, on n’est pas obligé d’acheter en stock. 4 torchons suffisent au quotidien. Une serviette par personne à table. Hop! On s’encombre beaucoup moins d’un coup!

indispensable cuisine minimaliste


[Tendance déco] Ambiance Urban Jungle dans la cuisine 


Les alternatives à l’éponge de vaisselle

Pour terminer cet article, on va s’intéresser à la vaisselle, notamment à l’éponge que l’on change plusieurs fois par an. Vous allez me dire que c’est difficile de faire la vaisselle sans rien, et, je suis on ne peut plus d’accord. En revanche, au lieu de prendre une éponge qu’il faudra changer régulièrement, il est intéressant de partir sur des solutions plus durables. On a par exemple la brosse à vaisselle, plus solide qu’une éponge. Perso, j’avais essayé il y a quelques années et je ne suis pas fan. C’est un peu comme mettre des gants pour faire la vaisselle, ça ne marche pas chez moi. Si vous êtes comme moi, j’aime faire la vaisselle avec un carré micro-fibre. Ca tient bien dans la main. Ca passe en machine quand il faut le laver. Et le micro-fibre tient beaucoup plus longtemps qu’une éponge classique.