istanbul plaque tournante refugies migrants nomades

En 4 ans, ce n’est pas la première fois que l’on croise la route de réfugiés, de migrants. L’exemple le plus flagrant avant d’arriver en Turquie, c’était en Malaisie. Et on avait pu constaté l’évolution sur les différentes années. Dans la rue, de nombreux birmans qui ont fuit la répressionContinuer la lecture