coup de coeur Malaisie Kuala Lumpur Melaka Pennang à voir

[Nomade] Les 5 choses que l’on a préférées en Malaisie

Pour cette série d'articles, je vais suivre notre itinéraire. Je ne vais pas consacré plusieurs articles si on a fait plusieurs visas. En revanche, pour être certaine de n'oublier aucun pays, je vais les faire dans l'ordre dans lequel nous les avons découverts pour la première fois. Lors de notre première année de voyage, nous avons commencé par l'Inde, puis le Népal suivi d'un retour en Inde. Et après, nous avons volé jusque la Malaisie. C'était notre première découverte avec la partie sud-est de l'Asie. Comme pour les 2 premiers pays, je vous propose ici les 5 choses que je préfère en Malaisie. J'espère que cela vous fera voyager un peu avec nous!

voyage en malaisie choses preferees poster vintage monument architecture
andersondesigngroupstore.com

A propos de notre quotidien nomade

Je ne sais pas combien de visas nous avons fait en Malaisie... Malheureusement, je ne peux plus vérifier dans mon passeport puisqu'il a été volé. Il faut savoir que nos affaires sont bloquées à Kuala Lumpur depuis mars 2020 à cause de la pandémie. On avait quitté la capitale malaisienne pour 3 semaines (on était allé en Thaïlande) et on prévoyait d'y retourner pour bosser quelques temps. Manque de pot, dans ces 3 semaines, la pandémie a pris une ampleur considérable, les frontières ont fermé. Nos sacs sont donc toujours à KL et nous on attend de pouvoir y retourner pour au moins les récupérer (et surtout parce que le pays nous manque!)


Le blog a besoin de votre soutien. Depuis plus de 10 ans, je partage avec vous ma passion pour la déco, depuis plus de 5 ans, nos voyages et notre quotidien nomade.
Si vous envisagez de soutenir financièrement le blog (pour moins cher qu'un café dans un restau en France), je vous donne rendez-vous sur Patreon. C'est une plateforme de mécénat qui est plus privée et sur laquelle je partage bien plus facilement autour de mon mode de vie.

01 • La communauté indienne de Malaisie

La Malaisie est multi-culturelle. Elle est composée de malaysiens, de malaysiens-chinois (à peu près un quart de la population) et de malaysiens-indiens (un peu moins de 10% de la population). Pour ces deux dernières communautés, on a des personnes nées en Malaisie avec des origines chinoises ou indiennes et des personnes expatriées qui sont nées en Chine ou en Inde. Quand on vit à Kuala Lumpur, on loge aux abords du quartier chinois. C'est un quartier hyper touristique notamment avec ces restaus et son marché de nuit. Ca nous a fait rire la première fois où on y est allé. J'avoue que maintenant, on s'en ballek pas mal. On n'est pas à fond sur cette culture. Et au final, à part pour faire du business, la communauté chinoise est assez renfermée sur elle-même.
C'est beaucoup moins le cas pour la communauté indienne. C'est l'une des raisons qui explique pourquoi on aime autant la Malaisie. Quand on est arrivé la première fois, on venait d'Inde et on a eu beaucoup de mal à s'adapter. (Il nous a fallu un bon mois pour nous remettre dans le bain!) Et depuis, on a découvert qu'on pouvait facilement retrouver des trucs d'Inde en Malaisie. On mange par exemple essentiellement indien. Quand on a envie de changer on mange malaysien ou je me fais un Mac Do mais c'est assez rare. On aime la bouffe indienne et en plus on aime l'ambiance du restau indien (notre cantine!). On y est très bien reçu et les gars qui y bossent savent qu'on aime le Tamil Nadu... Autre exemple, j'achète mes clopes dans une boutique indienne. C'est con, mais je suis toujours bien accueillie et la nana est très sympa avec nous. Ce sont les deux principaux exemples mais il y en a d'autres au quotidien.

voyage en malaisie choses preferees lieu à visiter kuala lumpur Batu Caves hindouisme
Les Batu Cave - un ensemble de grottes dédiées à l'hindouisme à quelques kilomètres de Kuala Lumpur
voyage en malaisie choses preferees lieux à visiter tour Petronas
Je n'ai pas de photo de la guesthouse où l'on vit à KL... Du coup, vous avez nos tronches devant les tours Petronas

02 • Notre guesthouse à Kuala Lumpur

Deuxième point qui fait qu'on aime la Malaisie c'est l'endroit où l'on vit à Kuala Lumpur. Ce n'est pas un hôtel 4 étoiles, loin de là. Mais on s'y sent comme chez nous. Depuis notre tout premier visa, on va chez Natalia. Elle est russe mais elle vit depuis plusieurs années en Malaisie. Elle a changé de lieux mais on reste fidèles et on continue à aller dans sa guesthouse.
On aime cet endroit parce que: on a notre chambre attitrée, on est à côté du temple indien (ça c'est pour moi), on est à côté du restau indien, on travaille régulièrement dans la guesthouse, je peux peindre les murs et la porte d'entrée, on s'entend très bien avec Natalia, on aime les gens qui vivent là et souvent on y a fait de belles rencontres. On est vraiment des habitués de cet hébergement et c'est un peu notre deuxième maison (on a plusieurs 2ème maisons...) En bonus, il y a un rooftop, une cuisine et Flo a même une salle de bain qu'il ne partage qu'avec Natalia. Je vais dans une autre salle de bain parce que je préfère les toilettes occidentaux plus que les toilettes turcs! (La salle de bain et les toilettes sont une seule et même pièce).
Comme on bouge fréquemment de pays et de villes, c'est important d'avoir des endroits que l'on connait bien et dans lesquels on se sent bien. Et comme on y a vécu pas mal de temps, on ne galère plus à trouver un bon restau à proximité, le bon shop pour acheter des clopes ou des bouteilles d'eau, etc.

03 • La gentillesse des Malaisiens

La gentillesse est répandue en Asie, bien plus qu'en Europe. Evidemment, ça nous arrive de tomber sur des cons. Mais globalement, en Malaisie, les gens sont sympas. C'est très agréable quand on y passe des vacances ou, comme nous, un peu plus de temps.
A Penang, on a passé une soirée à picoler avec un allemand et des malais. C'était vraiment chouette. Ils parlaient anglais et donc il est facile de discuter tous ensemble. A la guesthouse dont je parlais juste avant, il nous est aussi arrivé aussi de rencontrer des malaisiens avec qui parler. La barrière de la langue est moins palpable que dans d'autres pays. Peut-être est-ce parce qu'ils utilisent le même alphabet que nous? Peut-être parce qu'ils ont une politique différente quant à l'apprentissage de l'anglais à l'école? Je ne sais pas. En tout cas, il est assez facile de parler avec des malaysiens. Plus qu'en Thaïlande ou au Laos par exemple.

En 5 ans et quelques, nous avons voyagé dans une dizaine de pays en Asie du Sud, du Sud-est mais aussi dans le Caucase / Moyen-Orient. La gentillesse, la volonté d'être agréable ou serviable, la curiosité, l'envie d'échanger [...] sont globalement plus présents en Asie qu'ailleurs. Cette manière d'être rend définitivement notre quotidien plus agréable. On en avait conscience et on en était reconnaissant sur place mais en ayant du nous rapprocher de l'Europe ces derniers mois, on a compris que cette gentillesse était un point essentiel qui nous manquait terriblement.

voyage en malaisie choses preferees gentillesse malaisienne salamat datang
Photo prise à l'entrée d'un festival de bouffe à Penang
voyage en malaisie choses preferees mosquée nationale kuala lumpur lieux à visiter
Il y a bien une photo de moi avec le voile et tout ça mais je trouve que j'ai une gu*ulle de b*te, donc vous avez l'intérieur de la Mosquée nationale de KL

04 • Un autre Islam que celui que l'on connait en France

La question de la religion est une thématique que je n'aborde pas souvent pourtant ça m'intéresse beaucoup. Je sais que c'est quelque chose d'assez tabou en France. Au mieux, on ne parle pas de religion pour ne pas s'engueuler à table à Noël. Ici, je partage régulièrement des lieux religieux sans forcément trop rentrer dans les détails. Et l'exotisme de l'hindouisme ou du bouddhisme disparait quand il est question de l'Islam. Un jour, probablement sur Patreon, je reviendrai sur la religion de mon point de vue personnel. Cette fois, il est question de la Malaisie. Et en arrivant la première fois dans ce pays, j'ai été étonnée de voir qu'il existait plusieurs manières de vivre la profession musulmane. Avant d'arriver, je me posais un tas de questions du style: est-ce que je vais pouvoir porter des shorts? Est-ce qu'on va me regarder de travers parce que je ne suis pas voilée? etc. En réalité, les malaisiens s'en battent les co*lles que je sois en short, avec les cheveux détachés ou tatouée. Pas de regards de travers, pas de jugements. Il y a une profonde indifférence de leur part quant au fait que je ne sois pas muslim. Et perso, je trouve ça agréable à vivre. (J'ai déjà vécu le contraire dans certains quartiers en Inde, en Turquie ou en Egypte, ce n'est pas fantastique à vivre!). La Malaisie est un pays aussi où on peut parler religion sans se taper sur la tronche. On a rencontré des muslims francophones, une française convertie à l'Islam. On a aussi parlé avec des malaisiens. Et ça aide pour mieux comprendre cette religion qui est stigmatisée en France et en Europe. Globalement, la religion est une religion d'Etat, ce qui ne les empêche pas d'avoir la foi. Et c'est biiiiieeeeennnn plus détendu qu'ailleurs (en France ou dans d'autres pays dans lesquels on a voyagé!) En revanche, je ne vais pas évoquer ici ce qu'implique une religion d'Etat - en Malaisie ou ailleurs - ce n'est pas le point de cet article.

05 • C'est très facile de faire du Workaway en Malaisie

Dernier point qui devrait intéresser les gens qui envisagent de partir en Asie avec un petit budget: le workaway. La Malaisie est le seul pays où il a été aussi facile de trouver des petits jobs qui permettent d'économiser le prix de la piaule. J'ai été serveuse - une très mauvaise serveuse! Flo a été femme de chambre. On a aussi géré une guesthouse à plusieurs reprises. En plus de permettre de faire des économies, ça nous permet de découvrir le pays différemment. Ca casse un peu le quotidien. Et jamais en France, je n'aurais été serveuse! Pour trouver des missions en workaway, c'était hyper facile. J'utilise le passé parce qu'avec le Covid, les choses doivent être différentes maintenant. Le 1er workaway qu'on a eu, j'avais envoyé quelques mails. Quand on gère la guesthouse, c'est celle où l'on vit habituellement. Natalya connait nos habitudes, notre manière de vivre. Elle nous fait confiance. Ca s'est fait assez naturellement. En revanche, il nous est arrivé de ne pas rester dans un workaway. Une fois. J'avais vu une annonce sur le web pour bosser dans une ferme. Le coin était sympa et en dehors de la ville (à Pennang). Mais les commodités offertes étaient exécrables. Une cabane en bois avec un matelas posé au sol, pas vraiment d'électricité. Pas vraiment de serrure non plus. Niveau confort et sécurité, ce n'était pas pour nous. Sans parler des moustiques... Ce n'était pas un ou deux moustiques qui nous tournaient autour. On n'a jamais été autant piqué le temps de notre visite et de décider que non, ce n'était pas pour nous. Enfin bref, pouvoir bosser en Malaisie quelques heures par jours est un point que j'apprécie beaucoup.

voyage en malaisie choses preferees Melaka paysage découverte à visiter
Je commence à prendre plus de photos de notre quotidien (en 2022). Du coup, j'ai peu de photos pour illustrer cet article. Je ne me prends pas en photo en train de bosser du moins en workaway. C'est une photo de Melaka

Voilà, c'est la fin de cet article. J'espère qu'il vous aura permis de découvrir un peu mieux ce pays dans lequel nous avons passé beaucoup de temps. Dans quelques semaines si tout va bien, je vous proposerai le même type d'articles pour un autre pays.


Devenez mécène du blog


Soutenez mon travail sur le blog et accédez à des contreparties exclusives:

  • Plusieurs centaines d'articles déco, lifestyle & voyage réservés aux abonné•e•s
  • Toutes les entrées de mon side project - mon dictionnaire nomade
  • Une publicité limitée sur les articles Patreon

coup de coeur Malaisie Kuala Lumpur Melaka Pennang à voir