A mon sens, le salon est une pièce vraiment à part dans la maison parce que c’est le lieu de vie par excellence, celui où l’on se retrouve tous les jours, en famille, parfois avec des amis. Et le fait que ce soit un lieu de vie cela peut sembler compliqué de le rendre minimaliste. Et pourtant ce n’est pas impossible. Voyons ensemble quels sont les indispensables pour créer un univers convivial et slow.

la newsletter minimaliste

Prendre conscience des espaces dans votre intérieur minimaliste

Généralement dans le salon, il y a plusieurs espaces. On a celui qui fait face à la télé, composé souvent de canapés, fauteuils, d’une table basse et du meuble TV avec le sacro-saint graal qu’est le poste de télévision. On a aussi les espaces de passages, un ou multiples selon l’agencement de votre intérieur. Parfois, on a des espaces autres: comme une bibliothèque, un espace musique avec une platine, ou encore, un endroit où se trouve le bureau.
Pourquoi prendre conscience des espaces? Tout simplement, parce qu’ils vont vous permettre d’atteindre votre idéal minimaliste plus facilement. Presque à chaque fois, je vous invite à trier votre intérieur. Pour le coup, il est bon de le faire par espace. Et il n’est pas juste question de trier, il faut aussi repenser chacun de ces espaces. La bibliothèque: est-ce nécessaire de garder tous les livres qu’elle contient? Allez-vous les relire? Vous en servir pour le boulot? Côté canapé, est-ce que tous les coussins vous servent au quotidien? Est-il nécessaire de garder les magazines sur la table basse alors que vous les avez déjà lus? Bref, je pense qu’en vous intéressant espace par espace à votre pièce, il sera plus facile de faire le tri et de remettre chaque chose à sa place. Si mes souvenirs sont bons, Marie Kondo explique dans La Magie du Rangement, qu’il est nécessaire de regrouper les objets ensemble. Cette prise de conscience des espaces vous aidera à rendre à Arthur ce qui lui appartient.

indispensable minimaliste salon jeu de formes

Le retour à l’essentiel dans un salon minimaliste

Pour moi, un salon doit être confortable. Et on est nombreux(ses) à le penser. Donc ma démarche minimaliste n’exclue pas le confort. On ne va pas virer le canapé parce qu’on veut un espace épuré. Le confort est une qualité essentielle du salon – du moins pour moi. Et pour vous quel est cet essentiel?
A partir du moment où vous aurez définit l’essence de votre salon, il sera bien plus facile de travailler pour associer la qualité minimaliste à cette essence.
Prenons un exemple concret: Je vous parlais de coussins juste avant. Les coussins c’est top pour faire la sieste dans le canapé, pour soulager les douleurs dorsales, pour avoir un support pour les bras histoire de lire confortablement, etc. Bref, je conçois difficilement un salon confortable sans coussins. En revanche, avez-vous besoin de 6, 10, voire plus coussins? Est-ce que vous avez besoin d’un gros coussin ou d’un plus petit? Avant même de penser à la housse déco de votre coussin, le retour à l’essentiel va vous permettre de créer un intérieur qui vous correspond et qui répond à vos besoins. Quand on a le bon coussin qui soulage notre dos après une journée de travail, on n’a plus besoin des autres.
Cette démarche peut-être appliquée à tous les objets du salon. Vous aimez lire, une bibliothèque peut-être nécessaire. Garder tous vos livres, peut-être pas. Je suis une lectrice assidue depuis l’enfance. Il y a quelques livres qui sortent du lot. Ceux-là, j’aime m’y replonger, comme Les Fleurs du Mal de Baudelaire, que j’aime lire aux toilettes. (Le poème court est un truc que je kiffe aux toilettes, faut pas chercher). Bref, ce livre là, il me semble compliqué de m’en débarrasser. (Je l’ai fait vu mon mode de vie actuel, mais je continue de lire Baudelaire sur ma tablette de temps en temps). Idem pour la décoration murale du salon. Sur Instagram la semaine passée, j’avouais que j’aimais les illustrations – bien plus que les photos. Choisir quelques illustrations qui représentent mon état d’esprit au lieu d’une accumulation de cadres photos qui me parlent moins, me semble essentiel. Et ce qui est essentiel pour moi ne l’est pas pour vous. D’où la nécessité de vous demander ce qui est essentiel dans votre salon.

indispensable minimaliste salon lumiere naturelle

blog sans pub

Lumière et confort dans un salon slow

La place des objets n’est pas la seule chose qui importe dans notre cas. Il va aussi être question d’ambiance, plus que de déco. Je parlais de confort et de convivialité et la lumière a un rôle à jouer. La lumière naturelle est bonne pour le moral. La lumière artificielle quant à elle favorise le confort. Il est indispensable de travailler ces différents types de lumières dans votre salon.
J’écris ces quelques mots en septembre, l’été touche à sa fin. Imaginez grâce à vos choix que la lumière naturelle entre dans votre pièce jusqu’en novembre… Même si en France, à cette époque de l’année, les journées sont plus courtes, grâce aux voilages, grâce à l’aménagement vous pouvez faire en sorte d’avoir plus de lumière naturelle pendant plus longtemps. Même si vous profitez de votre salon réellement le weekend, ce sera toujours plus agréable que de vivre sous les lumières électriques.
En parlant de lumière artificielle, misez sur la fonctionnalité. Si vous lisez le soir dans le canapé, une liseuse peut s’avérer pratique. Si vous aimez une ambiance tamisée pour regarder un film, à ce moment là, une lampe à poser peut être la solution. Les objets ne sont pas les seuls éléments qui vont jouer sur l’atmosphère de votre pièce. La lumière n’est pas à prendre à la légère. Faites des essais, c’est la meilleure manière de trouver l’équilibre qui vous conviendra.

indispensable minimaliste salon matiere bois

Matières et formes pour un salon slow

Je pense que ce sera la dernière partie de mon article à propos de indispensables pour un salon minimaliste et il est question de matières et de formes. J’ai déjà eu l’occasion de vous expliquer que le “vide” créé par les objets était contrebalancer par le choix des matières qui composent votre déco et votre mobilier. La forme va aussi jouer un rôle intéressant. Une table basse carrée n’aura pas le même rendu qu’un ensemble de tables gigognes rondes par exemple. Si vous trouvez que votre salon n’est plus aussi chaleureux une fois que vous avez viré ce qui n’était pas essentiel, les matières et les formes vous permettront d’y remédier.
Je ne vais pas m’épancher sur les matières, je l’ai déjà fait (et je vous mets le lien en bas de l’article). Le bois, la laine, le cuir naturel… Globalement les matières naturelles vont vous permettre de rendre votre salon bien plus chaleureux. Je ne vous dis pas de changer de canapé si le vôtre est encore en bon état. On peut penser au tapis (comme les tapis Berbères en laine…), on peut penser aux rideaux en lin au lieu d’une matière synthétique…
La forme quant à elle va travailler le dynamisme de votre pièce. Si vous trouvez votre salon trop froid, c’est peut-être parce qu’il est trop rectiligne. Un miroir rond avec un encadrement en bois peut casser ce sentiment de froideur. Et pourtant, le miroir rond est très simple… Si vous avez envie de changer de bibliothèque, est-ce nécessaire qu’elle soit très haute? Si elle était à mi-hauteur quelles seraient les conséquences sur l’ambiance de votre salon? Si les angles de votre bibliothèque étaient plus arrondis et plus doux?
Même sans changer l’intégralité de votre salon, il est toutefois possible de faire quelques changements qui viendront créer un équilibre entre le “vide” et vos attentes. Vous verrez qu’avec le temps, cette sensation de vide disparaitra. C’est le début, vous n’êtes juste pas habitué(e). Et je peux vous assurer qu’on s’y fait vite!

indispensable salon minimaliste conseils deco

indispensable minimaliste salon table basse


Vous souhaitez plus d’articles à propos des intérieurs slow?