slow deco chambre rangement conseil minimalisme

Ahhh j’avais hâte de commencer cet article parce qu’il y a généralement quoi faire dans la chambre. Pour cet article, on va partir du principe où vous avez déjà fait du tri et désencombré la pièce et que les fringues trop petites par exemple ont déjà été données / vendues / jetées. Je ne vais pas non plus vous faire une leçon de morale sur la fast fashion et tout ça. Je pense que vous connaissez les tenants et les aboutissants des fringues made-à-l-autre-bout-du-monde et que vous êtes bien assez grand(e) / responsable pour trouver un équilibre. Dans cet article, je vais revenir sur la méthode Konmari qui est tendance depuis plusieurs années mais qui ne me ressemble pas spécialement. Je vais aussi vous parler des différentes solutions de rangements, histoire que vous ayez une vue d’ensemble de ce qui peut vous correspondre pour mieux ranger la chambre. Enfin, on parlera des autres meubles / espaces de la chambre, parce que les vêtements ne sont pas les seuls objets qui doivent être rangés.

la newsletter minimaliste

La méthode Marie Kondo – je suis toujours un peu perplexe

Le pliage des vêtements

Cela fait 12 ans que je suis pacsée avec Flo, cela fait donc 13 ou 14 ans qu’il constate en se moquant ma manière de plier le linge… Perso, je ne repasse pas. Je ne le faisais déjà pas en France, encore moins en Asie. Donc repasser, plier, ranger: ce n’est pas pour moi. Si le minimalisme m’a toujours fait de l’oeil c’est parce qu’avant tout j’y voyais une manière de me simplifier la vie et de ne pas perdre trop de temps à faire des choses chiantes. L’harmonie des objets bien rangés, bien pliés et tout ça, c’est la cerise sur le gâteau, le double glaçage sur la religieuse. Bref, je reviens à mon problème de pliage de fringues. Il m’a fallu un bon 10 ans au moins pour plier “comme il faut” les t-shirts. Et c’est pas vraiment acquis. Quoi que je fasse, où que je sois, rien ne t’efface quand je plie les t-shirt, il n’y en a pas un qui a la même taille une fois plié. Parfois je me concentre un max mais non, le résultat est toujours un peu foireux.
La méthode Konmari propose THE méthode pour plier les vêtements. J’avais essayé quand je vivais en France. Fail! J’ai réessayer depuis qu’on est parti de France en me disant que j’allais mieux organiser mon sac: Fail aussi. Sur le papier, ça vend du rêve. Mais la réalité c’est différent. Le coup du short, c’est le meilleur exemple. J’ai 2 shorts en jeans. En théorie, tu plies le short en deux (pour que les jambes se rencontrent), tu replies l’entrejambe à l’intérieur et enfin, tu plies une nouvelle fois en 2 pour que la ceinture soit au niveau de la couture des jambes. Et bien, ça ne tient pas! Tadaaaaaaam! J’ai essayé avec toutes mes fringues. Le must doit être le sarouel… Ca ne marche pas, pas quand c’est moi qui le fait. (Au mieux, j’ai une boule épaisse…)

Le rangement des vêtements pliés

Quand je vois les belles photos sur internet des nanas qui ont appliqué la méthode Konmari, ça m’envoie carrément des paillettes. Le résultat est parfait rien ne dépasse. Et juste en regardant la penderie des autres, je suis plus détendue. En revanche, il y a toujours eu une grande question qui planait au dessus de se sentiment de calme: Une fois que tu retires un t-shirt de la pile de t-shirts bien pliés, comment ça tient? Il y a quelques années, avant même d’essayer de lire son bouquin, j’avais essayé les boite de rangement pour compartimenter. C’est pratique jusqu’à un certain point. Et là n’est pas trop le soucis. Le truc c’est que l’harmonie d’un compartiment quand il est plein devient moins harmonieuse quand même quand il manque 3 ou 4 t-shirts et que ceux qui restent se cassent un peu la tronche. Non? J’ai essayé sa méthode de pliage mais honnêtement rien ne tient debout. On est doué ou on l’est pas, j’ai choisi mon camp!

slow deco chambre minimaliste rangement penderie

Source 

Rangement des vêtements – quelle solution est faite pour vous?

La penderie ouverte c’est très joli en photo, c’est tout!

Passons aux solutions de rangement et plus particulièrement la penderie. Même ici sur le blog, il m’arrive d’illustrer mes articles avec des portants de vêtements où rien ne dépasse. C’est beau. En vrai, je pense que c’est très difficile à vivre. Il y a quelques années, avant même d’imaginer que je puisse devenir minimaliste, j’avais un portant de fringues. Le premier (quand je vivais encore chez mon père) croulait littéralement sous les vêtements. Le second (notre premier appart en commun avec Flo) était archi bordélique. Et même maintenant, alors qu’on a beaucoup moins de vêtements, je ne suis pas certaine de vouloir un portant ouvert pour ranger mes vêtements.
Je me suis demandée ce qui me plaisait au final dans cette solution de rangement. 1/ Le fait qu’il y ait peu de vêtements sur le portant. Ok, maintenant que je vis avec très peu, ce serait possible 2/ Le fait que rien ne dépasse. Ouais alors entre mes débardeurs et mes t-shirts larges, on n’est pas du tout sur le même format. 3/ L’harmonie des vêtements. Sur certaines photos, on a l’impression que c’est un portant de magasin, tout est parfaitement coordonné. J’en suis incapable. Et même si j’essayais, au quotidien, j’ai autre chose à faire que de préparer un présentoir pour mes vêtements. (Je ne vis pas chez Kiabi!)
Du coup, même si le portant de vêtements est assez représentatif du mouvement minimaliste actuel, je ne vous le conseillerai pas spécialement. Au quotidien, je doute que ce soit si esthétique que ça. En plus, pour bien dormir, il est important d’avoir une chambre assez épurée. Un portant rempli de vêtements devant le lit, ça ne me semble pas hyper judicieux.

Trouver le système de rangement qui vous va bien

Quand je vois les meubles pour la chambre, je me dis que les concepteurs de mobilier ne se foulent pas la rate pour répondre à nos besoins. Le système Armoire = côté penderie trop haut + côté étagères trop hautes et trop profondes, ça ne colle pas vraiment avec mes besoins. Les piles de vêtements ne sont pas faites pour moi. Je refuse de prendre la fringues du dessus et le matin je ne suis pas suffisamment réveillée pour coordonner les mouvements de mon corps. Je lève la pile de fringues sans tout faire tomber, je prends la fringue qui m’intéresse, je repose la pile → chez moi, ça tombe. (Je suis très gauche comme fille!)
Et en n’ayant plus de meubles depuis plus de 3 ans, je me suis déjà posée la question du: qu’est-ce que je devrais acheter pour ranger mes vêtements? Et je pense que j’opterai pour la demie-penderie. Mis à part mes sous-vêtements, tout passe sur cintres. En Thaïlande, c’est normal ici d’étendre le linge sur cintre pour le faire sécher (et pas sur des cordes à linge). Du coup, il suffit de prendre les cintres et de les ranger. Tout y passe: leggings, shorts, sarouel, débardeurs, t-shirts. Et pour que ce soit parfait, il faut une porte. Elle cache mais surtout elle permet d’avoir un meuble épuré, plus simple.

Quelles solutions s’offrent à vous?

Voilà les solutions / meubles que l’on peut généralement trouver dans le commerce pour ranger les vêtements:

  • La penderie ouverte
    J’en ai parlé plus haut. En théorie c’est joli. En pratique, ça demande du boulot d’avoir un résultat esthétique sympa.
  • L’armoire avec un côté penderie, un côté étagère.
    Solution la plus courante mais que je trouve mal foutue. Je pense que cette solution doit être couplée avec des boites ou quelque chose pour structurer les espaces afin d’optimiser le rangement.
  • La commode
    Pratique quand on plie tout, mais ce qui se trouve sous la pile ne sera pas souvent utilisé (à moins de ranger en suivant la méthode Konmari qui a le mérite de vous mettre sous les yeux tous vos vêtements).
  • La colonne avec des étagères
    C’est un peu la même chose que la commode ou les étagères d’une armoire. A vous de vous approprier votre meuble pour qu’il corresponde à vos besoins (et que vos piles de fringues ne ressemblent pas à la tour de Pise).
  • Une demie-armoire
    Visuellement moins encombrante qu’une armoire classique. Elle est moins haute. Comme je le disais plus haut, c’est probablement ce que je choisirai si je devais acheter un meuble pour ranger mes vêtements.

slow deco chambre rangement tiroir minimaliste

Source

Boites et compartiments de rangements pour une chambre minimaliste

Compartimenter les tiroirs pour éviter l’installation du bazar

Outre les vêtements qui peuvent trouver leur place pliés sur une étagère ou sur un cintre, on a tout ce qui ne rentre pas dans cette catégorie: sous-vêtements, écharpes, ceintures, bonnets, gants… L’une des solutions c’est de compartimenter. Il  y a des solutions toutes faites, comme chez Ikea. Il y a aussi la méthode récup’ avec les boites de chaussures par exemple.
Pour ce point là, je peux difficilement vous partager mon expérience, je suis incapable de ranger mes culottes, une par une, dans un compartiment dédié. J’ai déjà appris à les plier, c’est déjà mieux que les mettre en boule. Il y a juste les écharpes en France qui étaient toutes sur un (ou deux) cintre(s).

Des boites pour ranger ce qui ne sert pas au quotidien

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de tri notamment dans les vêtements et je vous conseille de trier en partie vos vêtements selon les saisons. Je ne vois pas l’intérêt de s’encombrer des vêtements d’hiver en plein mois de juillet. Et pour être tranquille, pourquoi ne pas opter pour des boites. Elles trouveront leur place en bas de la penderie sans soucis. A chaque saison, il suffit de sortir les vêtements adéquats et ranger ceux qui ne serviront plus. Ca vous permet aussi de faire un nouveau tri dans ce qui ne vous va plus, ce qui ne vous plait plus.
Pour les draps, j’utilisais une taie d’oreiller pour mettre à l’intérieur la parure correspondante. Quand je changeais les draps, je n’avais pas besoin de chercher pour retrouver chaque pièce de la parure. Et la parure remplie faisait un bloc facile à ranger sur une étagère ou un tiroir.

slow deco chambre minimaliste bureau

Source

Les autres espaces de rangements dans la chambre

La table de chevet

Je n’ai pas de table de chevet au quotidien. Mais j’ai une trousse qui me sert essentiellement quand je voyage et qui traine toujours sortie de mon sac avec les essentiels. Un tas de petites choses qui sont pratiques à avoir sous la main et mon lévo que je prends tous les matins. Même dans la trousse, j’ai crée un compartiment pour mettre les toutes petites choses comme les barrettes. Ca évite que ça traine et qu’on les oublie au fond d’un tiroir. (Au pire, on les oublie au fond du compartiment!)

La coiffeuse

Autre meuble que l’on trouve souvent dans une chambre: la coiffeuse. Il existe des présentoirs / organiseurs pour ranger les produits de beauté et maquillage. Je suis aux antipodes de la youtubeuse beauté. Ma peau n’a pas vu de maquillage depuis 2016, depuis qu’on a quitté la France. Elle voir de temps en temps de la crème hydratante ou du talc. Plus souvent du talc. Et c’est tout. Même quand je me maquillais encore, je n’ai jamais eu une tonne de maquillage. Encore une fois, pour un intérieur minimaliste, il est nécessaire de faire du tri. Mais là, vu mon intérêt pour le maquillage, je ne peux pas vous donner de conseils pour savoir quoi garder ou quoi jeter. Là, ça me dépasse. En revanche, vous pouvez ranger la coiffeuse. Regroupez les objets par catégories: les pinceaux dans un pot à crayon par exemple. Utilisez les tiroirs pour ne pas avoir un plan de travail encombré.

Le bureau

Si vous travaillez dans votre chambre, le rangement de bureau est primordial; je l’ai écrit plus haut, pour une meilleure qualité de sommeil il est recommandé de dormir dans un espace épuré et harmonieux. La pile de dossiers qui attend d’être traitée n’est pas forcément une invitation au repos. Il y a quelques règles simples à appliquer surtout quand le bureau se trouve dans la chambre:

  • faire en sorte de garder un espace de travail le plus épuré possible
  • avoir des rangements pour cacher les dossiers en cours
  • ne pas s’encombrer ce qui ne sert pas
  • ranger le bureau quand on a fini de travailler

Pour écrire cet article, je repense à notre chambre avant de partir de France et je me rends compte que le soucis n’était pas forcément le rangement, c’était avant tout un trop plein d’habits. Je n’étais pas une accro du shopping et pourtant j’avais trop de vêtements. Notre mode de vie fait qu’on a pas de vêtements pour le froid / très froid. On n’a pas de doudoune par exemple. Flo a une veste dans son gros sac. On a quelques vêtements pour le il-fait-pas-bien-chaud et ils ne sortent qu’un mois par an en général. (Sauf cette année, on est parti en Indonésie avec le minimum syndical rien de chaud et j’ai eu froid-sa-mère!) Tout ça pour dire que si on devait ranger nos valises pour avoir un vrai chez nous, je veillerai à ne pas retomber dans le travers d’avoir trop de fringues. Forcément qui dit moins de fringues, dit moins de rangements et une chambre plus minimaliste!


Vous cherchez d’autres ressources pour un intérieur plus slow?

slow deco chambre rangement conseil minimalisme

2 commentaires


  1. Merci pour l’article et pour les astuces de rangement ! c’est génial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le captcha *