nomade projets voyages en asie

Il y a quelques années, j'avais un fonctionnement très différent vis à vis des choses que je voulais faire. Soit je les faisais, soit elles restaient à l'état de rêve - la plupart du temps faute de temps à y consacrer. Voyager, vivre comme on le fait depuis plus de 3 ans m'a fait beaucoup changer. Et maintenant, le temps n'est plus forcément une contrainte, un facteur qui me fera renoncer à quelque chose. On a appris qu'il nous fallait du temps pour voyager comme on l'entendait. On a aussi appris qu'il y a un temps pour tout. "Rien ne sert de courir, il faut partir à point", on connait tous cette partie de la fable de La Fontaine. On l'applique à notre manière de voyager et de vivre. Ce qui explique pourquoi on a encore de nombreux pays à voir même si on voyage en Asie depuis plusieurs années maintenant. Pour une fois, je vais vous parler des pays que nous n'avons pas encore visités et qui nous font de l'oeil.

Un jour on voyagera au Cambodge

Le Cambodge fait partie du tour que les backapackers font et que nous n'avons pas (encore) fait. C'est l'un des pays sur la liste du "un jour on ira". Comme pour le Vietnam, nous n'y sommes pas encore allés parce qu'il nous fallait une pause pour éviter les comparaisons qui n'ont pas lieu d'être. (J'y reviens après). Le Cambodge est un pays qui reste cependant séduisant. Il y a bien évidemment les temples d'Angkor qui doivent être magnifiques à visiter malgré la masse touristique. Le sud du Cambodge quant à lui a des plages et perso, la plage me manque vraiment. Et je ne serai pas contre un mois tranquillou au bord de la mer. En ce moment, je suis bien crevée, je me dis que déconnecter un mois les pieds dans le sable, ça ne pourrait pas faire de mal...
Si vous aussi vous avez des envies de voyage au Cambodge, je vous conseille de visiter le site Voyageurs du Monde qui vous propose une dizaine de voyages itinérants pour découvrir la vallée du Mékong et le Cambodge. Si vous avez envie de découvrir le bouddhisme, l'histoire de l'Indochine ou encore les paysages exotiques, vous y trouverez probablement un voyage qui vous correspond. Par ailleurs, le petit détail qui me fait vous parler de Voyageurs du Monde c'est son engagement 100% carbone neutre. Cette démarche date de plus de 10 ans et maintenant Voyageurs du Monde absorbe la totalité des émissions de CO2 liées aux déplacements de ses voyageurs et de ses salariés. Comment? Grâce à des projets de reforestation dans des régions qui en ont besoin. Pour rester en Asie, Voyageurs du Monde a un projet en Inde et un autre en Indonésie par exemple. Ils sont aussi signataires de la charte éthique du Voyageur de l'association "Agir pour un tourisme responsable". Cette charte rappelle le minimum syndical quant au comportement à tenir quand on voyage, notamment en Asie.

nomade cambodge projet voyage
© Pexels

Un jour on visitera le Vietnam

Vous saviez que le Vietnam était à l'origine de notre départ et changement de vie? Ce n'est pas le pays en tant que tel, j'ai eu envie de partir en Inde et de tout quitter alors que j'étais en train de préparer un cours sur la censure et je bossais plus particulièrement sur un document à propos du Vietnam. Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé dans ma tête à ce moment là mais c'est ce qui m'a fait sauter le pas.
Si nous n'avons pas encore fait le Vietnam, c'est pour plusieurs raisons. La première est une question de visa. En tant que français, nous avons 15 jours d'exemption de visa et c'est sensiblement trop court pour notre manière de vivre. Il faudrait prendre un visa plus long et donc payant. Et pour un petit budget comme le notre, ce n'est pas évident. D'autant plus que le Vietnam est entouré du Laos et du Cambodge, ce sont deux pays avec des visas payants. La deuxième raison qui explique pourquoi nous n'y sommes pas encore allés c'est justement à cause du Laos. J'avais peur de trop faire la comparaison entre le Laos et son voisin le Vietnam, comme j'ai pu le faire pour l'Inde ou le Népal par exemple. On a passé pas mal de temps au Laos notamment en 2017 / 2018 et in nous fallait un break pour éviter de trop comparer.
Pourquoi j'aimerai découvrir le Laos? Les paysages avant tout. Ca semble très vert en dehors des grandes villes. Il y a aussi le Vietnam historique qui m'interpelle. Je n'ai jamais été très bonne en histoire quand j'étais à l'école parce que ça n'avait pas de sens. La colonisation françaises, les différentes guerres qui ont touché le pays, la manière dont le Vietnam a rétamé les américains pendant la guerre dans les années 70... Tout ce passé historique prend une nouvelle dimension quand on visite le pays. (Dans le nord du Laos par exemple, il reste encore de très nombreuses bombes qui datent de la guerre même si le pays est très rarement évoqué quand on parle de cette période). Et puis mon côté maso me pousse à voir la fameuse circulation dans les grandes villes du pays. J'ai vu des vidéos évidemment, mais j'aimerai le constater par moi même (et voir si c'est pire que dans certaines villes indiennes).
La seule chose qui me fait vraiment peur au Vietnam, c'est la nourriture. Mon corps n'apprécie pas des masses la nourriture du Laos, j'ai peur que ce soit la même chose au Vietnam. Et même s'il parait qu'on y trouve de la baguette, je ne peux pas me nourrir exclusivement de baguettes pendant toute la durée de mon séjour. Non? Si?

nomade vietnam projet voyage
© Pexels

Un jour j'espère voir les Philippines

Les philippines sont aussi un pays que l'on aimerait découvrir. On quitte le sud est de l'Asie. Là aussi, c'est un pays qui peut être très branché nature, à partir du moment où l'on quitte la capitale. Toutes les personnes que l'on a croisées et qui sont allées là-bas nous ont tenu le même discours: c'est très joli sauf Manille, la bouffe ne casse pas trois pattes à un canard.
Et la nourriture est un point crucial de notre quotidien. On a envie de découvrir de nouvelles saveurs, on a envie de découvrir de nouveaux plats. Et on n'a surtout pas envie de s'ennuyer quand il s'agit de manger. Et à chaque fois qu'on a interroger des français (ou d'autres nationalités) à propos de la bouffe aux Philippines, la réponse était toujours la même. Du coup c'est un frein sérieux. Autre frein, le fait que ce soit un ensemble de plus de 7000 îles. Il faut trouver la bonne et si ce n'est pas le cas, les transports peuvent être très chers du moins pour notre budget. (Pour rappel: on est nomade, pas en vacances, notre budget n'est donc pas le même qu'un couple qui part 3 semaines en vacances!) On a eu un tas de conseils sur les lieux à voir et qui pourraient nous plaire. En attendant, il nous faut encore un peu de temps pour peaufiner nos recherches et définir où on a vraiment envie.
Outre le côté nature qui est très alléchant, j'aimerai aussi me rendre compte par moi-même de la culture aux Philippines. C'est un pays d'Asie qui a un fort patrimoine colonial. C'est aussi le 3ème pays au monde qui compte le plus de catholiques et jusqu'à présent, on n'a pas fait de pays catho. On a voyagé dans des régions plus catholiques que d'autres dans certains pays (comme le Kerala en Inde ou l'île de Samosir en Indonésie) mais ce n'était que des minorités dans le pays. Et je suis certaine que la religion catholique aux Philippines est très différente de celle qui survit en France.

nomade philippines projet voyage
© Pexels

Un jour peut-être qu'on ira au Pakistan

Changement d'ambiance radical, le Pakistan est un pays que l'on aimerait visiter. Mais là, c'est un peu plus compliqué. Déjà le prix du visa calme. Le mois est bien plus cher que d'autres pays d'Asie. C'est le genre de détail qui fait réfléchir à deux fois. A cela on ajoute le conflit entre le Pakistan et l'Inde. Dans l'absolu, on ne craint pas pour notre vie. On craint surtout de ne plus pouvoir aller en Inde après être allés au Pakistan. Et l'Inde, ça reste LE pays pour lequel on prévoit notre vie pour essayer de le comprendre un minimum. (On a déjà fait 3 visas en Inde et là Flo me casse les pieds depuis 3 mois pour qu'on y retourne) (Il va m'avoir à l'usure...) Bref, pour le moment, le Pakistan nous intéresse mais on ne veut pas fermer la porte de l'Inde, donc ça va rester en attente.
Pourquoi un tel intérêt pour le Pakistan? D'une part, on s'est rendu compte que ce qu'on avait appris / les informations données en France et la réalité étaient bien souvent deux choses différentes. On aimerait donc se faire une idée par nous même de ce à quoi ressemble le voisin de l'Inde. Dans mon esprit, ça a l'air aussi bien plus roots que l'Inde. Je me trompe peut-être mais j'aimerai bien voir. Le fait que j'ai à me couvrir la tête, dans l'absolu, ça ne me dérange pas plus que ça. J'en ai parlé avec Natalie chez qui on vit à Kuala, elle y est allée il y a quelques semaines, et, elle m'a dit qu'il était quand même plus confortable d'avoir le voile. Me connaissant, ça fera comme en Inde quand il fait chaud, j'ai une fine écharpe qui me sert à me couvrir la tête. Ca devrait le faire aussi. Il y a quelques années, devoir me voiler m'aurait posé problème. Maintenant, je m'en bas les reins. Je m'adapte à la culture du pays, ça me semble normal. La bouffe au Pakistan a l'air vraiment très très très bonne. Perso, je reste végé la plupart du temps, mais Flo est un viandard et je pense qu'il y a matière à ce qu'il se régale là-bas! La semaine passée on a eu la chance de gouter de la nourriture pakistanaise à la guesthouse et c'était super bon. (J'ai mis des photos sur Facebook d'ailleurs!)

nomade pakistan projet voyage
© Pexels

Un jour peut-être avoir l'occasion de découvrir le Bangladesh

Enfin pour terminer, le Bangladesh est aussi un pays que l'on aimerait visiter. Je ne sais plus qui m'a dit: "Mais Julie, qu'est-ce que tu vas aller faire là-bas, c'est pauvre et dégueulasse?!". Ouais et alors? Dacca à l'air vraiment sale. Après, on a appris à relativiser grâce à l'Inde. Ce n'est généralement pas sale partout. Non, ce qui bloque c'est encore une fois le prix du visa qui est trop élevé pour notre budget. C'est con, parce qu'on a rencontré quelques Bangladais (comme quelques Pakistanais) et ils sont super sympas. On se dit que ça doit être un pays où on peut faire de belles rencontre inattendues. Mais le visa pour le moment bloque.

nomade bangladesh projet voyage
© Pexels

Voilà pour les pays que l'on aimerait visiter dans les années à venir. On a le temps. Ce n'est pas une Bucket list ou quoi que ce soit. Vous avez peut-être remarqué que la Birmanie ne faisait pas partie de cette liste. Je ne sais pas si je tiens à visiter ce pays. Il fait partie du tour des backpackers (ce qui signifie qu'il doit y avoir le minimum de confort qu'on attend) et pourtant, ça ne m'emballe pas des masses. Je changerai probablement d'avis avec le temps. J'aimerai aussi voyager en Iran ou au Liban. Ce sont deux pays qui m'intéressent plus que la Birmanie. Enfin bref, au rythme où l'on voyage, je ne vais pas vous dire qu'on fera tout ça dans l'année qui arrive. On ne sait déjà pas où on va aller le mois prochain!


Vous avez envie de voyager avec nous?

nomade projets voyages en asie

4 commentaires


  1. Auriez-vous une fourchette de prix pour ces visas ?
    Pour qu’on se rende plus compte ? Merci !

    1. Author

      Pour la Thaïlande, les français ont une exemption de visa d’1 mois et il faut compter 1900 bahts pour un renouvellement de 30 jours si mes souvenirs sont bons. Pour l’Indonésie, on a une exemption d’un mois, la Malaisie 3 mois. Le Cambodge ça doit être 35$. Le Laos c’est 30 ou 31$. Le Vietnam, on a 15 jours d’exemption de visa. Pour une durée plus longue, c’est à voir sur le site de l’ambassade. Quand on a regardé pour le Bangladesh et le Pakistan il y a quelques mois, on était aux alentours de 80€ / mois ou quelque chose dans le genre. Selon les pays, il y a des modifications relativement fréquentes sur les conditions d’obtention de visas. Si vous préparez un voyage en Asie, vérifiez quelques semaines avant de partir sur les sites gouvernementaux. Ils auront des informations plus fraiches sur lesquelles vous pouvez compter. Même quand on connait déjà un pays, on vérifie ce genre de détails en planifiant notre voyage pour ne pas avoir de mauvaises surprises à la frontière ou à l’aéroport. 😉


Comments are closed.