decollectif si jetais riche je m'offrirais rêve deco et voyage

Voilà le retour du DECOllectif, dernier rendez-vous de l’année où Gaëlle, Véronique, Laure, Caroline et moi, nous vous proposons des articles complémentaires autour d’une même thématique. Avec l’approche des fêtes, on a eu envie de rêver un peu. Perso, je suis fan inconditionnelle du rêve parce que 1/ c’est gratuit 2/ en ce moment, ça ne peut vraiment pas faire de mal! Alors c’est parti: si j’étais riche, je m’offrirais… 

A propos du DECOllectif

Comme son nom l'indique, le DECOllectif est un collectif dédié à la décoration. En réalité, c'est un peu plus que ça. C'est un rendez-vous tous les 2 mois entre plusieurs blogueuses passionnées de déco. A chaque rendez-vous, on tâche de vous offrir des articles à propos d'une thématique commune. Cela vous permet d'avoir un éventail de réponses différentes et complémentaires à propos d'un sujet en particulier.
Dans ce DECOllectif, vous pouvez retrouver et lire les blogueuses suivantes:

Rendez-vous donc sur le blog de mes consoeurs blogueuses pour découvrir leur participation à ce dernier rendez-vous de l'année!

Suivez le DECOllectif sur les réseaux sociaux

Le DECOllectif sur Facebook
Le DECOllectif sur Pinterest

Et pour rester informé(e), la newsletter du blog

Avant de rentrer dans le thème à proprement dit, je me dois de partager une chanson avec vous! J'aurais pu vous sortir la reprise bien plus récente de Gwen Stefani (Rich Girl en 2004) mais la version française de 68 me fait tout de même plus rire!

Rêves de voyages & d’évasion - si j’étais riche ce serait plus simple

Avec la situation sanitaire en ce moment, c’est un peu la merde. J’aime l’Asie mais je ne peux pas y retourner parce que pour le moment, la plupart des pays sont fermés. Et s’ils ne le sont pas, les conditions d’entrée sont rédhibitoires. Même si l’argent ne fait pas le bonheur, il nous aiderait bien à aller voir ailleurs si on y est. 

Un visa élite en Thaïlande + un vol en jet privé pour y arriver

Ouais rien que ça… Le fameux visa Elite coûte minimum 15000€ pour 5 ans. Et on est à 2. Voilà, voilà. Le jet c’est surtout parce qu’il n’y a pas vraiment de vols commerciaux pour arriver en Thaïlande en ce moment. Même si le pays tend à rouvrir ses frontières, c’est essentiellement le touriste chinois qui est attendu.

Une alternative - je m'offrirais une île déserte

Par ailleurs, vu le bordel en ce moment et les directions que prennent les choses; si j’étais riche je m’offrirais une île déserte où je peux créer mon propre pays. Tant qu’à faire, autant avoir la paix… En temps normal, ce lui qui a des rêves d’ermite dans mon couple, c’est Flo. Mais là, j’ai besoin de repos. Donc une île loin de l’Europe, un endroit où il fait chaud. Ça m’irait parfaitement. Et comme la thune dans cet article ne serait pas un problème, on pet imaginer une île assez confortable! 

Si j’étais riche, j’aurais une maison dans la nature 

Même si j’aime mon quotidien nomade, notre retour à la frontière de l’Europe m’a fait réaliser une chose: j’aime l’Asie et je préfère vivre en Asie plutôt que sur le continent européen. Si je devais me réinstaller quelque part, ce serait donc dans un pays d’Asie. Thaïlande, Laos, Malaisie… Va savoir! Peut-être le Laos serait le pays qui correspondrait le plus à nos attentes (pour Flo ce n’est pas peut-être, c’est certain!) En attendant d’être fixés, je me laisse aller à la rêverie.

Dedans / dehors - des frontières plus si évidentes

Et je rêve d’une maison en pleine nature, où même à l’intérieur on a l’impression d’être dehors. La nature est une composante essentielle dans mon bien-être. Elle me permet de méditer. Même si on peut la voir partout et en toute chose, qu’elle fasse partie du quotidien au même titre que de la décoration est sensiblement un plus. 

1 / 2

Ma maison idéale...

Tant qu’on est dans la rêverie et l’habitation, j’aimerai plusieurs chose sur le terrain où serait installée la maison. J’aimerai une pièce à moi en dehors de la maison, sous la forme de véranda (mais avec la clim vu qu’il est question du Laos ou du moins de l’Asie…) Dans cette pièce, ce serait mon espace à moi, celui où je peux méditer, bosser ou dessiner sans être dérangée. Par ailleurs, j’aimerai 2 maisonnettes en plus pour pouvoir recevoir notamment mon frère Antoine. (Je sais que si je vais m’installer au Laos, il ne pourra pas refuser une invitation. Il ne regrette pas d’être retourné en France mais pour le temps de vacances, il pourrait bien se laisser tenter et venir. Mon frère Alex est pour le moment trop casanier, il n’est pas intéressé par les voyages…)

1 / 2

Au centre de tout cela: une sala, histoire de passer de bons moments à l’extérieur, même en période de mousson. Evidemment, on ajoutera des ventilateurs au plafond histoire que ce soit vivable en saison chaude. Et tant qu’à faire, on ferait grimper une passiflore pour avoir des fruits de la passion frais.

1 / 2 / 3

Et pour rester dans la thématique: la piscine

A mes yeux, le truc de riches (même si ça tend à se démocratiser), c'est la piscine. Même si ce n'est pas archi-écolo dans les pays tropicaux, une piscine ça a du sens quasiment toute l'année. 10 mois sur 12... Et pouvoir se rafraichir en piquant une tête, ça peut être très agréable. Pas besoin d'une piscine olympique, juste assez grande pour pouvoir nager.

1 / 2

Mes rêves d’intérieurs - si j'étais riche

Comme je n’ai pas de chez moi, il y a tout à faire! Parfois, quand j’écris, ça me manque… C’est rare mais je me dis: « tiens, ça doit être cool d’avoir ça au quotidien ». Globalement, vous le verrez, je n’ai pas des rêves de dingue. C'est fou pour moi parce que je suis nomade. Ca doit l'être moins pour vous...

Je m'offrirais un salon cosy et agréable

Un canapé en cuir et un canapé en tissus gris chiné foncé - je trouve l’ensemble chaleureux. On est 2 du coup 2 canapés, ça me semble être une bonne idée. Et c’est pratique pour recevoir. On pourrait même ajouter un troisième canapé pour faire un U qui serait tourné vers une grande baie vitrée pour profiter du jardin. Je suis une adepte des tables basses mobiles, donc il y en aurait quelques unes, dépareillées évidemment. Un mélange de tables basses, guéridons, bouts de canapé pour que ce soit pratique en toutes occasions. 

Pour décorer tout ça, des murs blancs et un mur de cadres associant photos de famille et illustrations. J’aime les vieilles affiches publicitaires, les affiches de propagande aussi. J’ai un goût certains pour les gros mots et les jolies typos du coup, je pense qu’il y aurait un mélange de tout cela… On peut aussi ajouter des affiches de films et même des posters de musique. (J’assume mon côté ado des 90’s) 

1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7

Pas de télé mais un meuble avec une chaine vinyle et au moins un gros ampli. On sera au milieu de la brousse et en plus en Asie, mettre la musique à fond, c’est un grand classique. Il y aura aussi un système karaoké, classique des classiques, pour qu’on puisse chanter Laulau et moi sur de la variété française. Et Momo ou mon frangin pourront brancher leurs instruments sur l’ampli. 

1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6

Dans mes rêves, la cuisine a une place particulière

La cuisine est un lieu à part. Déjà au Laos, la cuisine est en dehors de la maison normalement. C’est un lieu à part aussi parce que Flo et moi aimons vraiment cuisiner. C’est donc une pièce qui devra être équipée en conséquence. Je vois bien dans un coin un four pour faire un barbeuc ou des pizzas. (Si Flo lit cet article, il se doute que la partie allumage du feu sera pour sa tronche…) Dans ma cuisine de rêve, je m’offrirais un très grand plan de travail et des rangements muraux. Ne ce moment, je suis dans la période étagères, donc il y aurait des étagères aux murs. On trouvera aussi la fameuse étagère indienne… je vous en parle souvent mais ça fait partie de mes rêves. Je trouve ça vraiment pratique! Et pour le plaisir un plafond de verre et la clim. (Essayez de cuisiner au gaz avec un ventilateur, vous verrez pourquoi la clim est nécessaire!) Pas de lave-vaisselle, j’aime faire ma vaisselle à la main. Je médite quand je fais la vaisselle...

1 / 2 / 3 / 4

Je rêve d'une chambre simple

Dans ma maison idéale et rêvée, pas besoin de salle à manger. Et oui, il y a l’extérieur ou au pire des cas, le salon. En revanche, la chambre devra être épurée et simple. On a appris ces dernières années à vivre à 2 dans des chambres très simples. Et ça nous va assez bien. Du blanc au mur, un lit confortable (ou deux), de quoi ranger les vêtements (et on n’en a pas tant que ça…) et voilà. Pas de tête de lit, pas de tralala qui encombre. Ces derniers mois, je n’ai pas très bien dormi et j’ai sérieusement besoin de repos et de tranquillité. J’ai besoin d’un espace simple, à moi. Du coup, ce qui me fait rêver est simple. Je vous avais dit que je n’avais rien de bien incroyable comme rêve si j’étais riche. La chambre est un sanctuaire sacré pour moi. Tout doit être fait pour bien dormir. Avec le temps, j'ai appris à vivre dans ma chambre. Néanmoins, si j'avais la possibilité d'avoir une chambre à part, elle ne serait dédiée qu'au sommeil.

1 / 2 / 3

Je reviens sur la question du lit, il pourrait y avoir deux lits d’une personne dans la chambre, ça nous irait très bien. Flo et moi avons appris à dormir dans des lits jumeaux. Et quand il fait chaud, on est bien contents de ne pas être l’un sur l’autre. Il parait (attention, ça sent la mauvaise foi) que je prends toute la place dans le lit aussi. Avoir deux lits nous permet d’avoir chacun son espace pour dormir.

1 / 2 / 3

Je rêve d'une petite salle de bain hyper fonctionnelle

Une salle de bain qui comprend les toilettes et la douche dans la même pièce. La douche sans pare-douche et italienne. Pas de lavabo classique, au pire un lave main. Il y a certaines habitudes qu’on a prises en vivant en Asie, comme cette question de la partie de douche. C’est inutile vu que l’eau sèche vite. Pas besoin de protéger le sol… Et puis, normalement, en Asie, on marche à pieds nus à l’intérieur. Pas de chaussures, pas de traces dégueues au sol. Perso, je n’ai pas besoin de plus de 15 minutes dans la salle de bain, je n’ai donc pas besoin d’un grand espace mais plus d’un aménagement fonctionnel et si possible pas trop relou à nettoyer.

1 / 2 / 3

Pour conclure, si j'étais riche je retournerais en Asie et je m'y installerais. Pas besoin d'une maison de foufou avec un faste à en faire pâlir Louis XIV, un univers assez simple emprunt de nature et où tout est pensé pour bien vivre seule et ensemble. Pour le moment, je ne suis pas riche et ce n'est pas prêt d'arriver. Ca ne me dérange pas - même si ça me simplifierait la vie. La question en ce moment est plutôt: où aller pour notre prochaine destination en attendant le retour possible en Asie. C'est une autre histoire et ce sera l'occasion d'un autre article! Et vous, si vous étiez riche, qu'est-ce que vous vous offririez?


Soutenez mon travail sur Patreon et découvrez du contenu déco, slow et nomade inédit.
Retrouvez le blog sur les réseaux sociaux: Twitter, Facebook, Pinterest, Instagram et même Youtube


decollectif si jetais riche je m'offrirais rêve deco et voyage

8 commentaires

  1. Ah oui tu fais pas les choses à moitié toi !! Un rêve plein de superbes inspirations j’aime beaucoup, ça fait envie !! merci pour toutes ces idées !

    1. Author

      Ptdr! Ahhhh mais on me demande de parler de mes rêves, j’y vais à fond! C’est gratuit, ça fait du bien. I n’y a pas de raisons de se priver ^^ Je suis heureuse si cet article t’ait donné un peu d’inspiration 😉

  2. Ah, ah ! Très chouette de savoir à quoi tu rêves ! Vu de France, on a l’impression que tu as déjà tout puisque tu as la liberté… mais, bon, notre siècle met des bâtons (tracasseries administratives) dans toutes les roues, même celles des nomades !
    Je me pose souvent la question de savoir comment tu gères le décalage entre les articles déco que tu publie et ta propre vie plutôt dépouillée… J’ai aujourd’hui un début de réponse !
    MERCI JULIE !

    1. Author

      Merci Laure, tu viens de me donner une idée d’article. Je vais essayer d’expliquer le décalage entre mon quotidien et ce que j’écris sur le blog… Ce fut un long process assez douloureux il y a quelques années.
      Question liberté, ça aussi ça pourrait être un sujet d’article – plus politique. On a vécu dans des pays qui n’ont rien de reluisant, je suis encore en train de me demander pourquoi je m’y sentais libre. Je reste néanmoins attachée (légalement) à la France pour le moment. Ce qui est intéressant c’est que le France a un passeport fort ^^ En ce moment, voyager n’est pas impossible mais c’est plus compliqué… Ca demande plus de recherches. Et vu le dawah en France, je ne suis pas hyper motivée pour rentrer 😉

  3. Article complet des plus complets ! On voit le niveau de rêves et les belles propositions, super article ! Merci de la balade vers ailleurs et de la sélection photos qui vaut le détour ! Merci grazie !

    1. Author

      Je suis contente que mes rêves t’aient plu Véro 😉 Merci à toi d’être passée ici <3

  4. Vivement que tu sois riche et moi aussi pour que je vienne te rendre visite sur ton île paradisiaque… moi aussi, ça me ferait du bien 😉

    1. Author

      Si on est toute riches, on peut se faire une session cafés / vacances sans soucis sur “mon” île 😉 Ce sera l’occasion de se rencontrer en IRL et papoter déco toutes ensemble 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez remplir le captcha *