Je vous avais dit il y a quelques temps que je vous en dirai plus sur le piratage de mon compte paypal...

Donc, le vendredi matin, je suis allée chez les flics. Une grande première pour moi. J'arrive là bas, derrière chez moi, dans toute ma splendeur (manteau ciré rose en liberty, un large sourire...) "Bonjour, je viens déposer une plainte!" Après leur avoir expliqué l'histoire et expliqué comment marche paypal, j'ai mon papier qui stipule que je suis une victime d'une arnaque à la carte bancaire... J'ai été très étonné de l'accueil que j'ai reçu au commissariat. Ils ont été très sympathiques. (Ca ne coule pas de source pour moi quand je vais chez les flics).

paypal fraude litiges

Sur la plainte il y a un rappel de la loi 2001-1062 du 15 novembre 2001 (ouais ça vous fait une belle jambe), mais cette loi dit que la banque à l'obligation de rembourser immédiatement le montant de l’opération non-autorisée. Fallait le savoir!

Après être passée chez à la police, je suis passée à la banque. Je passe une fois par an à la banque pour faire un point, c'est tout. J'arrive et j'ai à faire avec la réceptionniste qui est là depuis toujours. Je lui explique la situation, je lui montre la papier de plainte. Bon elle sait qu'elle doit faire opposition sur ma carte, mais elle ne sait pas ce qu'elle doit mettre comme motif: vol, perte ou autre. Vu son hésitation, je commence à perdre mon sourire. Évidemment que c'est autre! Si ma carte était perdue ou volée, elle ne serait pas dans sa main!!! Tout en essayant de garder mon sang-froid, je lui fais prendre conscience de la situation. Elle me demande de passer plus tard dans la journée, ce que je refuse. C'est pas tout ça, mais j'ai autre chose à faire ce jour là. Elle appelle la directrice de l'agence qui après non, mais si, peut me recevoir.

Je réitère ma petite histoire. La directrice fait opposition sur ma carte. Mais comme c'est un cas particulier, puisque c'est avec paypal, elle doit passer un coup de fil. J'ai une dame au bout du fil, oui, j'ai, parce qu'elle a un tas de questions à me poser. Et je sens au fur et à mesure de mes réponses qu'elle est déçue de ne pas pouvoir me faire un sermon sur mon utilisation d'internet. Bah oui, je n'ai pas rempli un mail avec mes coordonnées, ma date de naissance et mon numéro de comptes. Je travaille assez devant mon écran pour connaitre les techniques de phishing / hameçonnage! Je n'ai pas cliqué non plus sur un lien que je ne connaissais pas. Bref, après lui avoir fait comprendre que je n'ai rien fait qui puisse justifier le piratage de mon compte paypal, je lui repasse ma banquière. Cette dernière m'explique que paypal a lancé la procédure de prélèvement sur mon compte, mais que ça n'apparait pas encore sur le compte. On doit attendre de voir ce qu'il se passe: Soit la demande de prélèvement ne passe pas puisqu'on vient de faire opposition sur ma carte, soit elle passe et dans ce cas là, on doit faire un dossier. On termine notre entretien, en se laissant quelques jours, ça tombe bien, il y a le week end qui est très chargé pour moi. Elle doit m'appeler en début de semaine pour me tenir au courant.

Le week end passe, la semaine débute. Et pas de coup de fil de ma banquière mardi, ni les jours suivants. Je vais quand même regarder l'état de mes comptes... Ahah! Le prélèvement paypal est passé. J'appelle ma banque, en essayant d'être zen. S'il y a bien un truc qui m'énerve, c'est quand on compte sur un coup de fil qui doit arriver et qui n'arrive pas. Je sais que je ne suis pas la seule cliente de l'agence, mais vu mes frais bancaires elle peut téléphoner. Bref, j'appelle. La réceptionniste me reconnait. Une histoire comme la mienne, heureusement, n'arrive pas tous les jours!

J'ai eu rendez-vous avec ma banquière. On a fait un dossier un poil fastidieux pour que je sois remboursée par l'assurance de ma banque. Tout se passe bien, je dois recevoir un courrier, tralala... Tout ça c'était en juillet, hein!

Ce matin, je décide d'aller sur mon compte paypal. Je m'attendais à voir l'argent qui était initialement sur ce compte. J'avais reçu un mail pour me dire que j'avais eu gain de cause. Mouais, je vois 0,00€... Y'a un soucis. Reste zen, Julaïe, il n'est pas encore 8h du matin... J'essaye de comprendre le fonctionnement de l'interface paypal. D'ailleurs, ils pourraient faire un effort de lisibilité avec les frais qu'ils prélèvent sur les transactions. Mais c'est une autre histoire. Je ne vois rien, je ne comprends pas grand chose. je clique, j'ouvre dans des onglets. Ca me gave. J'ai autre chose à faire... Je décide donc d'appeler. Ils me donnent sur le site un numéro d'identification. C'est parti!

J'ai été étonnée par la rapidité de réponse et la sympathie des gens que j'ai eu au bout du fil. Parce qu'appeler une plateforme, c'est toujours un poil flippant et c'est réputé pour être long. La 2ème personne que j'ai au bout du fil me dit que j'ai bien eu gain de cause. Pas de soucis, il faut juste que j'attende que le virement se fasse. Je vais encore attendre un peu. On n'est pas à ça près, hein! On va rester zen pour le moment. Je trouve ça dingue quand même qu'il faille plusieurs semaines pour être remboursé.

Donc pour conclure ce long article, tout n'est pas fini. Pas encore. Même si le remboursement reste en suspend, une autre question me taraude l'esprit. Mon compte paypal me sert pour travailler. Je pensais pouvoir faire sans, mais c'est pénible pour moi et pour les boites avec qui je bosse. Je ne veux plus lier mon compte paypal avec un compte en banque comme on en a tous. Je pense que je vais devoir me créer un compte uniquement pour paypal, sans autorisation de dépassement... Je vous en dirai plus quand ma décision sera prise. En attendant, je vais aller travailler...

Un commentaire

Comments are closed.