brosse a dents bambou fausse bonne idee ecologique

Au départ, je pensais faire une vidéo sur Youtube pour vous parler de ce sujet (et d'autres dans le même style) et comme je n'arrive toujours pas à passer le cap de la vidéo, ça se passera par écrit où dans l'absolu, je maitrise un peu plus les codes. Le projet Youtube est en cours dans ma tête et sur mon ordi, je ne parlerai pas que de décoration et quand il sera temps, je vous en parlerai. En revanche, dans cet article au titre un poil anti-conformiste, j'avais envie de vous parler d'une "innovation" que je trouve aberrante Depuis un bout de temps maintenant je vous invite régulièrement à prendre du recul sur notre manière de consommer grâce au slow living. Je vous parle aussi de temps à autre du mouvement zéro déchet. Et souvent dans le ZD, il y a un geste qui est souvent conseillé: Changer de brosse à dents pour passer à une version en bambou. Et je vais t'expliquer en quoi je trouve que c'est une bien belle grosse idée de merde.

la newsletter minimaliste

Zoom sur le marché de la brosse à dents

Pourquoi je vous parle de brosses à dents? Parce que je vous parle ici généralement de la maison. Il y a bien entendu les objets liés à la décoration, mais on est aussi entouré d'objets moins déco et surtout plus fonctionnels. La brosse à dents en fait partie. Tout le monde utilise une brosse à dents et en plus on nous a bien appris qu'une brosse à dents ne se partageait pas et qu'il fallait en changer tous les 3 mois. C'est très drôle cette convention.

Mon utilisation de la brosse à dents

Dans notre couple, Flo et moi n'avons pas la même consommation de brosses à dents. Je dois être plus zen depuis que je suis en Asie parce que je flingue moins vite ma brosse à dents qu'avant quand je vivais en France. Avant, si elle tenait 2 mois, c'était magnifique! En revanche, Flo peut tenir 6 mois avec la sienne et c'est moi qui finit par lui dire de changer. Il change alors qu'au final, l'aspect de la brosse est encore nickel. Il y a quelques années, j'ai testé la brosse à dents électrique. Ca n'a pas bien matché entre elle et moi. Je trouvais chiant de me brosser les dents (alors que j'aime ça) et surtout j'oubliais sans cesse d'acheter des piles ou des têtes de rechange. Bref, c'était une fausse bonne idée pour moi, du moins. Bref, si vous voulez tout savoir nous sommes deux et nous avons 3 brosses à dents. On en a une chacun, celle qu'on a actuellement m'a presque filé un orgasme quand je l'ai utilisée la première fois. (Elle vient de Thaïlande). Et on en a une que 'on partage uniquement quand on voyage, parce que passer plus de 30 heures en ayant une alimentation cheloue, en fumant beaucoup quand on poireaute, c'est juste ignoble. Elle sert peu mais quand elle sert, c'est dans le domaine de la nécessité. Alors ouais, partager sa brosse à dents n'est pas recommandé mais ça arrive rarement et avec Flo je partage bien plus qu'une simple brosse à dents! Ahah!

brosse a dent plastique non ecologique

Les français et la brosse à dents

Pour voir de manière plus large, j'ai cherché à savoir quel était le marché français pour la brosse à dents. La première chose qu'on peut noter, c'est que connaitre les habitudes d'achat des français, à propos de ce produit clef de notre quotidien, n'est pas chose aisée. Je suis tombée sur deux chiffres: 294,3 millions de brosses à dents par an vendues en France et 90 millions de brosses à dents par an vendues en France. C'est un peu comme pour tout en France, elles étaient près de 300 millions selon les organisateurs et 90 millions selon la police. Dans l'absolu on s'en bat les reins. Le premier chiffre serait vrai si la population française changeait de brosse tous les 3 mois. Mais ce n'est pas le cas. Néanmoins, on se rend compte qu'il y a un vrai marché à propos de la brosse à dents. Et les industriels, avec l'aide sympathique des dentistes, nous invite à consommer plus régulièrement cet objet du quotidien.

De quoi est composée la brosse à dents?

Le monde de la brosse à dents

Je ne remets pas en cause le fait qu'il faille se brosser les dents tous les jours histoire de ne pas avoir une haleine de chacal ou les chicots tout pourris. Le dentier de Jaquouille très peu pour moi! Mais je me suis rendue compte que derrière cet objet tout simple et tout con, il y avait un monde terrible. Je viens de les évoquer, il y a bien entendu les industriels qui fabriquent les brosses à dents. Il y a les dentistes qui ont visiblement leur mot à dire vu qu'ils sont là pour soigner nos dents entre autre. Et puis, il y a aussi l'Union française de la santé bucco-dentaire. C'est con, j'ai 35 ans et quand on me parle de cette institution je pense à l'école primaire. Ils ont du faire une campagne quand j'étais gosse, ça me fait penser à la vidéo qui a circulé sur Facebook où un daron explique que le lobby des produits laitiers était passé dans l'école de sa gosse. L'Union française de la santé bucco-dentaire me fait le même effet, 30 ans après. C'est con, mais avant de vous parler de plastique ou d'autres matières qui peuvent composer votre brosse, il faut prendre conscience que le sytème fait partie intégrante de la composition de la brosse à dents. Dans un domaine proche, on s'en rend compte en Asie. La marque Colgate est partout. Il y a deux ou trois semaines, on a eu besoin de dentifrice. Plus moyen de se souvenir du mot anglais sur le coup, j'ai donc demandé du Colgate et l'indien a tout à fait compris ce que je voulais. TOUT le système qui entoure la brosse à dents est à prendre en compte. Il a un rôle à jouer dans cette histoire de Zéro Déchet et plus globalement dans les enjeux environnementaux. En Inde et en Thaïlande, par exemple, je trouve bien du Colgate Ayurvédique. Donc on pourrait très bien imaginer des alternatives à la brosse à dents classique proposées par les industriels. (On n'y est pas encore, hein!) (Chers Industriels, un message vous est destiné à la fin de l'article)

brosse a dents bambou fausse bonne idee ecologique

La composition de la brosse à dents: bonjour l'opacité!

Avant de parler des alternatives, de quoi est composée la brosse à dents? Comme la grosse feignasse que je suis, j'ai d'abord regardé sur Wikipédia (1er résultat sur Google, hein!). La partie sur la composition de la brosse à dents est inutile. 3 parties de brosse, pas d'indication complémentaire. A la fin de l'article, dans la partie fabrication, on apprend qu'il y a du plastique et du nylon, rien de plus. Merci Wiki, mais ta fiche n'est vraiment pas terrible par rapport à d'autres. (Les théoristes du complot diraient qu'un lobby est passé par là, la censure est monnaie courante sur Wiki). Continuons nos recherches. Pas de réponse sur la 1ère page Google. Je change de tactique. Je vais sur le site Colgate et pas de réponse. Il y a des brosses à dents de compét' mais pour savoir exactement de quoi est composé cet objet, tu peux toujours te brosser Martine! Autre piste, Que Choisir qui est normalement un organisme de référence en France. Sur les deux pages de résultats à propos de la brosse à dents, on trouve un tas de choses sur les brosses à dents électriques ou encore les dentifrices. En revanche, peanuts sur la brosse à dents classique. Je continue donc mes recherches d'infos qui pourtant devraient être facilement accessibles pour la consommatrice que je suis. Je veux connaitre la composition de la brosse à dents et savoir si elle contient des produits potentiellement dangereux si je l'utilise plusieurs fois par jour sur l'entièreté de mon existence. Page 4 de Google, je trouve enfin des éléments de réponse dans un PDF et un travail d'étudiants. J'apprends donc que les brosses à dents sont fabriquées grâce à du thermoplastique ce qui facilite la production industrielle et du nylon pour les poils. J'ai commencé à faire des recherches sur le thermoplastique, j'ai lâché l'affaire. Cela dépasse complètement mes compétences restreintes en chimie. Et ce qui est ouf, c'est toujours le fait qu'il soit compliqué que le consommateur sache exactement ce qu'il se met dans la bouche.
Grâce à mes recherches, je comprends maintenant pourquoi on fait valoir l'intérêt de la brosse à dents en bambou comme étant meilleure pour l'environnement. Cette question d'environnement est bien plus facile à appréhender au final et je regrette que la question de la santé ne soit pas au coeur de la démarche. On sait tous que le plastique pose un problème quand il est question de le recycler, mais on n'est pas foutu de savoir facilement s'il est nocif pour nous... Passons!

Pourquoi je suis contre la brosse à dents en bambou?

Revenons à nos moutons et surtout au sujet de la brosse à dents alternatives. Il y a de nombreux blogs qui traitent du Zéro Déchet et j'ai été étonnée qu'un grand nombre d'entre eux préconisent l'utilisation quotidienne de la brosse à dents fabriquée en bambou. Le principe est assez simple. Au lieu d'avoir du plastique, on le remplace par du bambou. Et c'est c'est vrai qu'au premier abord, l'idée n'est pas si conne. Le bambou est une matière naturelle et donc elle devrait être moins salopante pour notre environnement ou notre santé.
Mais... Bien sûr qu'il y a un putain de mais! Et il est en 3 points!

L'origine du bambou

Mon premier problème avec le bambou, c'est son origine. Il est pousse généralement en Asie (où je vis depuis plus de 2 ans), en Chine et en Afrique. Ce qui est chouette c'est que certains types de bambou poussent très vite et facilement. Mais à des milliers de kilomètres de la France. Sur le blog, on pourrait croire que je suis une partisane du Made In France. En réalité, je suis surtout une partisane de la production locale. A partir du moment où les objets sont fabriqués près de chez nous, on réduit l'empreinte écologique des produits que l'on consomme. On peut décider de ne plus prendre l'avion pour se déplacer, mais on peut aussi décider que les objets que l'on utilise TOUS les jours ne viennent pas de l'autre bout du monde. On s'insurge contre les tomates qui poussent en Espagne ou au Maroc. On pourrait faire la même chose avec les objets qui composent notre vie de tous les jours et donc éviter d'avoir du bambou Made in China dans la salle de bain. Souvent les brosses à dents en bambou sont fabriquées sur place - pas en France. On parle de conditions de travail? Je laisse la question en suspend....

brosse a dent en bambou ecosysteme panda mignon

L'écosystème lié au bambou

Comme toute espèce naturelle, le bambou ne vit pas seul, il fait partie d'un éco-système. On pense souvent bambou = panda, cet animal trop miiiiiggggnnnnooooonnnn! Ce n'est pas le seul animal qui dépend de la production de bambou pour survivre. Si on se met tous à consommer des brosses à dents en bambou, soit plus ou moins 100 millions de pièces / an en France, il devient quoi le joli petit panda? Et les autres animaux. Dans un domaine similaire, on peut par exemple penser au Nutella et au scandale associé à la pâte à tartiner. Là ce n'est pas les pandas mais les orang-outans qui subissent les conséquences de la déforestation pour produire de l'huile de palme. Et on parle des singes parce que ce sont des mammifères et qu'ils sont visiblement imposants. En revanche, les jungles tropicales sont composées d'une multitudes d'animaux plus ou moins sympathiques qui disparaissent. Et pour une sur-consommation du bambou, on aura le même problème.

L'industrialisation et la mono-culture

Dans la continuité de ma réflexion, je me suis demandée comment ça se passerait si on passait tous en France à une brosse à dents en bambou. Et il y a deux choses qui sautent aux yeux. La première c'est que des usines fermeraient et il y aurait une perte de l'emploi. Je viens d'une région industrielle, et, même si je suis contre le nucléaire par exemple, je suis pour une transition par étapes. C'est bien beau de dire qu'il faut arrêter le nucléaire, si on le fait, il y a des centaines de milliers de personnes qui vont se retrouver chez Pôle Emploi. Ce n'est pas tout de dire "l'industrialisation c'est pas bien, il faut l'arrêter". Il faut penser aussi aux gens qui vivent grâce à l'industrie.
Deuxième point, pour pouvoir fabriquer suffisamment de brosses à dents en bambou pour tous les français, il y a fort à parier qu'on passerait sur un format de mono-culture pour produire suffisamment de bambou. On commence à en parler doucement, la mono-culture n'est pas une solution à long terme. Et même si la mono-culture n'est pas en France, ce n'est pas une putain de raison pour saloper des pays à plusieurs milliers de kilomètres. On voit bien que les déchets envoyés en Asie est un scandale. Mais il n'y a pas qu'en envoyant nos déchets ici qu'on peut saloper l'environnement. Si "je veux sauver la planète" faut bien avoir conscience que cette foutue planète ne s'arrête pas aux frontières de la France ou aux portes de l'Europe. Donc la mono-culture, on sait qu'elle n'est pas bonne en France, elle ne va pas l'être en Asie, en Chine ou en Afrique, même si les putains de Nations Unies présentent la culture du bambou comme "un pilier essentiel d’une future économie verte en Afrique". (Source ici)

Quelles alternatives pour une brosse à dents plus verte?

C'est bien beau de vous montrer une autre facette de la brosse à dents et notamment celle de la brosse à dents en bambou. Je ne vais pas me poser ici comme la sauveuse de l'humanité avec LA solution magique qui sauvera la planète. En revanche, ce qui me gonfle ce sont les trèèèèès nombreux reportages / articles qui dénoncent une absurdité mais qui ne proposent pas des éléments de réponses. Donc, j'ai fait quelques recherches encore pour savoir s'il y avait d'autres alternatives. Si on suit mon raisonnement jusqu'ici, j'ai donc cherché des solutions pour se brosser les dents qui 1/ ne salope pas notre environnement 2/ qui ne salope pas l'environnement des autres 3/ qui sont fabriquées de manière locale. Et j'ai été étonnée que les blogs Zéro Déchet n'en parlent pas plus. Passons! En France, il y a de belles alternatives qui méritent d'être mises en valeur.

brosse a dent bambou pas ecologique

La brosse à dents made in Picardie

Même si la Picardie est au dessus de Paris, ça fait quand même partie de la France, hein! Trêve de plaisanteries propre aux gens au nord de Paris, je vais vous présenter le concept de la brosse à dents par Bioseptyl. L'enseigne propose plusieurs type de brosses à dents. Il y a la recyclette par exemple qui est conçue à partir de plastique recyclé. Ce que j'aime chez cette enseigne c'est qu'ils cherchent vraiment à être innovants malgré les contraintes actuelles. C'est de cette manière qu'ils ont créé la brosse Edith avec du bioplastique. Il y a certes du plastique mais il est mixé avec des matières végétales comme de la coquille d'huitre ou encore du liège issus de forêts labellisées. Même si je ne suis pas fan personnellement de la notion d'abonnement, ici, je vois un intérêt certain. Il est possible de renvoyer en usine la vieille brosse à dents pour qu'elle soit recyclée et pas enfouie / brûlée / envoyée on-ne-sait-où-peut-être-sur-jupiter avec le reste de nos déchets. Ce que j'ai aimé aussi chez eux: une réelle volonté de réduire le plastique que ce soit dans l'expédition ou encore dans le recyclage au cours de la production. J'aime aussi leur transparence sur le fait qu'actuellement, en 2019, il est impossible de se passer de plastique dans la conception de la brosse à dents. (Le nylon des poils de brosse à dents, même en bambou reste du plastique, hein!) En revanche, même s'il fait partie du précédé de fabrication, on peut faire en sorte d'en utiliser le moins possible et de manière plus raisonnée.

La brosse à dents rechargeable toujours made in France

Dans une autre dynamique, on a la brosse à dents rechargeable. Le principe est simple. D'un côté, il y a le manche qui peut avoir une durée de vie de plus de 3 mois. Et de l'autre côté, il y a la tête de la brosse qui a une durée de vie plus limitée. Chez Caliquo, c'est une initiative plus "familiale", c'est du moins de cette manière qu'ils se présentent sur leur site. Ce ne sont pas les industriels de la brosse à dents qui se remuent les poils du cul pour faire avancer le schmilblik, mais un ingénieur agronome qui est tombé sur les brosses à dents de son aïeul. Le manche est en bois, pas en bambou - même si dans leur FAQ cela peut prêter à confusion (ahhhh les joies du référencement au détriment de l'information...) Ce qui est intéressant aussi chez cette enseigne c'est qu'elle propose des produits comme le rasoir en bois qui est aussi une belle saloperie en matière d'écologie quand il est jetable et en plastique.

Pour conclure cet article, je tenais à vous faire remarquer qu'on met dans notre bouche plusieurs fois par jour pendant 3 minutes cet objet. Alors qu'on demande à un nouveau partenaire s'il n'a pas de MST avant de la mettre dans notre bouche, on ne le fait malheureusement pas pour la brosse à dents, alors que le monde s'accorde à dire que le plastique est mauvais pour l'être humain et la planète... Dernière chose, comme vous l'avez vu dans cet article, la brosse à dents est un monde assez obscur - comble pour un objet qui est censé rendre nos dents éclatantes. Bref, il y a des entreprises qui communiquent sur le Made In France ou sur le bio de manière pas très honnête. Le seul conseil que je puisse vous donner, c'est de prendre votre temps avant de changer de brosse et ne pas hésiter à contacter les entreprises qui vous font de l'oeil pour avoir plus de renseignements. Un produit transformé en France n'est pas la même chose qu'un produit produit en France, c'est la même chose que pour la viande!
NB: Dans cet article, je cite Colgate, j'aurais pu aussi parler de Signal ou des autres. C'est juste que ça nous a frappé de voir du Colgate au fin fond du Laos ou dans presque tous les shops en Inde, par exemple.

PETIT MESSAGE POUR LES INDUSTRIELS DE LA BROSSE À DENT

Hey salut les industriels, vous devez vous rendre compte que le sujet de l'écologie est de plus en plus dans les esprits des européens. Avant que cela se calme, ça devrait prendre quelques années. Votre boulot, c'est de produire des objets à un prix que l'on trouve raisonnable tout en vous en mettant plein les poches. Mais une partie de votre boulot est aussi d'innover. Je suis très contente de pouvoir choisir la couleur de ma brosse à dents, mais je serai tout aussi heureuse de savoir ce qui est dans ma bouche et tant qu'à faire que ce soit le moins mauvais possible pour ma santé. C'est votre taf, hein! Si dans cet article, vous trouvez que je suis à côté de la plaque dentaire, n'hésitez pas à revenir vers moi par mail pour qu'on en discute. J'aimerai aussi avoir les réponses à mes questions, si possible dans un langage compréhensible (niveau -5 en chimie et -12 en maths). Vous pouvez aussi arrêter de prendre les consommateurs pour des sangliers et orienter votre marketing vers un monde plus vert, sans pour autant faire du greenwashing. Allez, bisous!


Envie de plus d'articles slow?

Comments are closed.