choses geniales en inde voyage nomadisme asie du sud éléphant

[Nomade] Les 5 choses que j’ai préférées en Inde

Il y a quelques semaines, sur Instagram, je recevais une question intéressante quant à nos voyages. Dans le message, il était question d'un autre pays que l'Inde mais j'aime commencer par le commencement et donc pour moi c'est l'Inde. Ces dernières années, vous avons voyagé et vécu dans une dizaine de pays et j'aime prendre le temps de me remémorer les belles choses que nous avons vues et vécues. Cette fois la question était: "quelles sont les 5 choses que tu as préférées?". Et voici ma réponse pour l'Inde.

voyager en inde benares varanasi 5 choses que l'on aime pays extraordinaire
redbubble.com

A propos de notre quotidien nomade

On est partis de France en 2016. Cela fait donc quelques années que nous avons fait ce choix de vie un peu particulier. Au départ, le projet était de nous installer en Inde. On avait des rêves plein la tête et on s'est rendus compte qu'on avait une vision fausse et idéalisée de ce pays. On a donc décidé de bouger petit à petit vers le Népal, puis revenir en Inde, puis re-bouger... Et ainsi de suite pendant plus de 5 ans. Au final, c'est un mode de vie qui nous va bien.

Ici sur le blog j'ai mis du temps à trouver ce que je voulais partager avec vous. J'ai fait plein de tests divers et variés. Maintenant, je ne partage que les choses marquantes, ce que l'on visite dans chaque pays et je vous donne quelques détails sur mon quotidien. Je partage bien plus mon quotidien à l'étranger sur Instagram (en story) et surtout sur Patreon. Sur cette dernière plateforme, tous les mois je vous propose une vidéo de notre quotidien avec quelques explications bien entendu.

01 • La nourriture indienne et le chai

Là tout de suite, tu me demandes ce que je veux, même si on est un dimanche matin, je vais te répondre un chai et un thali. Oh mon dieu! Qu'est-ce qu'on donnerait là tout de suite pour pouvoir manger tous les midis au Balaji (un restau à Pondy qui est notre cantine). On rêve d'une feuille de banane, de riz à profusion, de sambar et de légumes. Allez soyons dingues, je ne serais pas contre un petit beignet trempé pour accompagné tout ça. Je préfère nettement la bouffe du sud que celle du nord. Je la préfère parce qu'elle me semble plus gourmande, il y a bien plus de saveurs, de textures et de légumes. C'est un délice pour les papilles!

A cela on ajoute notre grande addiction au chai et à certains Chai-men. Le chai est un thé noir au lait avec du sucre, parfois du gingembre et / ou des épices. On en boit beaucoup. C'est un moment de pause dans notre quotidien. Contrairement aux indiens qui le boivent très vite, on prend un peu plus de temps. On fume une clope en même temps et on regarde ce qui se passe autour de nous. Selon l'heure à laquelle on va boire notre thé en Inde, on peut tomber sur l'éléphant du temple qui sort de son temple / hôtel pour aller vers son temple / boulot. Ce qui est fun aussi en buvant du chai c'est que les gens nous remettent facilement. On est généralement les seuls blancs à venir et à revenir. Même si on ne parle pas forcément la même langue, on finit par échanger quelques mots.

inde pays extradordinaire exemple thali plat typique indien feuille de banane riz légume curry
Thali du Balaji - notre cantine du midi à Pondicherry
inde pays extradordinaire exemple saddhu qui regarde le Gange à Varanasi
Saddhu qui regarde le Gange à Varanasi

02 • Les gens et leur curiosité / honnêteté en Inde

Ahhhh les indiens... On a de très bons amis en Inde, c'est un des rares pays, peut-être même le seul où on a de réels amis sur place. Mais là n'est pas la question. Un truc qui me plait dans ce pays, c'est qu'ils n'ont pas la même façon de s'adresser et de communiquer. Ils sont d'une part très curieux et d'autre part, la plupart ne vont pas hésiter à poser des questions ou faire des remarques qu'on n'oserait jamais en tant que français ou même européen. Est-ce que vous, vous arrêteriez une étrangère dans la rue pour lui demander ce que c'est la cicatrice qu'elle a au cou? Est-ce que vous oseriez demander à une personne que vous venez de rencontrer quel est son salaire? Pour nous c'est indiscret, par pour eux.

Personnellement, j'aime beaucoup cette liberté de parler et de poser des questions. Il y a même des blagues qu'on peut faire là-bas qui sembleraient hyper racistes. Mais si on dépasse un peu notre éducation bien française, on voit juste qu'il y a une simplicité dans la communication. Des tabous qui ne sont pas les mêmes qu'en France. Pour un indien, c'est bizarre que je n'ai pas d'enfant (limite c'est qu'il y a un problème, ils ne conçoivent pas forcément que je n'en veuille pas). Du coup, on m'a déjà dit que je pouvais aller dans une clinique de fertilité ou juste en adopter un. Comme ça, sans courbette ou quoi que ce soit. En plus que cette logique soit drôle à mes yeux, j'aime cette liberté de pouvoir dire sans avoir peur de froisser voire offusquer mon interlocuteur!

03 • On ne sait jamais ce qui va nous arriver

On en a eu des galères en Inde, on ne les oublie pas. Néanmoins, elles sont contrebalancées par les surprises positives complètement inattendues. Ne pas savoir que tout va se passer comme sur des roulettes peut faire peur à un certain nombre d'entre vous. Nous, on sait que ça fait partie du trip. Et on sait aussi qu'il y a de fortes chances pour que se soit positif. J'ai évidemment quelques exemples à vous donner pour ce que soit plus clair pour vous:

  • Notre première fois à Chennai, on est arrivé dans une manifestation de plusieurs jours et on ne le savait pas. On devait changer d'hébergement et prendre le bus. Sauf que les bus étaient blindés comme les images qu'on a pu voir quand on était gosse, c'est à dire des gens qui se tiennent à l'extérieur du bus ou sur le toit. Et sans qu'on s'y attende, il y a un jeune homme qui s'est arrêté, qui nous a expliqué la situation et qui nous a aidé à trouver puis négocier un tuktuk. Et ce, sans rien demander en retour.
  • Autre exemple, on était dans la gare de Ranchi et on attendait notre train. On était devant le poste de police. Au bout d'un moment, l'un des officiers sort et nous demande ce que l'on fait. On lui explique qu'on part à Varanasi. Il nous demande de rentrer sans aucune explication. On se dit qu'on va avoir un contrôle de papiers. Que neni! Il nous a offert le chai, une bouteille d'eau. Il nous a fait patienter jusque notre train puis il a missionner quelqu'un pour nous amener jusqu'à notre place dans le train. Cette personne a même demandé à nos voisins de train de nous aider à descendre à Varanasi.
  • Un dernier exemple pour la route? On devait bouger de Kumily à Varkala. Sur internet on avait lu qu'il y avait un bus direct. En arrivant à la gare routière, on a appris que non. On avait à changer je ne sais combien de fois de bus pour arriver à destination. Le contrôleur de la gare a prévenu le chauffeur de bus. Il nous a arrêté à notre premier arrêt et à prévenu le second contrôleur de gare. Et ainsi de suite. On est arrivé à bon port sans avoir à se soucier de où s'arrêter, quels bus prendre et à quelle heure. On nous mettait dans le bus, on nous faisait descendre. Et voilà.
inde pays extradordinaire exemple éléphant dans la rue sud Kanyakumari
Kankyakumari (extrême pointe sud de l'Inde), on sort de notre hôtel et on tombe nez à nez avec cet éléphant
inde pays extraordinaire exemple rue tranquille de Pondicherry entre midi et deux chaleur
Rue de Pondy quand il fait trop chaud pour sortir le midi

04 • Pondicherry & Varanasi - les villes où l'on se sent chez nous

Il y a deux villes où on vécu plus longtemps que d'autres en Inde: Pondy et Varanasi. Ce sont deux villes radicalement différentes. L'une est au sud, l'autre au nord. L'une était un comptoir français, l'autre faisait partie de la couronne anglaise. La première est au bord de la mer, l'autre est au bord du Gange. Ne cherchez pas, il n'y a pas nécessairement de rapprochement entre ces deux villes. Et pourtant on a une affection toute particulière pour les 2. Elles ont chacune une atmosphère très singulière. A Pondy, c'est peut-être un peu plus calme qu'ailleurs en Inde (je rappelle pour celles et ceux qui débarquent qu'on ne vit pas dans le quartier français quand on est à Pondy...) On a là-bas clairement des habitudes qu'on aime beaucoup. Et ces habitudes nous facilitent la vie. (L'Inde reste un pays qui parfois est très dur!) A Bénarès, c'est différent. Une atmosphère différente. Les habitudes ne sont pas les mêmes et le quotidien est parfois moins facile qu'à Pondy. N'empêche que la vue du Gange tous les jours est juste inspirante. Et on ressent beaucoup de gratitudes dans l'une ou l'autre ville. On est conscient de la chance qu'on a d'être là.

05 • L'Inde est un pays unique au monde

Ce dernier point est assez difficile à expliquer mais je vais essayer. Les gens qui ont voyagé en Inde et ailleurs pourront le confirmer. L'Inde est un pays unique. Même les pays frontaliers comme le Népal ou le Sri Lanka sont différents. La culture, la mentalité sont très différentes d'ailleurs et on ne les retrouve pas dans d'autres pays - sauf en Malaisie quand on reste dans notre bulle indienne. (La Malaisie est un pays avec une grosse communauté indienne ce qui explique pourquoi en partie on y passe autant de temps). Mais au final on reste dans une communauté indienne quand on est en Malaisie. Ce n'est pas tout à fait la Malaisie avec les malais. Bref, on sait maintenant quand on arrive en Inde, on met les pieds dans un pays unique. On fait en sorte d'en avoir conscience quand on vit sur place. On tâche aussi de ne pas être trop triste quand on en part parce qu'on sait qu'on ne retrouvera pas ça ailleurs. Dites vous qu'en Europe, les français et les belges ne sont pas différents. Mais on reste sur une culture similaire. Il y a peut-être un peu plus de différences entre un irlandais et un portugais néanmoins, il y a une culture commune. L'Inde est unique. Même s'il y a des points communs parfois avec le Népal ou le Sri Lanka (et très probablement avec le Pakistan ou le Bangladesh), on a jamais retrouvé exactement cette même atmosphère.

inde pays extraordinaire exemple nord Jaipur circulation monument architecture
Jaipur dans le Nord de l'Inde

Le mois prochain, je vous proposerai le même type d'article mais pour le Népal, pays dans lequel nous sommes restés beaucoup moins longtemps qu'en Inde et que j'espère pouvoir revoir un jour où l'autre avec un nouveau regard. J'espère que ce type d'articles vous plait et vous fait voyager un peu avec nous. Pour plus de nouveautés, rendez-vous sur Patreon.


Devenez mécène du blog


Soutenez mon travail sur le blog et accédez à des contreparties exclusives:

  • Plusieurs centaines d'articles déco, lifestyle & voyage réservés aux abonné•e•s
  • Toutes les entrées de mon side project - mon dictionnaire nomade
  • Une publicité limitée sur les articles Patreon

choses geniales en inde voyage nomadisme asie du sud éléphant

Comments are closed.