nomade visite du caire souk architecture ancienne moucharabieh

[Visite nomade] Le souk et le Caire médiéval

Nous sommes déjà partis du Caire depuis plusieurs mois. mais il y a encore des choses que je tenais à publier sur cette ville, je trouvais dommage que cet article reste en brouillon. Faut dire que depuis notre départ d'Egypte, on eu un quotidien mouvementé... Et dans un sens, je suis heureuse de rédiger et publier cet article une fois sortie du pays. Au moins, je peux écrire ce que je veux sans avoir la crainte d'avoir une visite des flics à l'hôtel. (Bah oui, la censure ne déconne pas en Egypte!). Et puis, le Caire Médiéval est tout de même un quartier à voir si vous passez dans la capitale égyptienne. Cela reste l'un de nos meilleurs souvenirs (avec la Cité des morts).

quoi voir au caire découverte ville médiévale et souk
allposters.com

A propos de notre quotidien nomade

Etre nomade c'est entre autres savoir s'adapter quand c'est nécessaire. Et avec la pandémie, on a du revoir notre manière de voyager mais surtout les pays dans lesquels nous pouvions voyager. L'Asie est entre parenthèse jusqu'à nouvel ordre. On a du se tourner en septembre 2020 vers des destinations encore ouvertes aux touristes. Après la Turquie, nous sommes allés en Egypte. On a passé une petite semaine à Hurgada au bord de la mer Rouge puis nous sommes allés au nord vers Gizeh et très rapidement au Caire. La capitale égyptienne a beaucoup de visites (gratuites) à offrir. Le quartier Downtown avec son architecture sortie tout droit du XIXè, la cité des morts où justement les morts côtoient les vivants au quotidien. Cette fois, je vous emmène au souk.

Le Caire médiéval

Comme je l'écrivais en introduction, cette visite, nous l'avons faite en 2 temps. Une première promenade où je n'ai pas beaucoup de photos. J'ai voulu découvrir le Caire médiéval, l'ancien Caire où normalement il y a une grande communauté copte. Et là, ce fut un gros échec. On y est allé à pied, un matin. La balade était agréable. On a traversé différents quartiers relativement populaires. On aime ce type de quartiers assez agréables et surtout authentiques. Et une fois qu'on est arrivé sur place, on n'a pas vu grand chose. On a tourné dans le quartier et on n'a vraiment pas vu ce que je m'attendais à trouver. On a vu des murs qui cachaient des églises coptes. Tu vois l'idée de ghetto? On en est proche. On a vu des routes mal foutues, ça on aime bien. On a vu un marché local. On aime bien aussi. On est aussi tombé sur le quartier des bouchers. Là, j'ai eu un peu mal au coeur à cause de l'odeur. C'est bien foutu, juste à côté du boucher, il y a le tanneur par exemple. Il y a aussi des stands spécialisés dans telles ou telles parties de l'animal et même une "boutique" où le job était d'éclater la tête de boeuf à coup de hache. Tu vois un peu l'ambiance?!

On a vu une muraille gardée par des militaires. Ceux-là étaient décontractés. A proximité de ce mur en pierre énorme, on n'a pas fait de vieux os. Trop de flics, trop lourdement armés pour qu'on se sentent à l'aise. On est tombé sur une scène un peu incroyable. Un gamin à la fenêtre d'une maison plus ou moins en ruine qui jetait des pierres sur les passants et les flics. De ce qu'on a compris de la scène: le pâté de maison avait du être évacué pour être démoli. Le gamin n'avait pas l'air d'accord et donc ne se laissait pas faire. Dans la continuité, plus loin dans une rue, on a vu un attroupement de flics avec gilets par-balle et mitraillettes. On a rebroussé chemin. On n'était pas là pour faire les curieux et finir dans le meilleur des cas en prison. On a fait demi-tour et on est rentré en centre ville (le nouveau Caire construit au XIXème).

nomade place caire mosquees soleil proximité souk tourisme à voir

Petit point sur les minorités religieuses en Egypte

Cet échec de promenade pour voir des églises coptes me permet de vous toucher un mot à propos de la religion en Egypte. Pas de grande surprise, l'Egypte est un pays essentiellement musulman. Il y a différents types d'Islam. Entre l'Egypte et la Malaisie, ça n'a pas trop grand chose à voir. Mais passons. En plus de l'Islam, il existe des minorités religieuses comme les coptes orthodoxes et les juifs. On habitait dans la rue de la synagogue par exemple et on a pu voir plusieurs églises catholiques et coptes. Ces 3 types de lieux de cultes ont un point commun: ils sont tous gardés par des flics et on ne peut pas les prendre en photo. On a eu le coup au début de notre séjour. On a pris la synagogue en photo, un flic nous a couru après et a exigé qu'on efface la photo. Mouais, mouais. Moi qui en règle générale adore les visites de lieux religieux (pas autant que les cimetières mais pas loin), en Turquie comme en Egypte, je n'en ai visité aucun. En Egypte, je n'avais vraiment pas envie d'avoir à justifier quoi que ce soit pour entrer dans une église - d'autant plus avec mon barbu de conjoint!

C'est assez étrange comme ambiance. En France, on a le principe de laïcité où en gros la religion est taboue sous couvert de républicanité. Au Laos, c'est un pays bouddhiste et les autres religions ne sont pas nécessairement vu d'un bon oeil. Je pense que si tu laisses un bakchich suffisant aux autorités, on te fout la paix comme c'est le cas pour certaines instances catholiques. Et puis, il y a le cas de l'Egypte où il y a une sorte de fierté de laisser les minorités religieuses exister mais elles sont tout de même mises à part. La tolérance semble n'être qu'une façade et la répression peut prendre bien des formes. C'est assez dérangeant quand on y pense un peu plus. Est-ce que la présence de la police est réellement pour la sécurité des pratiquants et des lieux ou n'est-ce pas juste une autre manière d'asseoir son pouvoir sur une minorité qu'on accepte du bout des lèvres?
L'athéisme est très mal vu en Egypte. Pour les égyptiens, c'est pénalement condamnable. (Si le sujet vous intéresse, vous pouvez lire une interview d'un égyptien athée sur le site Le Point, vous verrez!) C'est problématique aussi pour les étrangers. On a eu un contrôle de police à l'hôtel (déjà ça, ça met l'ambiance) et ils ont chipoté parce que sur notre carte de résidents temporaires visiblement ça ne leur plaisait pas qu'il n'y ait pas de religion. Différents pays nous ont demandé quelle était notre religion. On ne répond pas à cette question, on ne croit pas en dieu(x). C'est la première fois que ça pose problème. Au bout d'un moment, on en a eu marre, j'ai fini par dire qu'on était catho. Limite, c'est mieux d'être catho que de ne pas avoir de religion... Vous vous en doutez, ça me dépasse pas mal.

Bref, mes églises coptes, j'ai pu m'asseoir dessus! Cette première visite nous a laissé un goût amer dans la bouche.

nomade visite du caire souk architecture ancienne moucharabieh

Le souk du Caire, le matin

Et une dizaine de jours avant de partir, j'ai voulu aller visiter le souk. On y avait déjà mis les pieds très rapidement quand on revenais de la cité des morts mais la fatigue et le bordel ambiant m'avaient exaspérée. Dans ce cas là, il vaut mieux que je rentre. Je pourrais devenir violente. (Je marche en miroir, un gars me fait chier je lui rends et dans le souk ce n'est pas la bonne posture à avoir). On a donc choisi d'aller un matin de bonne heure découvrir le souk. Les égyptiens de la ville ne sont pas matinaux. La ville commence vraiment à bouger et à devenir pénible aux alentours de 10h, 11 pour le centre ville. A 8h30, on était dehors. Et on habitait à 8 minutes à pied du souk moderne. Perso, je ne lui trouve aucun charme: beaucoup de vêtements, beaucoup de bruits, pas de charme particulier, des vendeurs relous au possible. On a continué et on a franchi une espèce de barrage de police. Et là, on est tombé dans un autre univers. Des ruelles en pavé, très calme puisque les commerces étaient fermés. On a pu se promener tranquillement et profiter réellement de l'architecture. C'est très rare d'avoir la paix au Caire pour observer ce qu'il se passe. Mais là, c'était possible. C'était vraiment très agréable.

On a continué notre tour pour arriver près des mosquées. On a croisé quelques touristes avec leur guide. Ca aussi c'est particulier. L'Egypte se visite avec un guide, comme ça, t'es sûr de voir ce qu'il y a à voir (et de te faire plumer que par une personne et pas 15). C'est aussi une bonne manière pour les autorités de montrer ou non certaines facettes du pays. En Egypte ou ailleurs, on ne prend pas de guide. Et on continue notre tour. On arrive près d'une muraille. Très jolie la muraille. Elle venait d'être refaite. En face, un bidonville. Derrière une décharge. On est aussi tombé dans un quartier roots comme on les aime. Des gens souriants, on nous a foutu la paix. On a vu des ateliers vraiment artisanaux. Et j'ai même parlé français avec un vieux monsieur à sa fenêtre. On était loin des jolis immeubles XIXè du nouveau Caire mais avec les immeubles délabrés on a pu voir des gens sympas et souriants. Ca a l'air d'être un truc de l'Egypte, plus les gens sont pauvres, plus ils sont humains et agréables. Dans tous les quartiers pauvres où on a mis les pieds, on a été mieux reçu qu'en ville.

Certain(e)s d'entre vous seront peur-être déçu(e)s de ne pas voir d'étals d'épices, de stands de souvenirs et autre babioles qui prend la poussière. On va dire que l'Egypte m'a suffisamment blasée pour ne pas avoir eu envie de supporter les vendeurs en tout genre et leur charabia pour me vendre des trucs dont je n'ai pas besoin. Au final, j'ai vu de jolis luminaires à touristes quand on était à Hurghada, ça me suffit. Je préfère avoir la paix et profiter des bâtiments. Si vous avez l'occasion d'aller au Caire, je vous conseille de visiter le souk à différents moments de la journée pour découvrir les différentes ambiances (et vous faire votre propre avis!)

PS: Les photos ne sont pas d'une qualité de fou... Elles étaient sur mon téléphone qui a été volé en Arménie. Heureusement je les avais partagée sur mon compte perso Facebook ce qui me permet de garder une copie. Néanmoins, la qualité n'est plus vraiment la même.


Devenez mécène du blog


Soutenez mon travail sur le blog et accédez à des contreparties exclusives:

  • Plusieurs centaines d'articles déco, lifestyle & voyage réservés aux abonné•e•s
  • Toutes les entrées de mon side project - mon dictionnaire nomade
  • Une publicité limitée sur les articles Patreon

Toute l'actu du blog et de la déco dans votre boite mail

[yikes-mailchimp form="1"]