vacances france slow travel

L'épidémie de Coronavirus a peut-être modifié vos projets de vacances cet été ou vous vous posiez déjà la question sur la manière de passer des vacances plus slow. Je pense que je vais consacrer une série d'articles à propos des vacances en mode "moins mais mieux" pour vous montrer l'étendu des possibilités qui s'offrent à vous. Aujourd'hui, on va regarder les différentes pistes qui s'offrent à vous, les alternatives possibles pour voyager en France de manière différente. Dans les semaines à venir, certains sujets seront développés plus précisément.

la newsletter minimaliste

Qu'est-ce qui - pour vous - est essentiel pour les vacances?

Avant de parler des alternatives possibles pour voyager en France, il est impératif de vous poser quelques questions sur vos attentes quant aux vacances. Pour mes proches je vis en vacances perpétuelles, ce qui est bien entendu faux mais j'ai arrêté de me battre pour leur faire comprendre. En revanche, mon mode de vie nomade m'a fait me demander ce qui était essentiel quand je découvre une nouvelle ville ou un nouveau pays. Ce qui est essentiel pour moi ne l'est pas nécessairement pour vous et votre famille. Alors qu'est-ce qui est synonyme de vacances réussies pour vous?

vacances slow france comment faire

Des vacances slow sous le signe du repos

Pour moi, les vacances c'est surtout synonyme de repos. A la base, le rythme des vacances est déjà beaucoup plus slow que le rythme quotidien. Mais en plus de cela, les vacances sont l'occasion de recharger les batteries. On prend le temps de se lever un peu plus tard. On prend le temps de faire la sieste ou juste de ne rien faire. Et si le repos est l'un de vos objectifs de vacances, c'est à prendre en compte. Est-ce que le trajet de nuit en voiture ne sera pas trop fatigant? Est-ce qu'il y a des alternatives à la voiture où vous n'auriez pas besoin de conduire? Est-ce que votre idée de repos se combine avec le club enfant du camping? L'idée en vous posant ces questions autour de vos attentes et de vos valeurs, c'est de vous remettre au centre de vos vacances. Autant profiter de ce drôle d'été 2020 pour ré-inventer les vacances.

La découverte et des vacances moins mais mieux

Je ne prends quasiment jamais de vacances et ce depuis des années. Depuis qu'on est nomade en Asie, les jours off ne sont pas des jours de vacances, ce sont généralement les jours de voyage. Le repos fait partie de mon quotidien. (De toutes façons, si je suis crevée, je ne travaille pas bien. Du coup, j'ai toujours le temps / je prends toujours le temps de me reposer). En revanche, quand on arrive dans un bled pour la première fois, l'idée de découverte est dominante. On découvre la ville, les restaus, la culture, la religion... A chaque fois qu'on arrive dans un nouveau lieu, les premiers jours sont mi-boulot, mi-découverte. Et cette découverte rend mon mode de vie hyper enrichissant. Alors qu'il m'est arrivé de partir en vacances pour juste profiter du All-in et de la piscine, maintenant, je trouve ça vain. Et j'ai besoin d'en savoir plus sur l'endroit où je me trouve. (Et non, lire la page Wikipédia n'est pas suffisant...) Si vous êtes comme moi et que vous aimez découvrir de nouveaux endroits, faites une liste des lieux / monuments / musées / activités digne d'intérêt dans un périmètre pas trop éloigné histoire d'éviter de faire des heures de routes pour pas grand chose. En vivant comme nomade, on a croisé énormément de gens qui consommaient leur voyage en Asie. Il fallait absolument qu'ils voient tous les lieux indispensables présentés dans les guides de voyages. Et ce, au détriment du bon sens et de l'écologie. Partir en vacances, faire du slow travel, c'est choisir de ne pas sur-consommer ses vacances et son lieu de vacances.

Est-ce que l'environnement et l'écologie seront au coeur de vos vacances cet été?

Souvent quand on parle de mouvement slow, il y a une notion d'écologie et d'environnement qui vient avec. Je suis très heureuse de voir que l'écologie est enfin au centre de l'intérêt des français. Si ces thématiques vous semblent primordiales, demandez-vous en quoi vous pouvez rendre vos vacances plus propres écologiquement parlant. Il y a un tas de manières d'y arriver. Vous pouvez décider de vous passer de voiture. Vous pouvez choisir de réduire vos déchets et de ne consommer que des produits locaux. Vous pouvez aussi cette année refuser de rapporter des cadeaux de merde Made In China aux grands-parents.

Les alternatives transports pour des vacances plus slow en France

Il n'y a pas que la voiture ou l'avion pour se rendre en vacances surtout que cette année, les vacances seront probablement en France même si ce n'était pas prévu. Il y a différentes manières de se déplacer moins mais mieux pour aller en vacances.

vacances slow france alternative transports

Les transports en commun pour des vacances en France pour slow

La première alternative à la voiture qui me vient en tête c'est le transport en commun. Il y a des lignes de bus ou le train. Je n'ai pas vraiment compris pourquoi les gouvernements ces dernières années avaient cherché à developper les lignes de bus alors qu'il y avait déjà un réseau ferroviaire existant. (Il y a beaucoup de décisions prises par les gouvernements que je ne comprends pas). N'empêche que maintenant que les bus sont là, autant en profiter. Le principal avantage que je vois - hors écologie - c'est qu'avec un trajet en train ou en bus, le conducteur ce n'est ni vous, ni votre conjoint et par conséquent la charge de fatigue n'est pas la même.
Ce que je trouve regrettable en France, c'est le prix du billet de train qui coûte une blinde. Il y a bien la version low cost de la SNCF (Oui Go) mais je vous la déconseille. Quand on est rentré en France l'hiver 2018/19, notre trajet en Oui Go n'a pas été une expérience agréable. Le personnel est low cost dans le sens où ils ne sont pas assez payé pour dire bonjour et être aimables. A cela on ajoute le prix des bagages en plus du billet de train. Au final, ça nous est revenu aussi cher qu'un billet de TGV classique pour un trajet plus long avec des gens désagréables.

Le co-voiturage - partir en vacances à petit prix

Si vous êtes célibataire ou en couple, le co-voiturage peut être la solution pour faire des économies et partir en vacances de manière plus écologique. Au lieu de prendre votre voiture, vous partez avec une autre personne. Au lieu de prendre votre voiture et d'avoir des sièges de libre, vous prenez un ou des inconnus. Je ne suis jamais partie en vacances en co-voiturage mais j'ai déjà fait du co-voiturage par exemple pour revenir de Paris quand je vivais encore à Dunkerque. Entre le prix d'un billet de train et le prix du co-voiturage, il n'y avait pas photo! On était 5 dans la voiture, c'était tout de même confortable. Et ça a pris autant de temps que le TGV.

Le vélo - alternative écolo pour des vacances slow

Le vélo est une alternative à envisager si vous ne partez pas très loin et que vous voyagez de manière minimaliste. Néanmoins aller jusqu'à votre lieu de vacances en vélo ne s'improvise pas. C'est la grande sportive qui est en moi qui pense à ça. Je crois que je ne suis pas montée sur un vélo depuis au moins 6 ans et la seule idée de pédaler 10 minutes me fatigue. Je ne vous parle pas de plusieurs centaines de kilomètres! Sérieusement, partir en vélo en couple ou en famille pour les vacances c'est très honorable pour l'environnement mais ce n'est physiquement pas à la portée de tous sans entrainement au préalable.
Le vélo peut aussi être le moyen de transports que vous privilégiez sur votre lieu de vacances. D'un coup, la route à faire est moins longue. Au lieu de prendre la bagnole pour aller chercher du pain, vous prenez le vélo. Au lieu de prendre la voiture pour passer une journée à la plage, vous prenez le vélo. Pour un tas de petits trajets, la voiture n'est pas la seule option qui s'offre à vous.

La randonnée pour partir en vacances de manière plus écolo

Je ne suis carrément pas vélo mais je suis beaucoup plus marche à pied. C'est le mode de transport que l'on utilise le plus ces dernières années en Asie. Pour les longs trajets, on prend le bus et parfois l'avion. Pour les trajets quotidiens, on prend nos pieds! On peut rester plusieurs mois sans monter dans un véhicule motorisé. (Actuellement, cela fait près de 3 mois qu'on a pas pris de transports à moteur...) Si vous avez l'habitude de marcher et de faire de la randonnée, partir en vacances de cette manière ne vous fera pas peur. On peut penser par exemple à Saint Jacques de Compostelle qui est un chemin de randonnée en plus d'être un chemin de pèlerinage. Toute la France est quadrillée par des chemins de Grande Randonnée, il y a vraiment de quoi se faire plaisir et découvrir le paysage français de manière plus slow.
Et comme pour le vélo, la marche à pied est une alternative bien plus sympa et plus écolo pour les trajets sur vos lieux de vacances.

Cas particuliers de la voiture et de l'avion

Je ne vais pas vous traiter parce que vous prenez la voiture pour traverser la France deux fois en 3 semaines. Je ne vais pas vous traiter non plus parce que vous préférez prendre l'avion que le train, parce qu'au final, le train coute une blinde en France et c'est bien plus long que l'avion. Non, je ne vais pas vous engueuler parce que ça n'a rien d'écolo et que ce sont des comportements irresponsables pour partir en vacances. Ces points de vue, on les lit de plus en plus. Et je ne suis pas tout à fait d'accord.
La voiture a des avantages. L'avion aussi. Et quand on voit le prix d'un billet de train via la SNFC, pour une famille de 4 ou 5 personnes, il y a de quoi y réfléchir à deux fois. Honnêtement, vous pouvez bien prendre votre voiture ou l'avion pour vous rendre sur votre lieu de vacances, ça ne pose pas de problème. En revanche, je vous invite à trouver un équilibre. Je vous parle souvent de l'équilibre quand je parle de slow. Le truc, c'est que j'ai l'impression qu'on nous pousse toujours dans les extrêmes et je trouve ça dangereux. Ca ne me semble pas être la solution. D'un autre côté, si vous cherchez un équilibre entre vos valeurs et ce qui est pratique au quotidien, cela me semble plus sain. Prenons un exemple: vous prenez la voiture pour partir en vacances. Niveau pollution, c'est pas la joie. Pour trouver un équilibre, vous pouvez éviter de surcharger la voiture de choses inutiles et non-essentielles pour les vacances. Vous pouvez aussi faire attention à votre consommation d'essence. Vous pouvez aussi décider qu'une fois arrivé(e)s sur votre lieu de vacances, la voiture ne bougera plus de sa place de parking. Vous voyez l'idée d'équilibre dont je parle?

Les alternatives en France pour un hébergement de vacances plus slow

Les transports ne sont pas les seuls pôles qui peuvent être plus slow pendant les vacances en France. Il y a aussi l'hébergement qui est une part importante du budget. De mon point de vue, vu que je vis en Asie et perpétuellement en guesthouse, je trouve que les hébergements de vacances en France sont bien trop chers. (Il y a beaucoup trop de choses en France que je trouve trop chères, mais là n'est pas la question!) La question ici est de choisir un hébergement de vacances qui corresponde plus à vos besoins et à vos valeurs. Et en France, vous avez tout de même du choix!

vacances slow france alternative hebergement

Le camping - convivialité et douceur de vivre

Je ne suis pas une grande fan de camping... Du moins, je n'étais pas une grande fan de ce type de vacances avant quand je vivais encore en France. Maintenant, j'ai tellement l'habitude de partager mon quotidien avec des inconnus que l'idée de faire du camping ne me gêne plus autant. Il reste la question du confort mais à notre époque ce n'est plus nécessairement un problème. Il y a des campings qui sont tout aussi confortables que des hôtels de chaines hôtelières. Ce qui est plaisant avec le camping c'est que vous vivez en extérieur une bonne partie du temps et que la convivialité, les rencontres sont au coeur de ce type de vacances.

Les Bed & breakfast et maisons d'hôtes

Dans un autre registre, il y a les vacances en maisons d'hôtes. Ca peut être intéressant si vous envisagez de visiter plusieurs lieux pendant les vacances. Ce qui me plait dans cette solution c'est le côté humain qui est bien plus présent que dans un hôtel Ibis ou Formule 1! Les hôtes de la maison peuvent vous faire découvrir des spécialités culinaires, ils peuvent vous conseiller sur les lieux à visiter, etc. Et niveau tarif, il y en a pour tous les goûts ou presque... Cette solution n'est pas nécessairement plus chère qu'un hôtel!

Les échanges de maisons de vacances

J'aime l'idée de troc, malheureusement, on n'a plus tant l'occasion de troquer une chose contre une autre. Pour les vacances, il est possible d'échanger les maisons. Ca marche évidemment si vous avez une maison en bon état et quand elle est située dans une région attractive. Si vous vivez à Calais, ce sera plus compliqué que si vous vivez dans un petit village médiéval en Ardèche... Ce qui est intéressant avec l'échange de maisons pour les vacances, c'est que cette alternative vous permet de faire des économies sur l'hébergement.

La location de maison de vacances

Enfin, on peut penser à la location de maison ou d'appartement pour les vacances. Ce type d'hébergement pour les vacances est intéressant quand on part en famille ou entre amis. Ca coute moins cher que de louer plusieurs chambres d'hôtel et vous avez normalement un espace où faire à manger ce qui n'est pas négligeable.


Retrouvez ici plus d'idées pour adopter un mode de vie plus slow

vacances france slow travel

2 commentaires

  1. “Le repos fait partie de mon quotidien” >>>> Tu as tout dit sur ma motivation à quitter mon job pour bosser en indépendant ! Super article, j’aime beaucoup le fait que tu soulignes l’importance de l’équilibre, sans faire nécessairement du zèle, car je suis aussi persuadée que tout n’est pas blanc ou noir, bon ou mauvais 😉

    1. Author

      Tout n’est pas blanc ou noir, comme tu le dis. L’équilibre n’est pas facile à trouver et je me suis souvent plantée avant de trouver le rythme qui me va bien. Ca fait une dizaine d’années maintenant que je suis freelance et il y a encore des moments où l’équilibre a décidé de se barrer en vacances sans prévenir… La place du repos au quotidien est malmenée notamment dans / à cause de la vie pro. Je ne sais pas pour toi en Royaume Uni et maintenant en Allemagne, mais en France, peu importe les boulots que j’ai eu (sauf le dernier, mais il est à part), le repos sous ces différentes facettes n’avait aucune place au quotidien. Les gens se raccrochaient aux congés, mais je ne suis pas sûre que ce soit si bon que ça… Si un jour tu as des questions sur le quotidien de freelance / indépendant, n’hésite pas 😉

Comments are closed.