Aujourd’hui, c’est un article un peu particulier que je vous propose. Ce n’est pas une simple interview déco… Vous allez pouvoir découvrir la nouvelle plateforme Floralia Nature et Arnaud son créateur, mais cela aussi me sert d’introduction à un nouveau partenariat sur le blog. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que j’aime les plantes dans mon entourage mais que je n’y connais pas grand chose. Alors au fil de ces prochains mois, Arnaud viendra me prêter main forte sur le blog pour vous informer sur  les plantes, leur entretien mais aussi les différentes variétés qui raviront votre intérieur. En attendant, je vous propose de découvrir par le biais de quelques questions Floralia Nature, la plateforme d’Arnaud, qui est une pépite incroyable pour tous vos projets de déco à base de plantes et de végétation. Une encyclopédie en ligne, un travail colossal dans lequel vous devriez trouver toutes les infos nécessaires pour entretenir vos plantes et plus encore!

1/ Arnaud, peux-tu nous présenter Floralia Nature en quelques mots ?

Hello Julie, merci tout d’abord pour cette interview !
Floralia Nature est un média en ligne proposant une encyclopédie des plantes ainsi qu’un moteur de recherche pour retrouver plusieurs milliers d’espèces de plantes.

arnaud createur floralia nature
Il est par exemple possible de rechercher par critères tous les arbustes, ayant une floraison violette, qui ont un faible besoin en eau, et qui fleurissent en juillet (si j’ai bien fait mon travail, il y aura notamment des résultats sur les différentes espèces de lavande).
Une recherche par nom (latin ou français) est bien-sûr possible. De nombreuses formes végétales sont représentées comme les arbres, arbustes, graminées, plantes grimpantes, vivaces ou annuelles en passant par des plus spécifiques comme les bambous, cactus, orchidées, palmiers, aromatiques, plantes carnivores, plantes potagères, plantes toxiques, plantes médicinales, ou encore les plantes fruitières.
C’est à l’origine un projet personnel sur lequel j’ai pu m’amuser à exploiter le meilleur de toutes mes compétences. Cela inclus notamment l’extraction et la manipulation des données, l’architecture de l’information, le développement d’algorithmes, l’intégration du site, la réalisation du design, la mise en place du serveur, le référencement, et bien d’autre. C’est bon, je dois surement passer pour un geek maintenant 🤓

decouverte floralia nature plateforme plantes

2/ La plateforme est récente, tu l’as lancé en janvier 2019. Comment est venu ce projet ?

Le site a effectivement été lancé en janvier 2019, pour marquer le début d’année, mais j’ai commencé à travailler dessus depuis décembre 2015. Pour la petite histoire, tout a commencé en 2013 lorsque j’ai acheté mon premier bonsaï. Le voyant dépérir au fil des jours, j’ai fait des recherches sur internet et je me suis rendu compte que les sites proposés étaient assez dépassés. Cela n’enlève rien à la qualité de leurs contenus, mais comme j’étais en école de webdesign et de développement web, je me suis servi de toutes les connaissances accumulées et de mes nouvelles compétences pour créer un site dédié à l’entretien des bonsaïs. J’ai par la suite eu des retours intéressants, et celui-ci génère encore aujourd’hui un certain trafic.
Même si mon bonsaï n’aura finalement pas survécu (une petite pensé pour lui tout de même, il en a surement sauvé beaucoup d’autres), cela m’a motivé à faire d’autres sites sur la culture et l’entretien des plantes.

decouverte des plante encyclopedie gratuite

Par la suite, j’ai commencé à travailler en décembre 2014 en tant que responsable SEO avec une talentueuse équipe, composé d’experts dans tous les domaines du web pour développer un logiciel de billetterie. Cette start-up lyonnaise propose notamment un média comprenant des millions d’idées de sorties à faire à travers toute la France (et petit à petit à travers le monde).
Baignant au quotidien dans cet univers très technique, j’ai décidé de me servir de cette culture pour la mixer avec ma récente passion pour la botanique. L’idée de faire un site assez technique, avec des dizaines de milliers de pages sur les plantes a donc germé un an plus tard.
La base de Floralia Nature a donc été créé à partir d’un volume important de données (le big data comme on l’appelle dans le milieu). Aujourd’hui, l’accent est mis sur le côté humain avec des vraies fiches d’entretien, des illustrations, des articles, des collaborations, etc…
Ma compagne m’accompagne depuis la mise en ligne du site. Travaillant dans le domaine de l’horticulture, elle me soutient en apportant un regard plus professionnel sur les informations que je partage. Elle réalise notamment les fiches botaniques sur les différents genres ainsi que certains des articles.

floralia nature conseils entretien plantes vertes

3/ Combien d’espèces sont actuellement répertoriées sur le site ?

Aujourd’hui, plus de 10 000 espèces de plantes sont présentes sur le site.
Ces espèces sont regroupées à travers 2500 genres botaniques. Pour faciliter la compréhension, le fraisier est par exemple un genre botanique, et il contient différentes espèces comme le fraisier des bois, ou le fraisier musqué.
Pour les espèces, le site propose une description basée sur les différentes caractéristiques comme la forme végétale, le type de feuillage, la couleur des fleurs, ou encore la période de floraison. Des conseils sur l’entretien sont également fournis tels que les besoins en eau, en exposition lumineuse, le type de substrat, ou encore la résistance au froid.

floralia nature choix de plantes et de fleurs

4/ Je suis complètement novice en matière de plantes, etc. Mais je suis bluffée par la multitude de choses apprises lorsque je me suis promenée sur la plateforme. D’où viennent tous les renseignements du site ? C’est un travail titanesque, non ?

Les informations sur les espèces proviennent d’un croisement entre une trentaine de sources différentes (en différentes langues) permettant d’avoir des indications le plus précises possible. Toutes les valeurs sont ainsi uniques.
Pour les genres botaniques, l’accent est moins porté sur la technique. Nous réalisons les fiches botaniques en couvrant vraiment tous les aspects, de l’origine de la plante, à son nom, aux anecdotes, en passant par des conseils très précis sur l’entretien.
Avec plus de 2500 genres, le travail est colossal, mais j’ai bon espoir de pouvoir tout traiter de manière qualitative sur les prochaines années.
Il y a bien entendu beaucoup plus d’espèces de plantes existantes (370 000 répertoriées), le travail ne s’arrête pas là pour autant, mais je me suis concentré sur les plus communes pour le moment.

illustration cactus floralia nature

5/ L’une des premières choses qui m’a plue en visitant Floralia Nature, ce sont les infographies et dessins de plantes. Comment t’es venue cette idée ? C’est toi qui les réalises ?

Comme expliqué précédemment, le projet repose à l’origine sur un important volume de données. Pour caricaturer, on pourrait presque dire qu’il se compose d’une multitude de tableaux. J’ai donc voulu humaniser toute cette partie pour rendre le site agréable à parcourir (parce que personne n’est assez maso pour lire des tableaux à la chaine). Cela passe par le design notamment, comme le petit hérisson sur la page d’accueil qui crée une forme de proximité avec l’internaute (dans la symbolique, c’est un compagnon du jardinier).
Pour renforcer cette idée, je collabore avec une illustratrice qui se charge notamment des infographies (comme celle sur la page d’accueil) ou l’illustration des plantes (sur les réseaux sociaux). Cela permet d’apporter une certaine valeur ajoutée tout en se démarquant des autres sites. Les dessins ne sont toutefois pas destinés à représenter les plantes avec les critères spécifiques au monde de la botanique, mais plutôt à rendre l’ensemble agréable à découvrir.

6/ J’ai vu sur la plateforme que l’on pouvait s’inscrire et se connecter. Qu’est-ce que cela change pour les utilisateurs ?

Effectivement, il est possible de s’inscrire sur la plateforme. Je n’ai pas encore développé à son plein potentiel cette partie-là mais l’idée est de permettre aux internautes de communiquer, notamment via des forums de discussion. Ils pourront ainsi poser des questions sur les problèmes qu’ils rencontrent, ou alors proposer leurs conseils aux autres internautes un peu perdus. Il sera également possible de pouvoir mettre en favoris les plantes afin de se créer des listes. Beaucoup de surprises à venir 😊

illustration oiseau du paradis

7/ En ce moment, il commence à faire meilleur en France. As-tu quelques conseils rapides pour que les plantes d’intérieur ne souffrent pas de la chaleur cet été ?

Effectivement, le soleil est enfin de retour (on n’y croyait plus !)
Le premier conseil que je donnerais c’est de faire attention à l’emplacement de sa plante. En effet, derrière une baie vitrée située plein sud, elle risque de prendre un sacré coup de chaud (les rayons du soleil étant amplifiés par l’effet loupe du verre).
Lors des trop fortes chaleurs, il est fréquent de fermer ses volets pour éviter de faire décoller les températures dans son logement. Il ne faudra donc pas oublier que nos précieuses plantes auront besoin d’une exposition lumineuse suffisante pour pouvoir effectuer leur processus de photosynthèse.
Enfin, même si l’arrosage devra être plus régulier qu’en hiver, il ne faudra pas en abuser. En effet, si une plante peut souffrir d’un manque d’eau, un surdosage peut avoir des conséquences bien plus grave. Les racines peuvent ainsi pourrir à cause de la stagnation de l’eau et il deviendra alors très difficile de sauver sa plante.

8/ Toi et moi partageons une chose : le goût du voyage et l’Asie. Est-ce qu’il y a une variété de plantes que tu as découverte en Asie et qui t’a particulièrement marquée ?

Effectivement, le même virus a dû nous contaminer : cette passion dévorante pour la richesse de l’Asie. J’ai eu le plaisir de pouvoir découvrir le Vietnam, ainsi que le Japon l’an dernier. Puis dans quelques semaines, la Birmanie ainsi que l’Indonésie.
Plus qu’une espèce de plantes en particulier, c’est la richesse de la flore dans sa globalité qui m’a vraiment marqué. La jungle, les collines verdoyantes, les rizières, les plages tropicales. Un coup de foudre, qui comme pour toi, m’incite aujourd’hui à envisager d’y vivre afin de profiter de ce paysage au quotidien. L’idéal pour moi serait de continuer à travailler sur les différents projets qui m’enrichissent chaque jour un peu plus (dont mon emploi actuel). C’est un privilège certain quand on a juste besoin d’un ordinateur et d’une connexion internet.

apprendre facilement sur les plantes

9/ Comment rester informé des nouveautés sur la plateforme ?

Le plus simple est de suivre la page Facebook sur laquelle nous communiquons régulièrement sur les dernières fiches publiées : https://www.facebook.com/FloraliaNature/ Nous mettons également en avant une sélection de livres sur le jardinage sur notre site. Nous y donnons notre avis, quelques photos de nos coups de cœur afin de permettre à chacun de choisir l’ouvrage qui lui plaira. Vous retrouverez donc également nos dernières découvertes sur cette page Facebook. Sur Instagram, retrouvez tous les jours une plante nouvelle.

10/ Si tu as quelque chose à ajouter, c’est le moment 😉

Ce que j’ai appris avec les années, c’est que quand on cultive des plantes, il y a parfois des échecs. Mais ce n’est pas parce que vous n’êtes pas arrivé à maintenir en vie une plante qu’il faut tout arrêter et culpabiliser. Au contraire, c’est l’occasion de retenter l’expérience et de faire mieux. Mon échec personnel avec mon premier bonsaï, m’a par exemple donné l’occasion de retenter l’expérience avec plusieurs autres sujets, qui ont connus un destin beaucoup moins tragique. C’est un monde fascinant, qui demande de la patience, un soupçon de curiosité, et une pincée de connaissances. C’est ce que nous tentons de transmettre avec ce projet. Floralia Nature est encore à ses débuts, tout n’est pas encore parfait. Nous n’avons aucune prétention mais la plateforme évolue chaque jour pour permettre au plus grand nombre de comprendre facilement le monde végétal.
Pour finir, je tenais à te remercier pour ton soutien, Julie. J’espère que nos articles seront utiles pour ta communauté. Et bien-sûr, merci à toutes les personnes qui soutiennent le projet ainsi qu’à celles qui rejoindront notre aventure !

Hop! Je reviens vite fait pour conclure cet article!
Merci beaucoup Arnaud d’avoir répondu à mes questions et d’avoir partagé un bout de ton univers avec nous. Chères lectrices, chers lecteurs, n’hésitez pas à découvrir Floralia Nature et pourquoi pas le garder en lien dans vos favoris. Nous sommes à une saison où l’on découvre de nouvelles plantes et parfois on a envie d’en savoir plus. 😉


Envie de plus d’inspiration pour mettre des plantes dans votre Home Sweet Home?