inde sarnath decouverte visite varanasi bouddha

L'Inde est un pays pluriel et c'est probablement ce qui le rend très fascinant. Alors que la grande majorité du pays est hindoue, il y a d'autres religions qui sont représentées. De ce qu'on a pu remarqué, il y a des communautés musulmanes et catholiques partout dans le pays. Le plus sympa c'est dans le Kerala où sur une même rue vous pourrez croiser une mosquée, des temples et des églises. Pour le moment, ce n'est pas le Kerala qui nous intéresse mais le nord de l'Inde avec Sarnath et le bouddhisme.

Voyager en inde - retour d'expériences et de voyage conseils pratiques visite
@ Anderson Design

A propos de nos voyages en Inde

A l'heure où je mets à jour cet article, nous avons réalisés 3 visas en Inde et à chacun des visas, nous avons passé plusieurs semaines dans la mythique ville de Béranès. C'est une ville qu'on aime beaucoup même si ce n'est pas la plus facile. Varanasi est LA ville de Shiva, l'un des trois principaux dieux du panthéon hindou. Mais à quelques kilomètres à l'extérieur de Varanasi se trouve Sarnath, un lieu sacré du bouddhisme. Le bouddhisme est une religion très minoritaire en Inde et vous croiserez peu d'endroits dédiés à Bouddha. Cela vaut donc le détour et la promenade.

Au sommaire de cet article


Qu'est-ce que c'est Sarnath?

En étant à Varanasi, on en a profité pour aller 10 km plus loin et découvrir Sarnath. Sarnath est un endroit important pour les bouddhistes puisque c'est là que Bouddha a fait son premier sermon et énonça les 4 nobles vérités. (Je ne vais pas faire un paragraphe sur le bouddhisme, sinon je vais m'égarer.) Par conséquent Sarnath est l'une des 4 villes sacrées du bouddhisme.
Voilà, voilà, c'était le point histoire et culture de l'article. En vrai, Sarnath est une citée qui attire pas mal de monde : des moines, des bouddhistes, des hindous, des étrangers comme nous... Il y a différents sites à voir. On a commencé notre visite en allant prendre un ticket à 200 roupies chacun pour visiter le site archéologique de Sarnath, c'est à cet endroit que Bouddha aurait prononcé ces 4 nobles vérités. Certaines personnes y verront un champ de ruines, mais il ne faut pas oublier que c'est un site archéologique, c'est normal d'avoir uniquement ou presque des fondations d'anciens temples et monastères. Il y a aussi dans ce site la Dhamek stupa.

Qu'est-ce qu'il y a à visiter à Sarnath?

Toujours payant mais bien plus abordable, le musée. (5 roupies et là pas de différence entre les indiens et les étrangers...) C'est un petit musée qui met en avant une série de sculptures retrouvées sur le site archéologique. Il y évidemment des sculptures de Bouddha mais aussi des sculptures hindoues. Les deux religions sont inextricablement liées – encore aujourd'hui. Je n'ai pas de photo du musée, les appareils sont interdits et on a laissé nos sacs en consigne.
On a continué notre promenade découverte avec la visite de différents temples. Certains sont très touristiques et c'est assez crevant. D'autres en revanche sont presque vides et là, c'est vraiment intéressant. On peut à la fois s'en prendre plein les mirettes et prendre le temps tranquillement. Faut savoir que les indiens (et d'autres touristes) ont un comportement très différent de celui des français notamment dans des lieux comme ceux-là. Ils sont bruyants et en ont rien à foutre. Ils te passent devant et en ont rien à foutre (et s'il n'y avait que dans cette situation...). Ils n'en font qu'à leur tête. Bref, le calme de certains temples fut une grande bénédiction.

Enfin, j'ai demandé saoulé le chauffeur de tuctuc pour aller dans un dernier temple. On avait un chauffeur de rickshaw qui nous attendait. Je lui avais dit avant de partir que ce n'était pas une bonne idée de nous attendre, parce que nous aimions prendre le temps... Il aurait du me croire. Ca l'a un peu saoulé de nous attendre. (Avec le recul, les indiens ne sont pas patients pour 2 ronds, il faut en être conscients!) On n'a pas vu certains temples parce qu'il voulait rentrer et nous emmener faire une visite à 2 balles; Mais je voulais voir absolument la statue du Bouddha debout, qui selon mes recherches (wiki, j'avoue, je suis un peu une feignasse) est la plus haute statue de Bouddha au monde ^^ Rien que ça ! Sinon, cet espace est très joli. Il y a des petits jardins, des fontaines, des lotus, des statues de Bouddhas en veux-tu en voilà et les moines bouddhistes avec des perches à selfie. Je t'assure, c'est vrai ! (Depuis qu'on est parti, on s'est rendu compte qu'il n'y avait que les curés qui ne vivent pas avec leur temps, ici les moines et prêtes hindous et bouddhistes ont tous des téléphones portables, au moins!)

Fin et bilan de cette visite à Sarnath

Voilà, on a donc passé une belle journée de découverte, qui manquait un peu de spiritualité à mon sens mais qui vaut quand même le détour. En voyageant dans des pays dont la religion officielle est le bouddhisme, comme la Thaïlande ou le Laos, on s'est rendu compte après coup, que la ferveur religieuse bouddhiste était sensiblement différente de la ferveur hindoue.

Le bémol de la journée fut à la fin: Notre chauffeur de tuctuc a fait un truc typique d'ici, il nous a obligé à aller voir une fabrique de soie. A chaque fois qu'il ramène des touristes, le chauffeur touche une commission. Ca peut peut-être vous plaire, nous ça nous a gonflé à plus d'un titre. On n'avait rien demandé à personne et le chauffeur nous l'a imposé (avec du recul, on a compris que c'était trèèèès fréquent en Inde). On est arrivé à la fabrique, il y avait le boss et l'employé tisseur. Là, ce fut une claque, le boss musulman qui traite comme de la merde son ouvrier hindou, ça ne nous a pas plu. Passons, on regarde et on tâche de s'intéresser un minimum. Puis arrive le moment le plus désagréable, celui où on essaye de nous vendre un truc. On nous emmène dans la partie boutique de l'atelier. Un gros porc nous reçoit de manière très désagréable et nous oblige à regarder sa camelote synthétique. On lui dit à plusieurs reprises que ça ne nous intéresse pas. Il refuse d'entendre. Jusqu'au moment où à bout de patience, on se lève et on se casse. Le gros porc a eu l'amabilité de nous traiter en prime. Bref, l'artisanat local en Asie, on n'y croit plus de trop. Je vous explique pourquoi ici.

Mais pour en revenir à Sarnath, ça vaut clairement le détour si vous êtes à Varanasi pendant quelques jours ! On a eu peu d'occasion en Inde de visiter des lieux dédiés au bouddhisme. Et rien que pour le changement, ça vaut le détour.


Retrouvez le blog sur les réseaux sociaux: Twitter, Facebook, Pinterest, Instagram et même Youtube


4 commentaires


  1. Comme l’architecture bouddhiste au Vietnam, cet endroit me donne l’expérience intéressante de Bouddha: Sarnath.
    Il est magique


Comments are closed.