Quand on rénove sa maison, ne pas changer de carrelage peut-être une bonne manière de donner un coup de fraicheur à une pièce sans trop dépenser. Ça peut-être aussi une bonne solution “en attendant” de faire de plus gros travaux de rénovation. (“En attendant” est entre guillemets, on ne sait jamais une situation provisoire parfois dure plus longtemps que prévu!) Aujourd’hui, on se penche sur une question à la fois technique que déco: comment recouvrir du carrelage?



On va commencer par faire la distinction entre le carrelage mural et le carrelage au sol. C’est nécessaire puisqu’au sol le carrelage est bien plus sollicité que celui posé sur les murs. Par conséquent, il ne faudra pas y prêter la même attention.

Recouvrir du carrelage mural

Le carrelage mural, on en a tous ou presque dans nos maisons. On le trouve dans la cuisine sous forme de crédence, parfois même sur le plan de travail. On peut aussi le trouver dans la salle de bain, en crédence, en sous-bassement ou encore sur des pans de murs entiers. Le plus souvent, il est décoratif (décorer aux goûts des anciens occupants! Ahah!) et sert à protéger des projections d’eau et de gras. Forcément, en prenant en compte cette dynamique, vous comprendrez qu’il faut des solutions solides et robustes pour couvrir votre carrelage mural.

La peinture pour carrelage – Elle est facile à mettre en place mais il faut procéder par étapes et utiliser du bon matos, si vous souhaitez avoir un joli résultat. Ce qui a de bien, c’est que vous avez l’embarras du choix quant aux couleurs.
La résine – Il y a un peu moins de choix de couleurs, mais elle est plus épaisse que la peinture et saura cacher la démarcation des joints de carrelage.
Une sous-couche dédiée au carrelage – Elle permet à la peinture d’accrocher. Elle opacifie et neutralise aussi le carrelage, ce qui permet un rendu plus éclatant de votre couleur.
Le béton ciré – Il permet de recouvrir l’intégralité de votre carrelage, vous ne verrez plus les joints. L’application se fait en plusieurs passe. Une première passe pour combler les joints et les aspérités du carrelage, une deuxième et troisième couche pour avoir un rendu plus lisse. Il faudra penser à appliquer une protection si le béton est souvent au contact de l’eau!
Une crédence adhésive – On est dans un autre domaine, qui peut être une solution bien plus rapide à mettre en place. La crédence adhésive peut être utilisée quand vous avez le projet de moderniser votre cuisine. Vous pouvez avoir une finition alu que vous n’aurez pas avec le béton ou la peinture.

carrelage peint cuisineSource



Recouvrir du carrelage au sol

Bien souvent quand on veut recouvrir du carrelage au sol, ce sont de plus grandes surfaces que le carrelage mural. Il faut aussi prendre en compte le fait du passage. Dans un couloir le passage est plus fréquent que dans une chambre (oui, parfois on trouve du carrelage dans une chambre, en rénovation, plus rien ne m’étonne!).

Le béton ciré – Comme pour le carrelage mural, vous pouvez utiliser du béton ciré, qui recouvrira la totalité de votre carrelage. Cela peut-être une bonne solution déco quand on veut donner un côté Loft à sa pièce.
La résine – Ce qui est sympa avec la résine c’est que certaines d’entre elles sont compatibles avec le chauffage au sol.
Le parquet stratifié – Dans l’idéal, je vous conseillerai de poser une sous couche isolante avant votre parquet. Évidemment, cette solution est un peu plus coûteuse et demande plus de savoir faire…
Les dalles de PVC autocollantes – Ne croyez pas que c’est plus facile parce que c’est autocollant… Non, non, non! Pour que votre rendu soit nickel, il faut préparer votre support (= le carrelage), ce qui signifie qu’il faut poser un primaire d’accrochage (une sous-couche spécifique) et un ragréage pour combler les joints.
Le lino – C’est un peu comme les dalles / lames PVC, même si vous prenez un lino épais, au fil du temps, vous risquez de voir apparaitre sur votre lino les aspérités du carrelage qui se trouve en dessous et ça ne fera pas joli.

peinture carrelage sol effet betonSource et source de l’image à la une