Avec cet article, je risque de m’attirer les foudres de certaines mamans, mais passons… Je suis certaine, qu’il y en a une paire qui seront bien d’accord avec moi et qui ne me diront pas: “De quoi elle parle, elle n’a pas de gosses, en plus!”. C’est vrai que je n’ai pas d’enfants, mais j’ai été enfant il n’y a pas si longtemps. J’ai aussi des frères, dont le 2ème avec qui j’ai 18 ans d’écart, ce qui m’a permis de savoir changer des couches, préparer un biberon et l’observer dans diverses activités. Bref, voilà, aujourd’hui, je vous propose les 10 raisons de ne pas bricoler avec son enfant.

1/ Ça va vous prendre bien plus de temps

Peu importe ce que vous avez prévu comme tâche à accomplir, vous pouvez multiplier par 2 le temps que ça vous prendrait initialement si votre chérubin est dans vos jambes. Pourquoi? Parce qu’il aura envie de faire pipi, mais qu’il vous demandera de l’attendre pour continuer parce qu’il est super content de participer à cette activité avec vous. Mais la pose pipi, toutes les 1/2 heures, ça ralenti pas mal!

2/ Bricoler avec son enfant ça veut dire tout expliquer

Même 4 fois, la même chose. “Dis, Mamaaaan, pourquoi tu fais çaaaa? Limite, répondre à cette question quand on a qu’un clou à planter pour accrocher un cadre, ce n’est pas gênant, mais quand on refait une pièce complète, la question va vite vous rendre folle. Et, je vois encore le regard exaspéré de mon père quand je bricolais avec lui et que je lui posais cette fameuse question.

3/ Ça peut être dangereux pour votre enfant

On est jamais à l’abri d’un clou rouillé qui dépasse, d’un morceau de plancher qui vole au travers de la pièce, d’un coup de marteau sur le pouce… Clairement, bricoler c’est dangereux. Et comme vous n’avez pas encore une paire d’yeux dans le dos pour être certaine qu’il ne se blesse pas ou qu’il ne touche pas au produit / outils qui coupent, il est préférable de ne pas le laisser dans la pièce.

enfant et bricolageSource

4 / Un enfant peut pourrir votre chantier

Vous vous dites que la chambre que vous retaper ne peut pas être pire que son état actuel. En êtes-vous certaine? Un pied qui passe entre deux poutres, même si le pied est petit, ça vous fait un joli trou dans le plafond de la pièce d’en dessous. Un coup de marteau pour faire comme Maman, mais dans le mauvais mur, ça arrive vite. Vous ne pouvez pas lui en vouloir, il voulait aider. Mais vous êtes bonne pour passer de l’enduit et rattraper la bourde.

5/ Un enfant s’ennuie vite sur un chantier

Même s’il est ultra-motivé, même si c’est sa chambre que vous êtes en train de rénover, à plus ou moins long terme, vous risquez d’entendre dans un soupir: “Maman, je m’ennuie!!!” On ne peut pas lui en vouloir, le bricolage, ce n’est pas forcément ce qui a de plus passionnant pour un gosse. Bon, à cette étape vous avez deux choix: Petit un, vous arrêtez de bosser et vous allez jouer avec lui. Petit deux, vous jouez votre carte Joker: “Va voir ton père!”

6/ Il ne vous laissera pas le temps de ranger

Pour revenir sur le petit un précédent, si un gosse s’ennuie, ce n’est pas bon signe. Il risque de faire conneries sur conneries, et / ou, de se faire mal. Dans un sens, vaut mieux qu’il fasse des conneries! Et comme vous ne le souhaitez pas, il vous faudra stopper le chantier rapidement. Ce n’est pas si grave si vous étiez en train de détapisser. Mais si vous étiez en train de faire de la peinture, vos pinceaux et rouleaux ne vont pas se nettoyer tout seuls. Et si vous étiez en plein milieu d’un mur, vous allez être dans la panade pour ne pas avoir de traces en reprenant.

7/ Votre enfant, les potes et un chantier

Parfois, si vous avez de bons amis, ils viennent vous filer un coup de main. Sauf qu’à un moment où à un autre, il y a bien un de vos potes qui va lâcher un gros “PUTAAAAIIINNN!” ou autre insultes que vous avez banni de votre vocabulaire pour que votre enfant chéri ne les répète pas à tout va. Deux réactions possibles de votre enfant: “Ahhh, Maman, t’as entendu, il a dit Putain!” ou alors, votre enfant ressortira ce joli gros mot à un moment où vous ne vous y attendrez pas (à table, à l’école, dans la file d’attente du supermarché) et on pensera que vous êtes une mère qui n’apprend pas les bonnes manières à son enfant.

8/ Un enfant ne vous aidera pas à réfléchir

Vous venez de découvrir une mauvaise surprise en détapissant le mur, ça arrive souvent. Le truc c’est que cette mauvaise surprise vous oblige à repenser tout votre plan d’actions pour terminer les travaux. Sauf, que là, pile poil au moment où vous avez besoin de toute votre concentration, vous entendez un petit: “J’ai envie de faire caca…” ce qui signifie: “Laisse tomber Maman, viens avec moi aux toilettes!”

enfant toilette bricolageSource

9/ Bricoler est une passion, un loisir

Vous n’emmenez pas vos enfants quand vous aller à la zumba ou aux pilâtes après le boulot? Ca peut-être pareil quand vous bricolez.

10/ Ne pas bricoler avec son enfant c’est la bonne raison de faire plaisir aux grand-parents

Les grand-parents, le tonton, la tatie… Ils seront tous contents de vous dépanner et surtout de garder votre petit dernier le temps que vous avanciez dans vos travaux. Ca vous dépanne et en plus ça fait plaisir à la famille. C’est très bien, tout le monde y trouve son compte!

Pour finir cet article, une petite vidéo qui rejoint un peu ce que je raconte, mais là, c’est plus le gamin qui doit se demander s’il faut bricoler avec son père ^^