J’ai eu cette idée d’articles, quand nous étions dans un mini-van fou en direction de notre 3ème visa en Thaïlande. Il y a près d’une année maintenant, j’avais partagé avec vous notre expérience de passage de frontière entre l’Inde et le Népal. Je réitère l’expérience dans le sud est de l’Asie avec la Malaisie, la Thaïlande et le Laos, puisque nous avons passé des frontières terrestres et que ça pourra peut-être vous servir si vous envisagez de voyager en Asie du Sud Est, sans prendre l’avion à tout bout de champ. Cet article est long, je suis désolée, mais je tenais à ce qu’il soit complet.

visa frontiere transport malaisie thailande laos

Malaisie – Thaïlande – Finger in the nose

On est arrivé en Malaisie depuis l’Inde en avion, donc le passage à l’immigration était simple puisqu’il était à la sortie de notre vol. On a attendu pas mal de temps à l’immigration malgré les nombreux guichets d’ouverts, mais la procédure est archi simple: une prise d’empreintes, un regard vers la caméra et bim, un tampon valable 3 mois pour rester sur le territoire malaisien. On avait lu qu’il fallait un billet de sortie su territoire. On avait acheté un billet de bus vers la Thaïlande et on ne nous a rien demandé. Bref, un billet dans le vent parce qu’on pensait n’avoir qu’un mois.
Pour passer de la Malaisie à la Thaïlande, on est passé par la terre à Hatyai – petite ville frontalière côté Thaïlande. On avait un mini-van qui nous avait pris à Penang et qui nous a déposé à un autre mini-van après la frontière histoire de rejoindre Koh Lanta. Le passage aux postes d’immigration a été facile aussi. Petite discussion sympa avec l’agent malaisien. (Ils sont toujours curieux parce qu’on reste longtemps). Côté thaï c’était moins chaleureux mais on s’en fiche un peu. Le principal c’est d’avoir le tampon d’un mois. Il faut savoir qu’en Thaïlande on vous demande de remplir un petit coupon avec des informations classiques. Il ne faut pas perdre la 2ème partie du coupon pour sortir (avant ils l’agrafaient, plus maintenant).
Le trajet a été relativement simple et pour finir, on a eu le cul bordé de nouilles. Le truc c’est que le 2ème mini-van nous a déposé à un carrefour au milieu de nulle part. Il nous a mis dans un tutus pour arriver jusqu’au ferry pour arriver sur l’île de Koh Lanta. Une fois la ballade agréable en ferry passée, on s’est retrouvé à l’autre bout de l’île, sans moyens de locomotion. On a eu un bol monumental parce qu’un expat nous a avancé et nous a permis de trouver un autre tuctuc pour arriver à notre guesthouse. Bref, en voyage, on a parfois des galères et parfois de belles surprises. (Perso, je préfère les bonnes surprises hein!)

citation voyage asie amour

Thaïlande – Laos – on devient des pros de la frontière

On s’est « amusé » à faire du pingpong entre la Thaïlande et le Laos pendant quelques mois. Au moment où j’écris cet article, on a fait deux visas au Laos et 3 visas en Thaïlande, donc on commence à avoir l’habitude des postes frontières, des services de l’immigration et des transports.

Passage entre la Thaïlande et le Laos: Nong Khai / Vientiane 
Pour notre premier passage vers le Laos, on a tout fait tout seul. Nong Khai est juste à côté du pont de l’amitié donc c’est simple. Hop passage à l’immigration Thaï. Petit tour en bus pour traverser le pont. Attention, vous ne pouvez pas traverser le pont à pied, il faut absolument prendre le bus. Je crois que c’est 20 baths par personnes, si mes souvenirs sont bons. Je reviens après sur l’histoire des photos à prévoir pour le Laos.
Le passage à l’immigration Laos est simple. Là aussi vous avez des papiers à remplir avec les infos de bases. Vous filez les papiers, avec votre photos, vos dollars et votre passeports et vous attendez. A un autre bureau, vous récupérez votre passeport avec un autocollant qui prend toute une page et un tampon pour un mois. Enfin 30 jours. A la sortie, vous aurez des tuctucs qui vous proposent avec beaucoup d’insistance pour vous emmener à Vientiane. Si vous voulez faire des économies, avancez un peu et vous trouverez des bus locaux (pas si mal d’ailleurs). Nous on a pris deux bus pour arriver à la gare Nord pour choper un sleeping bus vers Luang Prabang.

voyage en asie malaisie laos thailande

Passage entre le Laos et la Thaïlande: Bokeo (vers Chiang Mai / Chiang Rai) au Nord 
Pour notre deuxième visa en Thaïlande, on est passé par la frontière Nord. Idem pour le 3ème visa (celui que nous sommes en train de faire). Vous verrez que les thaïs sont bien plus sympas que les Laos aux postes d’immigration. Y’a pas photo! Là aussi, il y a un pont à traverser. Si vous avez un bus qui vous emmène d’un point A au Laos à un point B en Thaïlande, vous n’aurez pas à payer la traversée du pont. Si vous avez différents moyens de transports, vous aurez à la payer. C’est entre 25 et 30 bahts la traversée. La première fois qu’on a quitté Lunag Prabang vers Chiang Mai, on avait un sitting bus (samedi et mercredi à partir de LPB) et on n’a rien eu a se soucier. La seconde fois, c’était plus calamiteux. On a fait la partie Laos dans un sleeping bus qui nous a arrêté à Bokeo. On a eu un moment de flou parce que les agences Lao, c’est pas ça côté informations. On a pris un bus pour traverser les frontières et une fois que c’était fait, on a eu un mini-van. Beaucoup de pertes de temps pour pas grand chose. C’était de loin le passage le plus crevant que l’on ait fait.

conseils voyage laos thailande malaisie

Passage entre la Thaïlande et le Laos: Bokeo 
Pour terminer nos récits de pingpong entre le Laos et la Thaïlande, il y a eu notre deuxième visa au Laos. On avait réservé le trajet via notre guesthouse. Mouais, mouais. On a fait la partie Thaï en mini-van, qui faisait en sorte de perdre du temps. Pourquoi perdre du temps? Pour nous faire passer trop tard à la frontière Lao et qu’on ait à payer 1$ de plus. On est parti à 9h du matin de Chiang Mai, pour arriver à la frontière par!s 18h… C’était long! Très long! Hop passage à la frontière avec le passeport / papiers / photos / 31$ et c’était torché. On a fini en sleeping bus Lao blindé de chez blindé, à devoir se battre avec des Laos pour avoir notre couchette. Les gens étaient malades. Il y avait des Laos qui dormaient dans la toute petite allée centrale, c’était folklo. On était bien contents d’arriver. Manque de pot, on est arrivé à la gare après l’aéroport alors qu’on avait espéré arriver à la gare sud de Luang Prabang (celle près de chez Momo, notre pote).

perparation voyage asie

Les visas pour la Malaisie, la Thaïlande et le Laos

Voilà un récap’ pour les visas pour les 3 pays. Ici, ce ne sont que des infos pour les visas tourismes, pour les autres visas, je ne peux pas vous aider.
Malaisie: Il vous faut votre passeport, valable plus de 6 mois avec au moins deux pages libres l’une en face l’autre. Vous aurez un tampon pour rester 90 jours sur le territoire et c’est gratuit.
Thaïlande: La même pour le passeport. On vous demandera de remplir un feuillet avec les infos classiques. Vous aurez un tampon valable 30 jours. Notez qu’en passant par la terre, c’est gratuit uniquement 2 fois / année civile.
Laos: La même pour le passeport. Il vous faudra aussi une photo d’identité, remplir les papiers avec les infos de bases et 30$. Si vous passez le weekend ou en dehors des heures d’ouverture (8h / 16h) il faut ajouter 1$ de plus.
Nous on n’a pas eu de soucis, mais on était avec deux canadiennes qui ont eu quelques soucis avec leur billet de 100$. Il était abimé. (On suppose que ce sont les agents de l’immigration qui l’ont abimé, mais passons…). Le billet a été refusé et heureusement elles avaient encore d’autres dollars sur elle pour régler. Bref, la morale, c’est de faire en sorte d’avoir des billets neufs pour passer au Laos.

visa malaisie laos thailande

Derniers points à propos de la Thaïlande du Laos

1/ On s’est fait avoir la première fois quand on est partis de Chiang Mai vers le Laos en mini-van. Visiblement, les mini-vans ont un partenariat avec un seul restau sur la route (Full House coffee). Un restau presque paumé, très cher qui n’a pas l’air très bon. (100 bahts pour un padthaï c’est de l’arnaque). Généralement, vous aurez 30 minutes pour manger. Si vous ne souhaitez pas manger dans ce restau, repartez vers la route principale à quelques mètres vous aurez un 7/11, avec des plats à emporter. (C’est ce qu’on a fait la 2ème fois). Si je vous dis ça, c’est qu’on a remarqué qu’on n’était pas les seuls à ne pas vouloir manger dans le restau…
2ème point/ Faites du change avant d’arriver en Thaïlande, même si ce n’est pas énorme. Vous ne trouverez pas facilement de bureaux de change aux postes frontières et les bus et mini-vans s’arrêtent pour vous proposer de manger. Comme les trajets durent plusieurs heures, ça fait toujours du bien de manger un bout mais faut-il encore pouvoir payer. Donc prévoyez un peu d’argent pour la route en Bahts.
3/ Les kips ne sont pas échangeables en dehors du Laos. Faites le change avant de partir et ne gardez qu’une somme nécessaire pour manger et / ou acheter de l’eau. Nous on prévoit tout ça avant de partir histoire de ne rien avoir à acheter pendant le transport au Laos, qui est généralement de nuit.

voyage asie laos thailande malaisie

pub