Quand j’ai trouvé l’atelier, il y a bientôt 3 ans, c’était pour y installer mon activité professionnelle. J’avais besoin d’un espace pour travailler. J’avais donc créer dans l’atelier 3 espaces. Un espace perso, avec notre logement, un bureau avec mon ordinateur et un atelier avec tout le nécessaire de bricolage. Mais depuis ce temps là, mes besoins et mon boulot ont changé. Il fallait modifier les espaces.

Nos besoins

On vit à deux avec les chats, donc la plupart du temps on mange dans le canapé ou sur la table pliante d’appoint. Mais quand on reçoit, c’est vite la mission. D’une part, parce que ma table de salle à manger a été victime d’un essai raté de personnalisation. D’autre part, parce que nous n’avons pas d’espace salle à manger à proprement dit. C’est un peu bête sachant qu’on a un loft dans lequel on peut faire pas mal de choses et qu’il y avait l’espace atelier qui servait plus de débarras géant qu’autre chose.
Bref, avec le temps, il nous fallait revoir l’aménagement!

Les contraintes

Nous n’avons pas spécialement de contraintes structurelles. En fait, on aime les contraintes, comme la grande porte métallique et le coffrage qui cache les câbles et les tuyaux. En revanche, j’ai un sacré bazar à ranger. Il y a les livres, que je ne sais pas jeter. Les quelques meubles qui trainent et qui n’ont pas vraiment d’utilité. Et le bazar inhérent au bricolage.
Après, comme l’atelier était un endroit où je bricolais, j’avais laissé le sol en béton brut. Pour une salle à manger dans laquelle on va vivre, ce n’est pas l’extase. Il nous fallait donc trouver un revêtement de sol sympa, qui corresponde avec nos envies mais aussi avec le sol du salon.

Le projet

Dans un premier, il va me falloir ranger et trouver une place pour tout ce qui se trouve dans l’atelier. Ca ne va pas être une partie de plaisir. Et je pense que je vais faire quelques allers / retours à la déchetterie. Ensuite, il va falloir démonter la pseudo bibliothèque qui sépare l’espace atelier et le salon. La bibliothèque est faite en carreaux de plâtre, un coup de pied et on en parle plus… Ce n’est pas très orthodoxe, mais c’est ce qu’il va se passer. Il y a le grand miroir que l’on a récupéré lors d’un passage des encombrants. Il est actuellement adossé à la bibliothèque et comme cette dernière va disparaitre, il faut lui retrouver une place.

Une fois que toute la préparation / rangement seront finis. On va poser un sol digne de ce nom. Mon choix s’est porté sur un parquet massif à coller. Niveau déco, il fallait un parquet clair pour garder l’idée de celui qui sera dans le salon. Ils seront similaires et à la fois différents, pour différencier les espaces et ne pas voir une continuité fadasse. Le parquet choisi est le parquet Piloti de chez Imberty. Imberty est une marque de Gascogne Bois, une entreprise française. Ce que j’ai aimé chez Imberty c’est que ce sont des produits qui sont créés dans une démarche respectueuse de l’environnement. Je n’ai jamais posé de parquet collé, ce sera une grande première, mais ça semble assez simple. (Je vous montrerai, dans un second article et vous pourrez suivre les différentes étapes sur Instagram) Bref, voilà ce que ça devrait donner…

projet atelier salle a manger

J’ai reçu le parquet hier… Il attend sagement que nous débarrassions l’atelier (je ne mets qu’une photo, vous comprendrez pourquoi la bibliothèque sera vite démontée…)

parquet imberty piloti

atelier avant