voyage nepal nomade a faire katmandou Pokhara récit de voyage découverte

[Nomade] Les 5 choses que j’ai préférées au Népal

J'aime beaucoup quand on me pose des questions sur notre mode de vie et les pays dans lesquels nous avons voyagé. Souvent ce sont nos proches qui nous les posent - notamment quand on rentre. Mais parfois, il arrive que des questions arrivent sur les réseaux sociaux, notamment Instagram où je partage beaucoup notre quotidien en story. En décembre, j'ai reçu une question à propos de l'Egypte. C'était: "quelles sont les choses que tu as préférées là-bas?". J'ai bien entendu répondu à la question sur IG. Mais je me suis dit que cela pouvait être une chouette série d'articles. J'ai donc commencé avec l'Inde, il y a quelques semaines. Et maintenant, il est question du Népal.

voyage nepal choses a faire Katmandou Pokhara bouddhisme paysage ambiance hindouisme
travelpostersonline.com

A propos de notre quotidien nomade

Nous avons quitté la France en 2016. Au départ, nous projet était de nous installer en Inde et une fois sur place, on a trouvé que ce projet ne nous convenait pas du tout. Comme en dehors de l'Europe, nous sommes soumis à la durée des visas, après notre premier visa indien, il a bien fallu bouger. C'est de cette manière que nous sommes arrivés au Népal.

Nous ne sommes restés qu'un mois au Népal. On a bien failli faire de l'overstay d'ailleurs parce qu'on a eu des difficultés à trouver un bus pour redescendre en Inde dans les temps. Avec du recul, j'espère beaucoup retourner dans ce pays. La fois où nous y étions, nous voyagions depuis peu de temps. Maintenant, je suis certaine que mon regard serait différent. J'apprécierai probablement plus la chance d'être là-bas. (Même si la première fois avait été déjà bien cool!)

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre voyage au Népal en 2017, rendez-vous ici. Si vous cherchez à avoir plus de détail sur notre quotidien nomade, avec des vidéos inédites, dans ce cas là, je vous donne rendez-vous sur Patreon.

Patreon est une plateforme de mécénat. Comme nous sommes en comité bien plus restreint, je partage beaucoup plus facilement ce qui se passe dans notre vie de tous les jours.

01 • Le calme de Pokhara

On est resté à Pokhara une dizaine de jours et on aurait pu rester bien plus longtemps si on en avait eu l'occasion. On devait aller à Katmandou d'une part pour visiter la capitale népalaise mais surtout d'autre part pour faire une nouvelle demande de visa pour l'Inde. Bref!
Pokhara est une jolie ville aux pieds des Annapurna. Elle est composée de deux parties. La ville classique à l'arrière et la ville touristique aux abords du lac. Autour de ce dernier, on trouve un tas de bars et de restaurants. D'un côté, des établissements assez huppés. De l'autres, des bouibouis bien plus roots (et plus dans nos habitudes). La partie de la ville où on trouve les touristes est assez calme et elle l'est encore plus quand on boit un café ou une bière en regardant le lac et les montagnes.
Comme on venait d'Inde et que ce pays n'est pas spécialement connu pour son atmosphère calme, le Népal fut une pause très appréciable. Avant d'arriver à Pokhara, on avait déjà apprécié le silence et la quiétude à Lumbini - lieu de naissance de Bouddha. Néanmoins, cette première étape népalaise était surtout autour du parc monastique. En gros, beaucoup de nature, beaucoup de temples bouddhistes plus ou moins récents. C'était sympa mais on aime bien les commodités de la ville. Et donc Pokhara était bien plus dans notre dynamique. Et Katmandou n'est définitivement pas une ville que l'on peut qualifier de peaceful. Il y a bien des quartiers ou des lieux plus calmes mais ce n'est pas son premier atout.

voyage nepal choses a faire Pokhara Ana Pourna montagne lac trekking hikking nature calme
Coin très agréable à Pokhara - pas trop près des touristes
voyage nepal choses a faire spécialité local lassi bang banane canabis
Pas hyper ragoutant visuellement le Bang Lassi!

02 • Boire du Bang Lassi à Pokhara

Vivre à l'étranger ou du moins voyager, c'est faire des expériences nouvelles... Et à Pokhara on a testé le Bang Lassi. Le lassi est un yaourt battu. On en a beaucoup mangé en Inde. C'est très rafraichissant et j'aime quand il y a des fruits frais dedans. Il y a des lassis nature sucrés ou salés aussi et là il n'y a que du yaourt battu. A Pokhara, on a bu du lassi mais il avait une légère spécificité: il y avait du bang dedans. C'est quoi du Bang? C'est de la weed! Et comme ce n'est pas gustativement génial, il y a de la banane avec pour casser un peu le goût. Bon manque de pot, je déteste la banane. J'ai donc pris un plaisir moyen à boire mon lassi. Mais définitivement, cette boisson permet de se poser sérieusement!
Je ne fais pas l'apologie de la drogue ici... Je vous explique juste qu'on a essayé. On aurait pu essayer en Inde, notamment à Varanasi. Mais on a passé notre tour. On a préféré choisir un endroit plus calme, voire plus prévisible. On n'est jamais à l'abri d'un pépin et tant qu'à faire, autant éviter les emmerdes qu'il est facile d'esquiver. On se sentait plus en confiance au Népal. Dans la même dynamique, on ne s'est pas défoncé la tête de la même manière avec Flo. Il en a pris un léger alors que j'en ai pris un médium. Au moins l'un d'entre nous pouvait gérer en cas de soucis.
Globalement, acheter de la drogue en Asie dans les endroits touristiques n'est vraiment pas difficile. Parfois il est même plus facile de trouver de quoi fumer que de trouver une bière! Ce n'est pas parce que c'est trouvable que c'est légal. Il faut savoir que dans certains pays, vous aurez une sérieuse amende et vous risquez même une peine de prison. A vous de voir si vous êtes prêt à prendre le risque ou pas. Le café où l'on a bu un bang lassi nous avait été recommandé par mon frangin qui était allé au Népal 3 mois quelques années auparavant. Au Népal, le cannabis pousse partout même dans le gazon du jardin ou dans les fossés. Ce n'est pourtant pas légal. C'est d'ailleurs la seule fois où on a eu une fouille complète de nos backpacks quand on a traversé la frontière entre le Népal et l'Inde.

03 • Fêter Holi - la fête des couleurs

L'un des plus beaux souvenirs que l'on a du Népal et même de nos dernières années de nomadisme, c'est Holi. Vous connaissez très probablement la fête hindou des couleurs. Celle qui consiste à balancer de la poudre colorée sur les gens. Contrairement aux idées reçues, toute l'Inde ne fête pas Holi (c'est essentiellement dans le nord du pays) et le Népal n'est pas un pays majoritairement bouddhiste mais hindouiste. Du coup, Holi se célèbre aussi au Népal.
De ce que j'ai lu sur cette fête en Inde, je pense qu'on a eu du bol de le faire au Népal. C'est bien plus détendu. D'une part, je n'ai eu aucun souci en tant que femme, pas de main au cul ou quoi que ce soit (ça arrive en Inde, c'est rare, mais ça arrive!) Et on a pu boire de la bière et profiter de concerts. C'est le genre de choses impensables en Inde visiblement parce que l'alcool n'est pas hyper bien vu (et il n'y a qu'à Pondi et à Goa où l'alcool n'est pas cher vu que ce n'est pas taxé dans ces 2 états).
Pour Holi on a passé une super journée. Au départ il faisait beau mais en fin de journée il a commencé à pleuvoir et cailler sévère. On a tout de même profité! Tout le temps qu'on n'avait pas de couleurs sur nous, on était tranquilles. Les premiers à nous colorer nous ont demandé l'autorisation avant de nous mettre de la poudre. Et à partir de ce moment, c'était fini. Tout le monde nous jetait de la couleur et on en faisait de même. C'est très bon enfant comme fête. Et on a vraiment kiffé!

voyage nepal choses a faire Holi fêtes des couleurs
Nos tronches à Holi avec concerts et binouze en prime (ça se voit qu'on est un peu rincés!)
voyage nepal choses a faire rue Katmandou roadtrip hippie
Freak Street à Katmandou, l'une de mes déceptions. Je m'attendais à un truc de fou avec un réel héritage hippie. Pas du tout!

04 • Les voyages en bus un poil dangereux

Sur le coup, je n'ai pas kiffé ma race. Mais en y repensant, je me dis: "Wouah! C'est quand même bien barré!". Les routes au Népal sont singulières, notamment dans les montagnes. A Lumbini, c'est plat. Mais Pokhara et Katmandou, c'est en altitude. Et donc le bus emprunte des routes de montages bien flippantes. On y voit les ravins. On voit qu'à certains endroits, il n'y a la place que pour le bus et que les voitures ne peuvent pas se croiser. Bref, sur le coup, je n'étais pas hyper fière.
Et il n'y a pas que les routes qui peuvent faire peur. L'état des bus aussi peuvent en rebuter plus d'un. On a pris des bus très différents à chaque fois. Le plus confortable était le trajet de nuit Pokhara - Katmandou. Le premier bus était un trajet de jour dans un vieux bus qui claquait dans tous les sens. Et en guise de sécurité supplémentaire, ils mettent des briques pour caler les roues en plus du frein à main... Rassurant!
Si on vit avec la peur de ce qu'il peut arriver tout le temps, on ne bouge jamais de chez soi. Faut juste avoir conscience que le Népal n'a pas tout à fait les mêmes infrastructures que chez nous, ni les mêmes bus!

05 • Les paysages de Katmandou

Je vous ai pas mal parlé de Pokhara qui est définitivement l'endroit que l'on a préféré au Népal. On a néanmoins passé deux semaines à Katmandou pour visiter la ville et faire nos visas pour l'Inde. Katmandou est une ville très différente de Pokhara. Ce n'est pas la même ambiance même s'il y a des magasins de treck partout dans les deux villes. La capitale est bien plus poussiéreuse, plus bruyante.
Cependant, on a pris beaucoup de plaisir à aller boire un verre sur un toit terrasse par exemple pour profiter des montagnes à l'horizon ou de l'architecture Newar de Durbar Square. Il y a pas mal de monuments, temples, activités payantes à Katmandou. Ils prennent vraiment les touristes pour des pompes à fric. Ce n'est même pas dissimulé. Du coup, les activités gratuites ou celles où on a contourné les péages sont encore plus sympas à visiter.
On a énormément apprécié l'atmosphère de Bodnath Stupa. C'est l'un des principaux sanctuaires bouddhistes du Népal. Pareil, il est possible de boire un verre sur un rooftop et de regarder tout ce qu'il se passe autour de la stupa.
Et on a beaucoup aimé aussi la visite du Monkey Temple, Swayambhunath. Je n'ai pas hyper apprécié les marches à grimper. Quelle idée d'aller caser un temple aussi haut! (Et c'est valable pour tous les pays / monuments où il faut grimper... Il y en a beaucoup.) En revanche, la vue une fois en haut est vraiment top. On peut voir une grande partie de la capitale, les montages mais aussi les aigles qui volent!

voyage nepal choses a faire coucher de soleil montagne Himalaya  Katmandou
Coucher de soleil sur les montagnes à Katmandou

J'espère que ce type d'articles vous plait et vous permet de voyager un peu avec nous. Un jour prochain, je réitérerai l'expérience mais avec un nouveau pays. Parce qu'au final, même s'il y a des pays que l'on a moins aimé que d'autres, il y a toujours eu des choses extras qu'on a vécues ou qu'on a aimées.


Devenez mécène du blog


Soutenez mon travail sur le blog et accédez à des contreparties exclusives:

  • Plusieurs centaines d'articles déco, lifestyle & voyage réservés aux abonné•e•s
  • Toutes les entrées de mon side project - mon dictionnaire nomade
  • Une publicité limitée sur les articles Patreon

voyage nepal nomade a faire katmandou Pokhara récit de voyage découverte