Depuis le début de notre aventure nomade en Asie, nous avons passé beaucoup de temps dans certaines viles. Cette semaine, je ne pars pas très loin, je vous emmène dans mon quotidien à Luang Prabang, une ville que nous commençons à bien connaitre. Je ne vais pas vous parler du marché de nuit, ni des stands à sandwich. Il suffit de prévoir de passer à Luang Prabang pour les connaitre. Luang Prabang a bien d’autres charmes et d’autres bonnes adresses!


(Pour les photos, comme je ne trouve pas ça supra productif de faire le tour de la ville pour prendre une vitrine, vous aurez d’autres images de Luang Prabang et de mon quotidien)

bonnes adresses luang prabang laos

1/ Le Maolin Tavern

Le Maolin, c’est notre repère, notre 2ème maison. C’est un bar tenu par Jo – un bruxellois. L’ambiance est sympa, il y a de la bonne musique et le décor atypique pour l’Asie (assez industriel), la bouffe est bonne et la bière… Bah y’a de la bière belge et de la bière Lao à la pression… On y va à chaque occasion ou juste pour l’apéro. On est toujours bien reçu et Jo est devenu un pote. Son équipe et lui sont toujours dispo et très serviables. Forcément, c’est une adresse que je vous recommande vivement!
-> Maolin Tavern, sur la rue principale, à deux pas du marché de nuit

2/ Le Banneton

Je n’y vais pas souvent, mais quand j’y passe, c’est le kiffe. Le Banneton, c’est LA boulangerie française de Luang Prabang. La première fois qu’on est arrivé dans ce pays, on n’avait pas mangé de pain (du vrai pain) depuis plus d’un an. Et le pain du Banneton, tout comme les petits pains au chocolat, sont vraiment bons! Il y a pas mal de boulangeries sur la rue principale de Luang Prabang, mais celle-ci goûte comme la maison!
-> Le Banneton, sur la rue principale (vers le Mékong)

passiflore laos

3/ Le Bamboo Tree

Le Bamboo Tree est un bon restaurant. Il n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais une fois de temps en temps, c’est un vrai régal d’y aller. Linda et son équipe cuisinent très bien. Les plats servis sont des plats typiques laotiens et sont savoureux au possible. Il n’y a qu’au Bamboo Tree sur Luang Prabang que j’ai retrouvé une certaine saveur que j’avais mangé à Nong Khiaw, par exemple. Dans ce restau, vous trouverez aussi des formules dégustation pour découvrir un maximum la gastronomie laotienne.
-> Le Bamboo Tree a deux restaurants. Le premier est sur la rue principale, le second sur la rive de la Nam Khan.

4/ Suan Keo Guesthouse

Au premier visa, on a eu du mal à trouver une bonne guesthouse. La première, le gérant avait failli me taper avec une chaise. La deuxième était cool mais on avait passé une nuit épouvantable avec le bruit des voisins. Et puis, la troisième fut la bonne: Suan Keo Guesthouse. C’est à 5 minutes du marché de nuit, au bout de la rue, il y a le Mékong. C’est une petite guesthouse vraiment tranquille avec une courette agréable. Les gens y sont adorables. C’est propre aussi!
-> Compter 80 000 LAK / nuit pour une chambre avec ventilateur et salle de bain privée
-> Je ne pense pas que cette guesthouse soit sur booking, elle est situé à Ban Vat That.

pont en bois laos luang prabang
Juste pour le fun, je vous montre ce qui me fait le plus flipper ici à Luang Prabang -> LE pont en bois. Les laos comme les étrangers le détestent tellement il est dangereux ^^ (et ce soir devinez par où je dois passer…)

5/ Nisha, le restau indien

Ca, c’est la seconde maison de mon frangin, donc notre 3ème maison si on prend en compte le Maolin. Il y a deux restaus indiens à Luang Prabang, et, pour le moment, on est fidèle à Nisha. C’est essentiellement des plats du Nord de l’Inde, le chai n’a pas tout à fait le gout du chai indien, mais on y est toujours bien reçu et on y mange bien.
-> Sur la rue perpendiculaire à celle du marché de nuit, à deux pas du Dara Market.

Il y a bien sûr d’autres bonnes adresses comme Che Dédé (qui nous donne l’impression d’être en France avec le babyfoot et tout le reste), la Pistoche (qui comme son nom l’indique est une piscine), chez Hua (un petit bouiboui en centre ville) ou encore les restau dans la rue de l’immigration pour manger typiquement Lao, sans se ruiner et le LPMC, un petit bar avec de la bonne musique. C’est ce qui est cool quand on est nomade, qu’on reste un peu plus longtemps à un endroit, c’est qu’on commence à connaitre les endroits vraiment sympas… Si ça vous tente, je peux faire ce type d’articles à propos de Chiang Mai, de Mélaka ou encore Pondy et Varanasi. (Si oui, n’hésitez pas à me le dire en commentaires 😉 )

nature luang prabang marre
Si je vous dis que ce petit coin de verdure est en pleine ville, vous me croyez? Pourtant c’est vrai! A deux pas de notre actuel logement ^^