Cocon de décoration: le blog

Déménager, c’est loin d’être une partie de plaisir

Si vous suivez la page de mon entreprise sur Facebook, vous avez pu voir que je suis en plein déménagement. Le « gros » du déménagement a eu lieu mercredi passé (d’ailleurs je tiens à remercier Marie, Max, Antoine et Maurice pour leur coup de main). Je n’aime pas déménager… Vraiment pas. Il n’y a que dans les séries américaines où tout se passe bien, tout le monde a le sourire et tout le monde porte des meubles aussi facilement qu’un sac de courses.

On est arrivé dans l’appartement que nous venons de quitter, il y a 4 ans. Quand on y a emménagé, on avait quasiment pas de meubles. Mais c’est dingue ce que l’on est capable d’accumuler en 4 ans… J’avais loué une camionnette chez Europcar. Ils ont un très bon sens du service client, le gars de l’agence était vraiment très sympa. Et heureusement pour nous, la location a été surclassée. On a eu un 10m³ au lieu d’un 5. Heureusement, parce que j’avais sous-estimé le bordel de l’appartement! Et comme j’avais eu moult choses à faire et à préparer la semaine précédente, les cartons avaient été fait sans aucun tri… (j’y reviendrai plus tard, dans un autre article)

Donc mercredi, ce fut la partie la plus impressionnante. En plus, j’ai eu un gros con de voisin qui a eu la sympathie d’accrocher une palette à la camionnette, parce que nous étions devant son garage. Bah oui, au lieu de sonner et de demander à ce qu’on la déplace… Mais non. Il a joué au connard. Et il a perdu son antivol et sa palette. (D’ailleurs, je pense que c’est lui qui avait appelé la fourrière il y a quelques mois, je vous en parlais ici) Rien que pour ça, je suis contente d’avoir quitté cette rue. En 4 ans, il a fallu 2ans avant qu’ils ne disent bonjour. Il y a les voisins directs qui étaient sympas, mais il y avait quelques spécimens très cons quand même… Passons! Sur le coup, je n’étais pas la fille la plus sympathique au monde, maintenant, je m’en carre. Le Karma le rattrapera!

demenager

Depuis mercredi, dans le nouvel appart, on vit dans des monts de sacs et de cartons. Mon 1er objectif a été de ranger la cuisine et l’arrière cuisine. C’est presque fini, je suis contente. Tout n’est pas à sa place définitive, mais on peut manger sans se cogner contre un carton.
Objectif n°2, la chambre et la salle de bain. Je vous montrerai des photos quand ce sera fini, mais on a souhaité que ces deux pièces soient ouvertes l’une sur l’autre. Donc au niveau rangement, ça se fait en même temps. Là, tout est normalement à sa place… Une fois que toutes les fringues seront rangées, je ne vais pas m’amuser à bouger les meubles. (Je dis ça, mais je sais pertinemment que mes meubles vont subir des modifications d’apparence dans les mois à venir…)
Le salon, c’est la pièce où il n’y a quasiment rien à faire. Les canapés sont en place. Je dois juste monter d’autres étagères parce que j’ai sous-estimé la quantité de livres que j’ai. J’étais fière de moi, j’avais réussi à me convaincre de donner une partie de mes bouquins. (Je suis incapable de jeter des livres, c’est impensable). Mais samedi, je suis allée dans ma famille et mon gentil parrain a proposé de me refiler ses bouquins d’ébénisterie… Fallait voir la tête de Chéri, quand il a vu que j’acceptais. (Dans ses yeux, tu pouvais lire l’horreur et l’exclamation: « Nooon, plus de livres, steuplait!!! ») En même temps, ce ne sont pas des romans, ce sont des livres pour le boulot (et pour le plaisir).
Dernier objectif et non des moindres, mon bureau… Ahahahahahah! Juste à y penser, j’en suis malade. Comme j’ai fait les sacs (même pas des cartons) à l’arrache, il y en a partout et tout est à classer et trier… Je n’ose pas y penser tout de suite. Je vais commencer par mettre les meubles à la bonne place et on fera ça, petit à petit, sinon, je risque de passer une semaine coupée du monde, juste à ranger.

De l’autre côté, on a fait un pré état des lieux avec les proprios. Je dois juste passer un coup de blanc sur les plafonds et les murs avant jeudi soir. Ça va aller vite. Limite, je vais passer plus de temps à protéger le parquet qu’à peindre. (C’est pratique de bosser avec des artisans régulièrement, j’apprends leurs techniques de travail et donc à gagner du temps). Fin de semaine passée, j’avais passé deux jours à nettoyer l’appartement. C’est tellement plus facile quand il n’y a plus de meubles!

Maintenant, je suis à la fin de tout ça, mais il me tarde de ne plus voir de cartons, ni de sacs de courses… Dès que c’est rangé, bien comme il faut je vous montre des photos.

Sources image 1 / image à la une

2 Responses

  1. à un moment donné nous avons déménagé 5 fois en 1.5 ans ! Et non, ce n’était vraiment pas une partie de plaisir. Mais c’est après que les choses intéressantes arrivent : décorer, aménagement comme on a envie, etc…

    • Wouah, 5 fois en 1an1/2 c’est énorme! J’ai plein de projets déco mais je me sens un peu frustrée de devoir attendre la fin de l’emménagement ^^

Comments are closed.

Cocon de Décoration sur Instagram