Après Fort Cochin, on est resté dans le Kerala. La visite du Kerala est ce qui nous a poussé à prendre un deuxième visa indien… Et on ne le regrette pas ! Changement de ville et changement radical de décor. Kumily est à la frontière du Kerala et du Tamil Nadu. C’est aussi dans les montagnes, avec tout ce que ça implique : un peu de jungle et les plantations de thé – les fameuses plantations de thé !

Kumily pour les amoureux de la nature

On aime beaucoup la nature. Pour Flo ça l’a toujours été. Moi, je pensais être une indécrottable citadine, mais depuis qu’on est parti de France, pour contrecarrer le tumulte des villes indiennes probablement, je ressens le besoin de nature. A Kumily on a été servi !
La guest house où nous logions était en bordure de jungle. Tu vois le Livre de la Jungle de Disney ? C’est en deçà de la réalité. (Et on n’a pas tout vu!) De notre piaule on a donc pu observer les singes, un peu fous qui venaient foutre le bordel sur les rooftops avoisinants. On a aussi eu la chance de voir à deux reprises un écureuil des montagnes. Un copain nous a dit que c’était assez rare d’en voir un. J’ai du lui demander ce que c’était sur Facebook, l’animal ne ressemble pas à un singe, mais il a une longue queue et vit dans les arbres. Là on a pu l’observer parce qu’il était en train de se délecter d’un jaquier. Ah, j’oubliais : l’écureuil des montagnes, notamment celui qu’on a vu, est plus gros qu’un chien ! Ouais on oublie le petit écureuil tout mignon. Là c’est une belle bête. (Je suis désolée, les photos ne sont pas terrible, mais j’ai du sacrément zoomer avec l’appareil photo pour l’avoir).

ecureuil des montagnes inde kerala
Le fameux écureuil des montagnes qui se régale d’un Jaquier

ecureuil rare kerala inde animaux nature

On a fait une jolie balade en forêt / jungle. Un paysage hors norme, à la fois paisible et bruyant. Vous n’imaginez pas le bruit de la jungle, entre les oiseaux, les insectes, les grenouilles… Un vrai brouhaha. N’empêche qu’on a beaucoup apprécié notre balade. On s’est senti tout petits à côté des arbres immenses. On s’est senti très chanceux aussi de pouvoir admirer ce paysage.
A Kumily, il y a aussi une réserve naturelle : Periyar Wildlife Sanctuary. Nous ne l’avons pas visitée pour différentes raisons. La première c’est que nous aimons marcher seuls, sauf que là, ce n’est pas recommandé, la réserve est énorme. On n’a pas pris le risque de se perdre et de se retrouver nez à nez avec un tigre ou un éléphant ou une autre bête qui pourrait nous bouffer. On sait très bien comment on fonctionne quand on marche et ça aurait pu être dangereux. Deuxième raison, le coût de la visite en Jeep, qui était au delà de notre budget. Il faut compter 2500 roupies pour 3 heures. On nous a aussi proposé une journée complète pour 7000 roupies / chacun. Ca avait l’air d’envoyer du lourd mais on vit une semaine avec cette somme ! (Au moins!) Enfin dernière raison, on a vu l’entrée de la réserve naturelle et ça ressemble à un parc d’attractions. Les bus, les mini-bus, les jeep défilent tout au long de la journée. Je me suis demandée si ça valait le coup de visiter un zoo à ciel ouvert ?! Bref, tu as compris qu’on n’avait pas fait la visite de la réserve naturelle. En même temps, on n’est resté que 3 nuits, ce qui n’est vraiment pas énorme !

singe kera kumily inde calin
Je suis fière de cette photo, je pense que c’est assez rare de voir et photographier des singes endormis qui font un câlin

La sympathie des Keralais

On a deux très bons amis indiens depuis le début de notre aventure. Et tous les 2 sont Keralais. Ils nous avaient convaincus de revenir en Inde pour découvrir leur région. Mais on a remarqué que la gentillesse, la sympathie n’étaient pas juste réservée à nos potes. On est resté peu de temps, mais on a vite compris qu’on n’était pas vraiment en Inde. Ici, les gens sont extras. Ils sont gentils. Ils sont serviables. Ils sont souriants. Ils sont ouverts. Bref, en Inde, tout ça réunit c’est assez rare. Sauf dans le Kerala et à Kumily. On a donc bu le chai chez notre vendeur d’eau et de clopes. Un moment super qui nous a permis de mieux le connaître. Ils nous a montré une photo du mariage de sa fille, nous a parlé de son fils mais aussi de ses petits enfants. Un hindou avec un autel composé de statuettes, de photos et différents symboles représentants Shiva et Vishnu. (A force, je reconnais les symboles…)
On a aussi croisé un gars tous les jours qui venait nous parler, juste pour savoir si tout allait bien. Le dernier matin, il nous a aider (presque) à trouver le bus que nous devions prendre. Comme ça, juste pour nous aider.
Ce sont juste deux exemples parmi d’autres. Mais les sourires francs et amicaux qu’on a eu pendant ces deux jours nous ont fait beaucoup de bien. (Et ça change des regards froids et accusateurs que j’avais eu à Bombay par exemple!)

hibiscus nature inde kerala vie nomade
(Spéciale dédicace à Elise, la maman de Flo <3 )

Bref, notre séjour à Kumily aurait pu être un peu plus long. On aurait aimé visiter les plantations de thé aussi. On a pu néanmoins les voir lors de notre trajet de départ. Sérieusement, ça envoie du lourd ! On reviendra probablement dans le Kerala dans d’autres circonstances… Ca nous laissera le temps de visiter et de voir tout ce que nous n’avons pas pu voir. On est en Inde, il faudrait plus d’une vie pour tout voir !

kerala inde kumily jungle voyage vie nomade

kerala jungle montagne vegetation

kerala kumily cascade barrage foret

kumily Inde kerala tamil nadu jungle plante hibiscus

kumily nature kerala inde fleurs

petit singe kerala Inde kumily vie nomade

visite kerala kumily inde decouverte voyage evasion vie nomade