challenge slow creer un tableau visualisation

Pour ce 4ème article dédié au challenge de l'été pour créer un quotidien plus slow, j'ai eu envie de vous proposer une activité plus créative. Entre la semaine passée où je vous incitais à ne rien faire et la semaine prochaine où on va parler méditation, je trouve qu'une rupture plus ludique ne peut pas faire de mal. Toujours dans une dynamique "art de vivre slow", je vous propose de créer un tableau de visualisation. Dans cet article, je vous explique le pourquoi du comment du tableau de visualisation et je vous montre / explique le mien, histoire de vous donner un exemple.

newsletter blog slow

Le challenge slow est une série d'articles que je consacre cet été à différentes thématiques liées à l'art de vivre slow. Ralentir au quotidien ne s'improvise pas et je vous propose de profiter de la période estivale pour poser les bases d'un quotidien plus doux, comme ça à la rentrée et / ou à la reprise du boulot, les fondations de votre nouveau quotidien moins mais mieux seront en place. On a déjà vu la question du désencombrement, les manières de consommer autrement, l'art de ne rien faire. Maintenant, on va se projeter dans l'avenir mais avec une touche de créativité avec le vision board.

Au sommaire de cet article:


Challenge de cet été: créer un vision board

Pour cette 3ème semaine du challenge, je vous propose donc de prendre le temps de créer votre propre tableau de visualisation pour un quotidien plus slow.

C'est quoi un tableau de visualisation? Ca sert à quoi?

Quelques mots à propos du tableau de visualisation

Un tableau de visualisation ou vision board c'est un truc qu'on voit souvent dans les séries américaines. C'est dans le même esprit que les mood board / les tableaux d'humeur où l'on y met ce que l'on aime et ce qui nous fait envie. Mais pour le coup, le tableau de visualisation permet de se projeter dans l'avenir. Qu'est-ce qu'on aimerait pour les mois à venir? Le vision board vous permet de savoir où vous allez mettre les pieds!
Pour en savoir plus il y a cet article ou encore celui là.

tableau visualisation minimaliste
Voilà la version minimale de mon tableau de visualisation. Vous verrez plus bas dans cet article qu'il est au final bien plus complet!

Pourquoi créer un tableau de visualisation pour un mode de vie plus slow?

Le principal intérêt du vision board est de vous inciter à vous poser sérieusement et à vous demander ce que vous voulez au quotidien pour les mois à venir. Quand on a des enfants, un boulot, une maison et tout ce que tout ça implique, on n'a pas le temps / on ne prend pas le temps de se demander ce qu'on veut et comment on envisage l'avenir. Comment y arriver si on a des idées floues? Le tableau de visualisation permet de poser ces idées et de les creuser un peu plus puisqu'on prend le temps de se poser la question. En une soirée, il peut être fait. Il faut juste prendre le temps.
Certains vous conseilleront de réaliser un tel tableau avant la nouvelle année. Perso, entre Noël et Nouvel An, même si mon mode de vie est singulier par rapport au votre, je n'ai pas la tête à faire ce type d'exercice. En revanche, pendant les vacances, normalement vous devriez avoir plus de temps à y consacrer. Et c'est pour cela que je l'ai intégré au challenge "un été pour un quotidien plus slow".

Comment créer un tableau de visualisation?

Perso, je ne m'encombre pas de tout le matériel pour faire un tableau réel comme dans les séries américaines. Si vous voulez le faire de cette manière il vous faudra une grande feuille rigide ou un joli carton, des ciseaux, des feutres, du masking tape, une imprimante et des magazines. Mon tableau de visualisation est en format numérique. J'ai utilisé Keynote pour le faire.
Avant de me lancer dans le processus de collage, j'ai fait un point avec moi même. J'ai défini les thématiques qui étaient importantes et je les ai placées sur une feuille de brouillon pour que ce ne soit pas trop le bordel / pour que je m'y retrouve. Une fois que c'était fait, j'ai trouvé des images sur Pinterest et sur Google et je les ai assemblées entre elles. Y'a rien de bien compliqué à tout cela sauf le fait qu'il faille faire un point avec vous même et l'introspection n'est pas toujours facile. Surtout qu'ici il est questions des points à améliorer dans votre quotidien. Vous le verrez dans la suite, la méditation est une part importante de mon quotidien et j'en parlerai la semaine prochaine une nouvelle fois dans le challenge slow. Mon quotidien est déjà assez slow, il y a des points à maintenir et des points à améliorer. Je ne vise pas la perfection. Je cherche l'équilibre dans lequel je me sens bien.

Mon tableau de visualisation pour les mois à venir

Ce que vous ne trouverez pas sur mon tableau de visualisation

J'ai une tendance à penser par défaut, autrement dit, avant de me demander ce que j'allais mettre sur ma feuille, c'est d'abord ce que je ne voulais pas voir qui m'est passé par la tête. Ce que vous ne trouverez pas sur mon tableau de visualisation: du sport et des nanas qui font du Yoga, des trucs végans, le défi d'arrêter de fumer... Tout ça n'est pas ma came, mais pas du tout. Le côté healthy californien n'est pas quelque chose qui m'intéresse. Je ne cherche pas non plus à être riche. Et vous pourrez voir dans la suite que je ne cherche pas à posséder plus que ce que j'ai déjà.

Mon tableau et quelques explications

challenge slow tableau de visualisation

Mon tableau peut paraitre bordélique mais le principal c'est que je m'y retrouve... Et c'est un bref aperçu de tout ce qui me passe par la tête. Je vous explique. Désolée, c'est un peu long!
En haut à gauche, on commence avec un coin méditation. Il est représenté par 3 symboles. La posture de méditation que je ne fais jamais, le symbole Om que tout le monde connait et le symbole Om tamoul que je trouve esthétiquement très sympa. Mais il montre aussi que l'équilibre peut se trouver de différentes manières, pas uniquement par celle qui est la plue connue. C'est aussi un rappel de l'Inde et du Tamil Nadu que j'affectionne beaucoup. On descend et on arrive à l'arbre et ses racines, j'ai besoin de plus m'ancrer, j'ai tendance ces derniers mois (dernières années?) à perdre pied. La tache d'encre rappelle le fait qu'il me faille m'ancrer et l'une des manières que j'ai trouvé pour cela c'est de laisser une place à la créativité. C'est pour cela qu'on a des crayons de couleur et une citation pour me rappeler qu'il n'y a pas de mal à être créatif.

On remonte un peu avec le sablier et la main qui manipule un cerveau. Il ne faut pas s'arrêter au fait que ça puisse sembler lugubre. Ca ne l'est pas à mes yeux. Ces deux dessins représentent ce sur quoi je médite et ce sont des freins que je n'ai pas encore réussi à dépasser. Il y a une idée de pensée limitante, de temps qui passe. En plus de faire partie des thématiques sur lesquelles je médite, ce sont aussi des freins à ma créativité. J'ai toujours opposé créativité et rentabilité. Et il me faudrait mieux organiser mon temps, même si je ne me débrouille pas trop mal, je manque de constance.

On remonte encore et on arrive à "I'm capable",  une nana qui fait stop de la main et "Courage above fear". Ca aussi ça fait partie de mes méditations. Je manque de confiance en moi pour moult raisons et j'ai encore besoin de travailler là-dessus. Tout cela est valable à la fois sur un plan professionnel comme sur un plan personnel. Le personnel, justement, on y arrive avec les dessin au centre gauche du tableau de visualisation. Pour mes proches qui me lisent et qui me répètent sans cesse qu'il faut que je prenne soin de moi, je pense que le message est clair. Le "take care about yourself" est au centre de mon tableau. C'est associé à 2 autres dessins. La nana qui fait un câlin à son chat pour me rappeler qu'il faut que je me fasse moi même des câlins (si j'attends après Flo, en fait ça fait 20ans que j'attends!). Et le 2ème dessin et celui des enfants qui se tiennent par la main pour me rappeler plusieurs choses: me conduire comme une enfant plus souvent, être bienveillante vis à vis des autres et de moi comme on est bienveillant avec un enfant, être plus ouverte aux autres.

D'ailleurs l'ouverture aux autres concorde avec les dessins en haut à droite: les bouches et le blabla. Je ne suis pas parfaite, de très loin et je n'écoute pas les gens quand ils me parlent. La plupart du temps, ils m'ennuient. (Ouais je sais c'est pas joli à avouer mais c'est vrai). Du coup, je parle beaucoup pour ne pas leur laisser le temps de m'ennuyer. (Encore une fois, je sais que ce n'est pas très joli). Je peux écouter avec intérêt quand c'est intéressant. Pour parler de la pluie et du beau temps, il est préférable de trouver un autre interlocuteur. Flo le sait quand je m'en carre de ce qu'il me raconte, je lui dis. Bref, faut que j'apprenne à trouver les gens intéressants et à les écouter. J'ai encore du boulot!

On descend avec 3 autres dessins au centre droit de lu tableau: le pi mathématique, la clef de sol qui se transforme en guitare et un singe qui montre ses muscles. Ces 3 dessins représentent les personnes que j'aime le plus: mes 2 frangins et Flo. Alex c'est le pi vu que c'est le matheux de la famille qui m'explique un tas de choses intéressantes en maths. (Et je l'écoute!) Antoine c'est la clef de sol vu qu'il a été doté du don musical contrairement à Alex et à moi. Et Flo est représenté par le singe. Pas que ce soit un singe (quoi que...) Ce dessin, il l'a de tatoué sur le mollet. C'est une marque de bière indienne. Ces 3 dessins me rappellent d'être toujours là et dispo pour ces 3 personnes.

On repart vers la gauche avec un ballon où il est écrit "Just let go" + une abeille et une fourmis. Pas que je raffole de ces 2 insectes, je les ai choisi pour leur symbolique. L'abeille travaille dur, la fourmis fait attention à ses dépenses. J'ai besoin de me responsabiliser plus et ne pas procrastiner quand il s'agit de choses importantes. Avec le message de lâcher prise, ce sont 3 objectifs que j'aimerai plus travailler mais qui sont TRES difficiles.

On passe à à dernières partie avec 2 paysages, un vinyle et un ensemble de formes géométriques. Ce sont des rêves réalisables. Les deux paysages représentent la mer et la nature, deux cadres où j'aimerai aller dans les mois à venir. Je n'ai pas envie d'aller en Thaïlande (j'y suis déjà!) ou dans un autre lieu paradisiaque bien spécifique. A partir du moment où il y a la mer et / ou la nature, ça me va. Le vinyle avec le t-shirt Nevermind c'est pour me rappeler qu'il faut que j'écoute plus de musique, ça fait un bien fou et ça me permet de méditer. (Et j'écoute du rock et du métal... Mais il faudrait un article complet pour que je t'explique comment la musique me fait méditer!) Et les formes géométriques, c'est en réalité un yantra dédié à la déesse Kali. Un Yantra c'est comme un mantra mais sous forme visuelle. Et la déesse Kali est la déesse qui me parle le plus dans le panthéon hindou. Elle symbolise pour faire simple la destruction et le renouveau. Elle a un ancrage central dans mes méditations et je souhaite lui donner de la place au quotidien.

Pour résumer, tu en sais un peu plus sur moi avec ce tableau de visualisation. Tu sais aussi que la méditation a une part importante dans mon quotidien mais je ne reste pas 2h à méditer, au contraire. Comme sur le tableau, elle apparait à plusieurs moments de ma journée. L'Inde et l'hindouisme font aussi partie à plusieurs reprises de ce tableau. Il y a aussi beaucoup d'axes sur lesquels je dois bosser et m'améliorer.

Maintenant, c'est à vous de jouer... Comment envisagez-vous votre quotidien à partir de la rentrée? Quelles sont les habitudes que vous souhaitez garder? Quels objectifs aimeriez vous atteindre?


Retrouvez le blog sur les réseaux sociaux: Twitter, Facebook, Pinterest et même Youtube


Retrouvez d'autres ressources pour un quotidien plus slow:

challenge slow creer un tableau visualisation