Le slow made c’est une manière de fabriquer les objets (déco ou pas) qui entre dans une dynamique respectueuse. Respect de l’être humain qui fabrique l’objet, respect de l’environnement, respect d’un savoir-faire. On peut difficilement parler de slow déco sans faire allusion au slow made. Je vous ai déjà lister une partie des questions qui m’interpellent vis à vis des processus de fabrication, etc. Je vous ai déjà expliqué pourquoi la slow déco me semblait plus en adéquation avec mes valeurs et globalement avec ce que je souhaite à l’humanité. Mais je n’étais pas encore venue à vous parler des bénéfices de consommer et vivre slow pour votre intérieur.

la newsletter minimaliste

Un intérieur consciencieux grâce au slow made

Avoir conscience de ce qui nous entoure, on pourrait croire que c’est un exercice de philo. Oui et non. Ce qui est certain c’est que c’est une manière différente d’appréhender les choses, les événements et le monde. De mon point de vue, la conscience en déco est essentielle pour bien des points. Elle permet de prendre le temps, de s’interroger sur ce qui nous entoure, sur notre manière de vivre au coeur de la maison. Cela nous permet aussi de prendre conscience de notre manière de consommer. Est-ce que l’on consomme trop? Pas assez? Pas assez bien? Est-ce que l’on a envie de consommer mieux? Oui mais comment y arriver? Bref, je vais arrêter mes questions, vous avez compris, il y en a de nombreuses.
Avant de commencer à vous parler de minimalisme et de slow déco, il y a une petite année, j’ai fait un énième bilan du blog et de ma position face à la décoration. Elle est moi, on n’était plus alignées. J’ai vite compris que pour reprendre plaisir à vous parler de déco, il fallait que cette fameuse décoration soit en adéquation avec mes valeurs. Le respect de l’être humain qui fabrique nos objets. La provenance de ces objets. Les matériaux utilisés… Ce sont des points qui me semblent essentiels. Je ne tiens pas à vous convaincre que j’ai raison. En revanche, si vous commencez à vous poser des questions, je considère que j’ai gagné mon pari.
Le slow made c’est un retour à l’essentiel de la fabrication. On arrête de produire, produire, produire toujours plus. On se pose. On se pose les bonnes questions. Et on fabrique avec respect et conscience. Evidemment, cette fabrication consciencieuse prend plus de temps, coûte plus cher aussi. Mais quand on consomme moins, le rapport à l’argent est différent. On voit cela comme un investissement dans le temps. On fait un pari sur l’avenir. Pas pour le mois prochain mais plus dans les années à venir, voire les décennies suivantes. On prend le temps, on laisse du temps. Enfin bref, vous avez compris l’idée, le slow made est une manière différente de fabriquer et donc de consommer et il nous invite à prendre conscience de ce processus et des répercussions sur notre environnement.

slow made decoration interieure conscience

Slow Made – le savoir-faire au service de votre bien-être

Très honnêtement, je ne suis pas contre la révolution industrielle, je ne tiens pas à retourner à l’âge de pierre (Le lien qui va bien, je m’en serai voulu de ne pas la faire). Je suis reconnaissante de pouvoir utiliser un frigo, une machine à laver, un canapé… En revanche, depuis le XIXème siècle, et, la révolution industrielle, l’humain a fait un peu n’importe quoi. Le progrès a surtout servi à faire du pognon et vu les conséquences environnementales que le progrès a eues, on voit bien en 2019 que la manière de faire jusqu’à présent n’était pas la plus smart.
Le Slow Made dit stop à cette frénésie de production en dépit du bon sens. Ce n’est pas un retour en arrière. C’est à mon sens bien différent. C’est un mélange des savoir-faire anciens et récents pour créer des objets qui ne flinguent pas ce qui nous entoure. Un artisan qui travaille le bois, qui crée de micro séries de meubles va faire attention à la provenance du bois, il va faire attention à la perte de matière première… Il va porter un soin particulier à toutes les étapes de fabrication. Et ce n’est pas un ensemble de machines qui vont créer 3 panneaux à assembler par vos soins. Non, on n’est plus chez Ikea, là! Et si vous avez une question sur les colles, les peintures utilisées, l’artisan vous répondra, contrairement à Ikea, où l’on vous renverra à une notice. (Et on connait tous la notice Ikea hein!) Encore une fois, la conscience joue un rôle, la personne qui crée un objet, un meuble choisit avec conscience les matériaux et les produits. Il n’est pas juste question de minimiser les coûts pour se faire un maximum de marge. Non, il est question d’offrir le meilleur, le moins nocif pour l’environnement mais aussi pour les intérieurs.

slow made decoration interieure savoir faire

Le durable dans le Slow Made

Dernier point de cet article, on va parler de durabilité… Il n’est pas juste question de consommer pour consommer. On ne va plus acheter un meuble parce qu’il est tendance. On va aussi prendre en compte sa robustesse. L’idée est de garder son mobilier et sa déco plusieurs années, plusieurs décennies. On ne va plus acheter un meuble pas cher, qui fera 2 ans et qui finira à la poubelle parce qu’il ne tient plus debout après cette courte existence. Les objets slow qui composeront votre quotidien seront à vos côtés pendant un bout de temps. Je peux comprendre que vous ayez peur de vous lasser. Il y a une certaine pression inhérente à nos choix quand on se dit: “Si je choisis ce buffet, je vais vivre avec pendant 15 ans”. Est-ce que dans 10 ou 15 ans, ce buffet vous plaira toujours? Pour cela, il est impératif de faire abstraction de la tendance et de savoir ce que vous, vous aimez. C’est une démarche différente, au final, bien plus personnelle. Et c’est ce qui vous aidera à vous inscrire dans le temps, à vous enraciner réellement dans une démarche slow et durable. Comme je l’ai écrit plus haut, les procédés de fabrication s’inscrivent dans la durabilité. Cela ne tient donc qu’à vous de garder vos meubles plusieurs années.

slow made decoration eco responsable durable

Source image en tête 


Envie de plus d’articles à propos de la slow déco et du minimalisme?