Partie 2. Après vous avoir expliqué ce que nous avions vu de la gestions des déchets dans l’Asie du Sud et notamment en Inde, puisque nous y avons vécu plus longtemps qu’au Népal ou au Sri Lanka, on passe dans le Sud Est de l’Asie. On a vécu plus ou moins le même temps dans les 3 pays que sont la Malaisie, la Thaïlande et le Laos. Ce sont trois pays très différents, même pour les déchets.

carnet voyage asie gratuit

La gestion des déchets dans les pays d’Asie du sud-est dans lesquels nous avons vécu

La gestion des déchets en Malaisie

La Malaisie est probablement le pays le plus européens que l’on ait fait en Asie. Beaucoup de centres commerciaux avec la clim à fond, beaucoup de voitures, des routes faciles et lisses. La première fois qu’on était arrivés à Kuala Lumpur, ça nous avait fait bugger. Que dire sur la gestion des déchets? La Malaisie nous a surpris parce que c’est un pays attrayant pour les touristes. On ne le pensait pas. Et il y a une différence de traitement des poubelles selon les quartiers. Si le quartier est touristique, il vous semblera propre. En revanche, si vous passez par les petites rues derrières où les touristes ne vont jamais, vous verrez les dégâts. C’est un pays qui est en apparence propre mais qui ne l’est pas. On a aussi halluciné la première fois quant à la densité de rats et de cafards en ville. Il y en a partout et surtout beaucoup. Qu’en Inde, les rats sortent la nuit et se font petit quand il y a de la vie. En Malaisie, les rats cohabitent avec les humains. D’ailleurs quand on bossait la dernière fois, l’un des passe-temps de Flo était la chasse aux rats dans la guesthouse. C’est crade, vous ne trouvez pas… Pour en revenir aux poubelles, à Kuala mais aussi à Pennang ou à Melaka, il y a un ramassage régulier des poubelles. Un système que nous connaissons en France et en Europe, grâce au bon vieux gros sac plastique posé dans la rue le soir et ramassé par un agent.

poubelle thailande koh lanta ocean
La plage de Koh Lanta en 2017 après une tempête

La gestion des déchets en Thaïlande

La Thaïlande est un pays touristique hyper facile à vivre. Cela va donc avec les poubelles et les déchets liés aux touristes. On a eu plusieurs occasions de s’intéresser aux déchets en Thaïlande. La première fois, c’était après une tempête à Koh Lanta. Une île paradisiaque qui réceptionne avec l’océan tous les déchets à proximité. On a fait une paire de photos. Il y avait de tout: canettes de coca, chaussures, briquets, brosses à dents… La plage sur laquelle nous nous trouvions était assez propre avant la tempête, on ne s’attendait pas à ce qu’il y ait autant de saloperies rejetées par la mer.
Outre l’expérience de Koh Lanta, il y a Chiang Mai. On vit dans la vieille ville de Chiang Mai donc dans un espace touristique. Les déchets sont dans de gros sacs qui seront ramassés la nuit. Il y a un tri des bouteilles en plastique et des canettes de bières quand elles sont consignées. Mais je ne sais pas si c’est la volonté de la femme de ménage ou si c’est une législation propre à la municipalité. Comme on vient à peine d’arriver à Kanchanaburi, on n’a pas assez de recul à ce propos pour vous en dire plus.
Je reviens après sur la Thaïlande et le plastique…

dechet asie thailande bangkok poubelle
Des poubelles dans un parc de Bangkok

La gestion des déchets au Laos

Pour terminer les pays d’Asie dans lesquels on a vécu pour l’instant, on va au Laos, notamment dans le nord, vu qu’on a passé plusieurs mois à Luang Prabang. Les poubelles sont ramassées régulièrement. Selon les “quartiers”., soit l’habitant a une poubelle qu’il met devant la maison. La poubelle est souvent un panier en bambou qu’il faut veiller à ne pas se le faire voler. Soit la poubelle est au coin de la rue, un bac en bois dans laquelle on met le sac. Les bouteilles de bière sont consignées donc on les ramène au magasin dans les caisses en plastique. (On fait une consommation excessive de bière, on assume!). Les canettes en métal, les bouteilles en plastiques sont généralement ramassées par des personnes “indépendantes” dans le sens où elles ne sont pas embauchées par la municipalité. C’est un travail pénible avec la chaleur ou la pluie. Avant ces familles habitaient sur la rive du Mekong mais il y a une dizaine d’années, elles ont été délogées. Ce n’est pas très touristique, vous comprenez… Maintenant, elles vivent en dehors du centre ville. Une fois le ramassage fait, elles vendent leur collecte à une espèce de déchèterie. La collecte est triée, pesée et achetée. En revanche, je ne sais pas ce qui est fait après avec le plastique et le métal.
Flo a aussi d’autres anecdotes sur les déchets. Il y a le village dans lequel il est parti quelques jours, un village qui vient d’être raccordé à l’électricité mais qui n’a pas d’eau courante. Il n’y a pas non plus de bouteilles en plastique. Globalement, les déchets sont organiques. Autre exemple, il est allé faire un tour à la déchèterie, on avait de la merde à y déposer. Vous oubliez l’image de la déchèterie française qui est propre. Quand Flo est rentré, il n’était pas super bien. C’est un espace énorme, les gens vivent sur les déchets. Les déchets dangereux ne sont pas isolés des autres. Et pour faire le vide, on y fout le feu. Luang Prabang est une jolie ville classée UNESCO, c’est dommage que les déchets qui en découlent n’aient pas le même traitement…

dechet asie muang ngoi poubelle
Petit village au nord du Laos

Les aberrations écolo qu’on a vues en Asie du sud est

La Thaïlande – le jetable protégé dans du plastique

Ce qui nous dérange le plus en Thaïlande, c’est l’utilisation systématique du plastique d’emballage. Il y a la célèbre enseigne 7/11 – des petits supermarchés tous les 200 mètres, très pratiques. Mais aussi très plastiques. 2 sacs pour emballer 3 bières. Un sac différent pour les cigarettes. Il suffit de prendre un croque-monsieur et il y a un nouveau sac. On est déjà à 4. Si on prend une boisson en bouteille, ils offrent une paille en plastique qui est emballée dans du plastique. Si on prend un yaourt, ils donnent une cuillère en plastique, elle aussi emballée dans du plastique. Le 7/11 n’est pas le seul, le plastique est une culture en Thaïlande. A notre avant dernier visa, je demande dans un café une limonade, j’aurais pu avoir un verre au lieu de ça, j’ai eu un gobelet en plastique avec un couvercle et une paille. Au restau mexicain, les couverts en métal sont emballés dans une pochette plastique. La Thaïlande est connue pour sa street-food. Là aussi, il y a un soucis. On a vu qu’un des restau où Flo a l’habitude d’aller chercher du porc avait troqué ses emballage en polystyrène pour des emballages en carton. Mais les poches de sauce sont en plastique, tout comme les couverts, la pellicule de protection dans la boite et le sac de transport. (Si tu suis mes story sur Instagram, tu as pu voir cette semaine notre collection de plastique pour un repas…)

dechet asie thailande couvert et plastique
Je n’ai toujours pas compris l’intérêt de la pochette en plastique au restaurant…

 

 

Les poubelles dans la nature brute du nord du Laos

On est allés dans différents villages au Laos – même moi qui suis très casanière. Perso, je suis allée dans des villages touristiques. Et comme à notre habitude, on s’est promenés avec Flo là où nos pieds avaient envie d’aller. Et ça nous a arraché la gueule de voir des déchets au bord des routes et sentiers. Le Laos est un pays magique quant à la nature brute qu’ils tentent de préserver. On aime Luang Prabang parce que la végétation est partout, même si on est en ville. Mais le fait qu’il y ait des déchets au fin fond du Laos montre qu’il y a un soucis. Quelques expats à Luang Prabang tentent de mettre en place des alternatives comme des mugs de café réutilisables ou des spots où remplir une bouteille d’eau. En revanche, je n’ai pas le sentiment qu’il y ait une vraie alternative proposée aux touristes. On a remarqué en plus de 2 ans 1/2 que tous les touristes (même occidentaux) n’étaient pas appris de la même manière quant aux déchets. (Coucou les trous du cul en Thaïlande qui se comportent comme des porcs!) et le Laos par exemple n’a pas les ressources pour éduquer les touristes à la protection de l’environnement. Il y a quelques agences de voyage qui commencent à y penser, mais ce n’est définitivement pas assez et il y a de nombreux touristes qui vont au Laos hors agence, elles ne peuvent donc pas résoudre à elles seules cette problématique.

dechet asie laos nature poubelle
La nature laotienne est magnifique malheureusement certains s’en battent les steaks!

Action positive – Recharger sa bouteille d’eau à la fontaine

Tout n’est pas blanc ou noir et encore moins en Asie, c’est d’ailleurs pourquoi on aime tant cette partie du monde. Et pour finir cet article en deux parties, je voulais terminer sur une note positive. En Malaisie et en Thaïlande, il est facile de recharger sa bouteille d’eau à une fontaine. C’est payant évidemment, mais beaucoup moins cher qu’acheter une bouteille dans le commerce. En Inde, on a déjà rempli nos bouteilles dans des temples par exemple. Il y a des fontaines gratuites. Mais c’est moins officialisé qu’en Malaisie ou en Thaïlande. Les bornes sont repérables facilement. L’eau n’est pas fraiche. Mais elle est potable et cela permet de faire l’impasse sur les très nombreuses bouteilles d’eau que l’on consomme au quotidien. Il me semblait important de le noter, parce que l’eau potable ne se trouve pas comme en France au bout du robinet.

dechet asie laos poubelle plastique
Au Laos
dechet asie thailande paille
La paille plastique emballée dans du plastique. WTF????
dechet asie thailande plage
Merci qui? Merci Coca! Sur la plage de Koh Lanta
poubelle dechet paille plastique thailande
Ohhh une paille…
poubelle koh lanta thailande
Koh Lanta… La paradisiaque l’est vachement moins d’un coup!

 

 

poubelle plage thailande

nomade dechet plastique asie sud est

dechet asie thailande plastique
L’une de mes préférées…

Vous souhaitez d’autres articles à propos de notre vie nomade?