Il m’aura fallu du temps pour écrire cet article et suite aux évènements terroristes qui ont eu lieu pendant le weekend de Pâques au Sri Lanka, j’ai préféré attendre, comme un besoin de prendre du recul. Pas sûre que la prise de recul soit tout à fait terminée, mais j’y reviendrai après. Aujourd’hui, je te propose de découvrir Colombo, la capitale de l’île. Nous y avons passé  la moitié de notre mois au Sri Lanka, à cause du visa indien qui a mis 12 jours pour être édité. On ne comptait pas y rester autant de temps, mais on a fait avec! Et comme je n’ai pas vérifié avant de commencer cet article, il y aura peu de photos parce qu’on n’en a pas fait des masses… Notre quotidien à Colombo ne s’y est pas nécessairement prêté.

Ce qu’on a aimé à Colombo

Définitivement, Colombo n’est pas notre ville préférée où vivre. Comme partout, il y a des avantages et des inconvénients. On va commencer avec les avantages de visiter Colombo!
La première chose qui me vient à l’esprit c’est la proximité avec la mer. Même si ce n’est pas une plage avec transat, cours de surf comme à Galles, on est assez attaché au fait de vivre près de l’eau. (On vient de Dunkerque!) Donc ce n’est pas une plage farniente pour les touristes, mais on a assez apprécié si promener. Elle est bordée par le chemin de fer donc il ne faut pas hésiter à le traverser pour accéder au sable et mettre les pieds dans l’eau.
Deuxième chose que l’on a aimé, c’est la diversité religieuse qui est représentée à Colombo. Oui, il y a eu des attentats religieux… Mais on ne va pas tout mettre dans le même panier, hein! On a apprécié passer devant des temples bouddhistes, des mosquées, des églises cathos et des temples hindous. Tout ça, sur la même rue. On aime cette mixité religieuse et culturelle parce que chacun apporte une touche que l’on apprécie. Même si le Sri Lanka est un pays avec une majorité de bouddhistes, la mixité est bien plus représentée qu’en Thaïlande. (Je ne parle pas du Laos, la mixité n’existe pas!).
Point important: la bouffe! Et à Colombo on a mangé du pain – ce qui ne court pas les rues en Asie, mais au Sri Lanka, c’est assez fréquent. Tu n’imagines pas le kif du pain et de la vache qui rit au poivre… Ca tabasse! Et puis, il y a une boulangerie pour laquelle on était capable de faire plusieurs kilomètres à pied et sous le soleil pour une pâtisserie et un chai. Un établissement solidaire visiblement, fréquenté par les Sri Lankais uniquement et surtout délicieux!

petite rue de colombo sri lanka
Les tuctucs ont des compteurs. C’est aussi un point qui est intéressant à Colombo. Généralement en Asie, les compteurs on les oublie parce qu’ils sont soit inexistants, soit “ils ne marchent pas”. En revanche à Clombo c’est assez facile de trouver un tuctuc avec compteur. Ca permet de payer la course au juste prix et ne pas se faire enfler. La seule fois où on en a pris un sans compteur, il nous l’a mis bien profond. Donc autant prendre un tuctuc réglo quitte à refuser ceux qui font croire qu’ils n’ont pas de compteurs!
Et pour terminer, on a été surpris de ce que l’on pouvait trouver au supermarché. En Inde, les supermarchés sont assez rares. A Colombo, il y en a partout et on peut y trouver de la vache qui rit (enfin, pas cette marque, mais vous voyez de quoi je parle). On peut aussi y acheter de la bière et des cigarettes. Mine de rien, c’est pratique si vous n’avez pas envie de faire 3 ou 4 petits magasins différents!

plage colombo sri lanka

Ce qu’on a moins aimé dans la capitale du Sri Lanka

Ce n’est pas une ville coup de coeur comme Pondy ou Chiang Mai. Colombo reste une grosse ville avec tous les inconvénients que cela comporte. Il y a beaucoup de circulation et donc de pollution, au point où je n’ai pas pris plaisir à me promener en tuctuc (moi qui habituellement archi kiffe ce moyen de transport).
On a fait au final plusieurs quartiers de Colombo pour trouver l’hébergement qui nous convenait. Les hébergements sont plus chers que la plupart des endroits que nous avons fait ces dernières années. Et dans notre budget on a eu le droit à des endroits un peu glauques ou super loin du “centre” ville. Le wifi était aussi très long parfois. On a donc changé 4 fois d’hébergements sur deux semaines, ce qui est énorme. On a tout de même deux adresses bien cool, l’une est une guesthouse plus chic que celles dont on a l’habitude et le gérant est exceptionnel. (Ara Palace à Colombo) et une adresse plus simple et beaucoup plus dans nos attentes à deux pas du centre des visas indiens. Cette adresse, on l’a trouvée sur Air BnB. Pour le coup à Colombo, cette dernière plateforme est vraiment intéressante et est plus qualitative que Booking.
Globalement au Sri Lanka, de ce qu’on en a vu, il y a moins la mentalité de manger à l’extérieur. On s’attendait à ce qu’il y ait plus de restau et au final, pas tant que ça. On a aussi eu du mal à trouver de bons restaurants où on se régalait. Ce qui est intéressant c’est qu’on a pu manger indien parce que la bouffe Sri Lankaise et Indienne ne sont pas pareilles. (y’a des points commun mais c’est différent).
Après, c’est une capitale et donc une grande ville. Généralement, on aime moins que des villes plus petites. Ce n’est pas une ville qu’on déteste, mais ce n’est pas la peine d’y rester longtemps à moins d’y être obligé – un peu comme nous et nos visas pour l’Inde!

colombo plage circulation sri lanka

On retournera au Sri Lanka et à Colombo malgré les attentats

Même si les attentats ont eu lieu il y a plusieurs semaines, ils restent dans nos esprits (peut-être parce qu’il y des gardes armés sur la digue à Pondy qui regardent l’océan… Peut-être hein!). On a eu du bol, à quelques semaines près on y était. Et pourtant en pensant cela, on pense que si on a l’occasion d’y retourner, on y retournera avec plaisir! On ne vit pas dans la peur d’un truc qui merde ou d’un attentat. Ca peut aussi bien arrivé ici qu’en France. On avisera qi quelque chose se passe et on ne va pas s’empêcher de voyager, si le risque n’est pas avéré.
On retournera donc au Sri Lanka sans craintes particulières. Les Sri Lankais sont vraiment des personnes extra, gentilles et souriantes. Même à Colombo, les habitants sont vraiment gentils (ce n’est pas le cas souvent dans les grandes villes…). Et ce serait très con de louper ce pays qui est magnifique, aussi bien par ses paysages que par les gens qui y vivent.

colombo voyage sri lanka avis experience

colombo vue des toits sri lanka


Découvrez d’autres destinations en Asie pour vos prochains voyages: