Je sais, je sais… C’est à peine le printemps en France et je vous parle déjà de moustiques. Mais le truc, c’est que chez moi, c’est un peu mon quotidien de me faire sucer par ces petits insectes qui ne servent à rien. Il y a un an, en Thaïlande, j’avais demandé à Google à quoi servaient les moustiques. Pour une fois Google n’avait pas la réponse. [Si vous l’avez, je la veux bien!] Bref, même si cet article ne vous parle pas tout de suite, gardez le sous le coude pour cet été! 😉

Le spray anti-moustiques pour être protégé tout le temps

Selon le pays où l’on se trouve, on a différents produits qui s’offrent à nous. Quand on est arrivé la première fois en Inde, le produit qu’on avait acheté en France n’était pas efficace. Mais on a vite trouvé des alternatives. Ici, en Inde, on est abonnés à l’Odomos, une crème ou un gel anti moustique qui est efficace environ 2 heures (vu qu’on transpire un chouïa…). En Thaïlande, on a du spray. Perso, je préfère le gel au spray, j’en mets moins et j’ai moins de chance de m’en mettre dans les yeux la nuit. Au Sri Lanka, on a acheté aussi du spray qui ne sent pas spécialement bon mais qui était efficace. Il sentait un peu le clou de girofle en plus de la citronnelle.

Les spirales anti-moustiques pour un repas dans le jardin serein

Mis à part l’encens, je ne suis pas fan des trucs qui brulent plusieurs heures dans la maison – même les bougies! Donc cette solution me semble plus appropriée pour l’extérieur, je parle des spirales anti-moustiques. Bon, les dernières qu’on a acheté sont en Tamil, donc on va supposer qu’il n’y a rien de naturel là-dedans. Mais c’est efficace. Une spirale placée près de la table où l’on prend le repas ou près des transats où l’on fait la sieste. Elle brule tranquillement à l’extérieur et cela vous protège.


[Pratique] 5 gestes à adopter pour une maison organisée au quotidien 


Les diffuseurs anti-moustiques pour une chambre saine

Pour l’intérieur de la maison, il y a bien entendu les diffuseurs qui se branchent et pour lesquels on doit penser à acheter des recharges. Généralement, ça coute moins cher d’acheter le diffuseur et la recharge que la recharge seule… Cherchez l’erreur! Cette solution pour vous protéger des insectes est intéressante dans une pièce qui est fermée. Nous on l’utilise uniquement le soir et la nuit dans la chambre. Je ne suis pas archi fan de dormir avec un diffuseur de produits (qui ne sont peut-être pas très bons pour notre organisme) mais c’est efficace. Et même si en France, les maladies transmissibles par piqures de moustiques sont rares, on peut tous s’accorder sur le fait que dormir avec un moustique dans la chambre, c’est mission impossible.

La moustiquaire pour éviter l’intrusion de moustiques dans la maison

Si vous vivez dans le nord de la France, vous n’aurez pas besoin nécessairement de ce conseil. A moins que vous viviez dans une zone infestée de moustiques comme les zones marécageuses ou près d’une étendue d’eau. Bref, une solution qui est plus naturelle et qui sert à protéger la maison des moustiques, c’est l’installation de moustiquaires. Là, il y a du choix. Soit toutes les ouvertures de la maison de couvrent de moustiquaires, soit vous en achetez une qui se pose au dessus du lit, comme un ciel de lit. Ca nous arrive souvent d’en avoir dans nos chambre mais on s’en sert peu. Ce qui est un peu chiant, c’est la nui quand on va aux toilettes par exemple, il faut penser à la moustiquaire et ne pas se prendre les pieds dedans. (Oui, oui, ça sent le vécu!)

La méthode qui crame les moustiques

Avec Flo, on prend un plaisir certain à tuer les moustiques. Bizarrement, on ressent une certaine satisfaction en se disant qu’il ne nous piquera plus quand il est mort. Bon, Flo est quand même plus alerte que moi pour les chopper au vol. Si vous êtes comme moi, c’est à dire pas archi vive et préférant les moustiques morts, il y a la raquette électrique. Simple, efficace, un peu moche qui marche à pile. Et chaque petit grésillement signifie qu’un moustique a grillé. [Arf! Soupir de satisfaction] Il y a aussi les lampes qui attirent les moustiques et qui les grillent. En revanche, la lampe ne fait pas la distinction entre les insectes. Si vous avez envie de génocider uniquement les moustiques, ce n’est pas le plus recommandé!

Les répulsifs naturels pour lutter contre les stic-mou

J’ai cherché 5 minutes le mot répulsif que j’utilise plus souvent au final en anglais qu’en français… Bref! Je vous ai parlé des méthodes bien chimiques pour éviter d’être ennuyé(e)s par ces vampires à 6 pattes, mais qu’en-est-il des méthodes naturelles? Le premier répulsif naturel qui me vient à l’esprit c’est le géranium, posé sur le rebord de la fenêtre, il serait un excellent allié contre les moustiques. Il y a aussi la citronnelle que tout le monde connait. En faisant des recherches, j’ai aussi découvert quel l’eucalyptus permettait de se protéger. Tout cela existe sous forme d’huile essentiel qu’il suffit de déposer sur les textiles de la pièce pour qu’elles se diffusent ou dans un diffuseur d’huile essentielle. En plus, cette dernière solution est déco!


[Pratique] Comment faire quand on à des problèmes d’humidité et qu’on est locataire? 


Comment éviter d’avoir des moustiques chez soi l’été?

Outre le fait que le moustique kiffe votre sang sucré comme un bon jus de fruit frais, pour éviter la prolifération des moustiques chez vous, il y a quelques précautions à prendre. Les moustiques sont associés à l’eau stagnante, c’est là qu’ils se reproduisent. Il faut donc éviter un maximum les zones d’eau qui stagnent, comme les bassins dans le jardin. Vidangez régulièrement le bassin ou achetez des poissons qui mangeront les larves de moustiques. (Je vous aurais bien aussi conseiller de mettre de l’essence dans le bassin et d’y foutre le feu, mais je crois que c’est mon côté pyromane qui ressort! Ahah!)

Pour terminer cet article, que j’avais prévu court mais qui s’avère être plus long, je vous donne les seules choses qui marchent quand on se fait piquer et que ça démange: D’abord, passer sous l’eau froide la piqure, on prend des douches froides. Et quand on n’a pas gratté les piqures (ouais, je sais c’est dur!) on met du baume du tigre pour calmer les démangeaisons 😉

Source de l’image à la une