On quitte aujourd’hui la sphère de la déco mais on ne va pas très loin je vous rassure. Avant de me lancer dans plus d’articles déco à propos du Slow Living, dans plus d’articles Lifestyle à propos de la Slow Life, je souhaitais vous proposer de découvrir pour moi une référence dans ce domaine. Je suis depuis plusieurs mois maintenant le blog de Cindy Chapelle: LaSlowLife.fr et il me semblait intéressant de partager avec vous cette ressource. Si vous tenez à ralentir le rythme dans votre quotidien – pas uniquement à la maison – la suite devrait vous intéresser.

1/ Peux-tu te présenter en quelques mots?

Sophrologue, auteure de plusieurs ouvrages, j’anime le blog LaSlowLife.fr qui invite à prendre le temps de vivre. Depuis quelques années, je me consacre à la recherche d’un mode de vie simple et heureux et je partage mes découvertes et mes expériences sur le sujet. Que ce soit lors de séances au sein de mon cabinet libéral, dans les livres que j’écris ou dans les publications sur mon blog, j’ai vraiment à cœur de diffuser des conseils et inspirations pour que chacun puisse améliorer sa qualité de vie, respecter ses valeurs, ses aspirations et s’épanouir pleinement.

blog la slow life

2/ Comment es-tu arrivée à la Slow Life?

Cela faisait déjà quelque temps que je prenais du recul par rapport à mes habitudes de vie, que je me plongeais dans des lectures inspirant des solutions alternatives et que je commençais petit pas par petit pas à changer mon quotidien. Et un jour (parce que tout arrive un jour !) je suis tombée sur un article qui parlait de slow life. Cela a vraiment été comme une révélation. Tout ce à quoi j’aspirais, toutes les petites pistes que je concrétisais, la philosophie de vie vers laquelle j’essayais de tendre portait un nom ! En fait, malgré moi j’étais en train d’intégrer la slow life dans mon quotidien.

3/ La Slow Life souffre malheureusement de nombreuses idées reçues, comme une image nonchalante. Pour toi, qu’est ce que c’est réellement la Slow Life?

La slow life invite à gérer la pression du quotidien, à trouver son rythme idéal et à laisser infuser plus de simplicité et d’authenticité dans sa vie. À mon sens c’est une véritable philosophie de vie, c’est-à-dire que ce n’est pas juste une tendance ou une recette miracle à appliquer, c’est une démarche sur le long terme vers plus de cohérence avec soi-même, avec son mode de vie, avec les autres et avec l’environnement. La slow life s’invite dans tous les domaines de notre vie et s’inscrit dans une démarche responsable et durable. L’idée est d’abord de prendre du recul par rapport à son quotidien, de dézoomer sur la course effrénée que l’on mène pour appliquer une présence attentive à ce que l’on vit, autrement dit s’ancrer dans le moment présent et savourer les plaisirs simples. Dès lors un autre mode de vie se construit en valorisant ses priorités, en se mettant à l’écoute de ses aspirations profondes, en prenant soin de soi, en étant plus à l’écoute des autres. Il s’agit d’adopter un autre rythme de vie, son rythme propre, dans le respect de soi, des autres et de l’environnement.

4/ Quel est ton meilleur instant Slow dans la journée?

Les moments où je vais me promener avec ma chienne. Je cultive un lien fort avec la nature depuis l’enfance mais je n’ai pris conscience qu’il y a quelque temps à quel point il est indispensable à mon bien-être. Passer du temps dehors me ressource, me reconnecte à l’essentiel, me permet de prendre du recul et préserve mon regard d’enfant et mon enthousiasme. Marcher dans la nature quotidiennement fait partie de mes bonnes pratiques, d’actions qui vont dans le sens de mon bien-être et de mon épanouissement personnel.

cindy chapelle slow life coach

5/ La charge mentale est “à la mode” en ce moment, dans le sens où maintenant, on en parle vraiment. Le rangement et l’entretien de la maison font partie de cette charge mentale. As-tu des conseils slow pour mieux vivre ses tâches au quotidien?

Il est bon de commencer par faire un point sur ce qui dépend de soi et puis le reste, ainsi que sur ses véritables obligations. J’entends par là l’idée qu’à vouloir tout gérer au mieux et au plus vite, on a tendance à tout voir comme des obligations voire des urgences. En essayant de faire la part des choses on parvient pourtant à mieux gérer son temps en étalant ses tâches et en les réalisant avec beaucoup plus de sérénité. Car à vouloir trop en faire on s’épuise et souvent, on privilégie la quantité à la qualité. Mettre plus de conscience dans ces tâches du quotidien en faisant une chose à la fois est aussi une piste. S’ancrer dans l’instant présent en faisant une tâche aussi ordinaire que la vaisselle plutôt que de penser à ce qu’il nous reste à faire en est un exemple. Il y a aussi l’idée de sélectionner ses actions quotidiennes en évitant absolument les to do list à rallonge !

6/ Tu proposes sur ton site du coaching pour nous aider à ralentir et à vivre en adéquation avec notre rythme idéal. Peux-tu nous en dire plus sur le déroulement de l’accompagnement?

Il s’agit en fait d’apporter des réponses personnalisées à une problématique autour de la slow life telle que la difficulté à concilier vie personnelle et vie professionnelle, à lâcher prise, à s’organiser ou encore à trouver un équilibre. Ces entretiens téléphoniques ou par échanges de mails permettent de mieux cibler la problématique et d’apporter des solutions concrètes. De plus en plus de personnes me disent se sentir perdues dans la masse d’informations, de méthodes et de pistes pour ralentir et me demandent par où commencer. C’est pourquoi je suis en train de créer une formation dédiée pour apprendre à ralentir pas à pas.

un jour un defi livre bien etre

7/ Un Jour, Un Défi est ton dernier ouvrage et il nous emmène loin de notre zone de confort. Qu’est-ce que ce livre nous apporte au quotidien?

J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce livre car il m’a moi-même permis de me mettre au défi ! Je trouve que cette idée de défi est fondamentale pour nous stimuler jour après jour. Se défier avec bienveillance bien sûr car le but est de progresser, de doper sa confiance en soi. Le fait de sortir de sa zone de confort par de petits ou plus grands défis nous enrichit, nous inspire notamment en nous faisant goûter au différent et en nous révélant certains de nos talents et capacités. Et l’objectif n’est pas de gravir l’Himalaya ! Pas à pas, ce livre propose des défis d’un jour ou plus, de plus ou moins grande ampleur. On y trouve des défis bien-être, des défis relationnels, des défis au bureau et aussi des défis d’aventure. De multiples inspirations en somme pour oser se lancer et faire de sa vie une aventure !

8 / Est-ce que la Slow Life et le fait de sortir de sa zone de confort sont incompatibles ou est-ce que ce sont deux attitudes complémentaires?

La slow life invite à sortir de sa zone de confort dans le sens où elle implique de changer certaines habitudes et d’ouvrir la porte à d’autres. Dès lors que l’on fait de nouvelles expériences, que l’on s’éveille à l’inédit, on sort par définition de sa zone de confort, de ses habitudes, de ce que l’on sait faire, de ce que l’on connaît. Et c’est là que cela devient intéressant ! Et chose étonnante, malgré le fait que l’on se sente à l’étroit, stressé et dépassé dans sa vie, cerné par la pression quotidienne, on a pourtant du mal à changer. On a tout simplement peur de sortir de sa zone de confort (pas si confortable que cela en réalité). Ce qui est tout à fait normal. Il est en fait essentiel d’apprendre à gérer ses craintes, ses émotions et à renforcer sa confiance en soi pour améliorer sa qualité de vie.


Envie d’en savoir plus?

Sur votre tablette, le blog de Cindy: LaSlowLife.fr
Pour rester connecté(e): La page Facebook du blog LaSlowLife
A lire: Un Jour, Un défi de Cindy Chapelle, aux éditions Jouvence, 2019, 4,95€
Retrouvez ici toutes les oeuvres de l’auteur


J’espère que cette première interview vous a plu et que vous avez trouvé ici des ressources pour pouvoir ralentir le rythme au quotidien. Je tiens à remercier Cindy pour sa disponibilité et pour avoir pris de son temps pour répondre à mes questions.