inde du nord ranchi decouverte visite vie nomade

En préparant notre départ, on avait lu sur pas mal de blogs qu'il y avait une grande différence entre le sud et le nord de l'Inde, à plusieurs niveaux. Quand on a parlé aussi avec des personnes rencontrées par hasard en Inde, on nous avait dit que les deux « régions » étaient différentes. On voulait se faire notre propre idée et dans tous les cas, on passait par le Nord pour aller au Népal. C'est presque comme ça que nous sommes arrivés à Ranchi. (On a pris le train aussi, mais c'est une autre histoire!)

Voyager en inde - retour d'expériences et de voyage conseils pratiques visite
@Anderson Design

A propos de nos différents séjour en Inde

Nous avons commencé notre aventure nomade en 2016 par l'Inde. C'était l'un de mes rêves que de visiter l'Inde et je ne regrette pas du tout ce choix. C'est un pays qui reste mystérieux et qui souffre de nombreuses idées reçues. C'est un pays tout en contrastes, avec du bon comme du mauvais. Et jusqu'à présent, le bon l'a toujours emporté sur le négatif. C'est LE pays qu'on affectionne particulièrement. Et on a appris à voyager grâce à l'Inde. En parlant d'apprentissage, parfois le voyage nous emmène dans des endroits un peu moins sympas. C'est le cas de Ranchi. On a su y trouver un intérêt mais à choisir ce n'est pas la destination que je vous recommande pour vos vacances sur le sous-continent.

Nos impressions sur Ranchi

Ce qu'on nous avait dit est vrai : le nord et le sud sont très différents. La première chose qu'on a remarqué, c'est que les gens sont vachement moins sympas à Ranchi. Ils ne sourient pas. Ils dévisagent, regardent de travers. C'est pas terrible. Et je leur fait peur, pas Flo, mais moi oui. Certains reculent, sursautent, rebroussent chemin. Perso, j'étais trop occupée à regarder mes pieds pour ne pas me tordre la cheville pour le remarquer, c'est Flo qui a fait ce constat.
Deuxième chose : les temples sont rares et moches. Je ne vais généraliser mais à Ranchi, c'est le cas. La plupart sont de petits temples, couverts de carrelage avec un dieu en plastique à l'intérieur. Pas de décor, pas de vibration, peu de gens qui prient. C'est donc très différent des temples qu'on a pu voir jusqu'à présent. Même à Puri, les temples étaient décorés.

Ensuite, on a pu remarqué qu'à Ranchi, il n'y avait pas grand chose à faire. On y est allé pour deux raisons : la première c'était parce qu'on était en avance sur notre planning, la seconde c'est parce qu'on a vu qu'il y avait des chutes d'eau près de Ranchi. Quand on est arrivé en train et qu'on a vu tous les cours d'eau secs. On sait aussi que cette année, l'Inde a un déficit de 80% d'eau de pluie. Bref, on a laissé tombé les visites des chutes d'eau qui sont au moins à 40km. Mais en ville, mis à part faire du shopping, culturellement parlant c'est pas la joie...

Visites et bonnes adresses à Ranchi

On a quand même bougé nos fesses pour visiter le peu de choses qu'il y a à voir ! On a même expérimenté le concept du centre commercial indien... Une expérience unique. Mais là n'est pas la question. Si comme nous, vous arrivez à Ranchi et que vous souhaitez visiter/ bien manger, la suite devrait vous plaire !


Le parc du Yogoda Satsanga Sakha Mat – sous ce nom typiquement indien se trouve un super parc, pas immense mais qui vous prendra du temps – enfin, il ne vous le prendra pas de force... Nous y sommes allés 2 fois sur notre court séjour, juste parce que c'est calme, apaisant, qu'il y a un tas de choses à voir pour les yeux mais aussi pour l'esprit. On aime beaucoup. C'est entretenu avec soin. Il y a des petits poissons, un tas de variétés de plantes et de fleurs. Bref, on le recommande vivement !

Rock Garden – Si vous atterrissez à Ranchi, vous savez qu'il y a un peu de relief de ce côté là de l'Inde. Et Rock Garden est un petit parc sur l'un des rochers de la ville. On y est allé à pied, ça faisait un bout de notre hôtel. Mais une fois arrivé, ce fut agréable. L'entrée coûte 20 roupies, c'est vraiment pas la mort ! C'est joli et vous surplomberez l'un des lacs artificiels de Ranchi. (On a testé le restau à l'intérieur, il est bon pour un prix raisonnable!)

Le temple Pahadi Mandir est le dernier point de notre proposition de visite. Le temple en lui même ne casse pas 3 pattes à un canard. Il manque d'entretien et on a pu voir, qu'il y a quelques années, ce temple était bien plus resplendissant. (Il y a de vagues traces). En revanche, ce qui est intéressant dans ce temple, c'est sa localisation. Lui aussi est sur un rocher, donc pour y aller, il faut faire de la grimpette sur la route mais aussi monter plus de 400 marches. Attention, si tu es sportif(ve) comme moi, attend toi à découvrir des muscles dans tes jambes dont tu avais oublié l'existence ! La vue est top. Le haut du temple est sympa aussi, mais rien de comparable aux temples qu'on a vu dans le sud.

On s'est rendu compte aussi qu'à Ranchi, il y avait de bonnes adresses, avec un cadre qui sort de l'ordinaire et où on mange bien. Ahah, un jour, je pense consacré un article sur la bouffe en Inde. On est complètement fan ! Mais pour le moment, on a 3 adresses à Ranchi qui pourraient te plaire !

The Urban Brava – Il y a plusieurs restau / cafés qui portent ce nom. On a testé celui qui est près de la gare et du grand bazar. On a essentiellement squatter le rooftop qui est un bar à Shisha. Le cadre est agréable, propice au squattage. On y mange par ailleurs très bien ! La carte est végé mais variée. On a pu manger des plats qui changent du riz et des épices indiennes. J'ai même mangé de la semoule ! (Après 4 mois en Inde, je t'assure, manger de la semoule c'est kiffant!)

Eat – Là aussi c'est un petit restau près de la gare et là aussi le cadre te fait sortir de l'Inde. C'est très européanisé, mais ça fait du bien. Au niveau des prix, c'est plus accessible que The Urban Brava. On y a mangé un meal super bon et gourmand. En revanche, on a moyennement apprécié la vente forcée : bouteille d'eau, changer notre commande pour un plat plus cher, essayer de nous refourguer des glaces en les apportants à table alors que je venais de dire non... Vraiment bof le service. On s'est senti comme des pompes à fric. Mais on y mange bien !

Mention spéciale pour Garam Massala... On y est allé tous les jours, c'est pour te dire ! Le cadre ne casse pas des briques, mais c'est propre ! Le service est au top. Les serveurs et patrons sont super sympas et gentils. Et la bouffe est extra, évidemment ! Tout ça pour un budget abordable à l'indienne. Bref, si tu veux manger indien et que tu es à Ranchi, il y a le Garam Masala.

Voilà, l'article consacré à Ranchi touche à sa fin. Avec le recul de plusieurs années, on trouve que ce n'est pas une ville à voir à tout prix en Inde. On y est passé parce que je ne voulais pas me taper 2 jours de train. Ce n'est pas une ville touristique du coup les habitants sont un peu plus rudes qu'ailleurs. Et notre hôtel était vraiment une horreur. En 4 ans, c'est le seul endroit où je n'ai pas pu me doucher parce que l'eau était glaciale (et pourtant en 4 ans, il nous est arrivé d'avoir sacrément froid!) Après Ranchi, nous sommes allés à Varanasi et là, ce fut le coup de coeur!


Soutenez mon travail sur Patreon et découvrez du contenu déco, slow et nomade inédit.
Retrouvez le blog sur les réseaux sociaux: Twitter, Facebook, Pinterest, Instagram et même Youtube


3 commentaires

  1. Bonjour
    Toujours aussi agréables à lire vos récits, vivants et concrets.
    Pourriez-vous me donner quelques prix de base pour que nous ayons une idée en arrivant à Pondi. Mes souvenirs sont lointains…
    Par exemple quel est le prix moyen d’un thali dans un petit restau ou simplement d’un tchai, des idlis dans la rue, d’un café?
    Merci et bonne continuation

  2. Cher Julie , J’espère qu vous passez de bons moments en Inde.
    Pourriez vous faire un article sur votre habitation a Punduchery car cela m’intrigue assez.
    xx MARTHA

    1. Author

      Bonjour Martha,
      Je passe de merveilleux moments en Inde, c’est un pays fantastique!
      Je ne prévois pas de faire un article spécialement à propos de notre lieu de vie à Pondy, parce que c’était un petit hôtel communautaire simple bien qu’agréable. Je pense revenir plus amplement sur notre mode de vie en hôtel dans les semaines à venir. Mais si vous avez des questions précises sur Pondy, n’hésitez pas à les poser, j’y répondrai avec plaisir 😉

Comments are closed.