Voilà, voilà, les vacances sont terminées pour la plupart d’entre vous. (Mon cas est différent, je vous en parle ici, d’ailleurs). La rentrée est souvent synonyme de bonnes résolutions. C’est aussi la reprises de nos habitudes, quelles soient bonnes ou mauvaises. Et si pendant cette année scolaire on en profitait pour rester loin des écrans et du monde virtuel, tout en étant à la maison?

La télé, les ordinateurs, les tablettes, les téléphones… A la maison, il existe de nombreuses tentations pour nos yeux et notre esprit. Je suis très souvent devant un écran d’ordinateur, moins devant la télé ou mon téléphone. Je passe vraiment beaucoup de temps devant l’ordi. Et pour tout vous dire, je glande un peu trop à mon sens devant mon flux d’actualité Facebook. Et comme je sais que dans l’absolu, ça ne sert pas à grand chose, j’ai voulu me pencher sur la question, notamment au sein de la maison.

Les bienfaits de la digital detox à la maison sont vite trouvés, à mon sens: Passer plus de temps avec nos proches, moins procrastiner et trouver du temps pour ce que l’on aime, faire du sport, méditer… Et surtout profiter de l’instant présent. Bref, que des trucs qui sont accessibles, qui ne coûtent pas un bras et qui nous font nous sentir bien. Mais alors, comment faire pour créer un univers chez soi, qui nous invite à nous détacher des écrans?

digital detox dans le salon

1/ Des espaces dédiés à la technologie et d’autres non

Que ce soit pour les écrans ou pour le reste de votre vie, faites en sorte de compartimenter votre intérieur. Un peu comme les fumeurs, qui ne vont fumer qu’à l’extérieur. C’est la même idée.
Dans le salon, habituellement tout tourne autour de l’écran. Les fauteuils et le canapé sont tournés vers la télé. Et si vous changiez l’aménagement de votre salon pour avoir un espace de vie plutôt qu’un espace tourné vers la télé? Elle peut très bien être dans un coin, accessible à certains moments de la journée, sans pour autant être au centre de votre espace de vie.
Pour l’ordi, même si c’est un ordi portable, faites en sorte de ne pas l’utiliser partout dans la maison. Réservez-vous des espaces sans ordi pour profiter des personnes qui vivent avec vous. A la maison par exemple, l’ordi ne va pas dans la chambre. (On n’a pas de télé non plus dans cette pièce).

digital detox chambre

2/ Pas de téléphone dans la chambre

Mon téléphone a de l’âge et il a besoin de nombreuses heures pour charger. Celui de Chéri est plus récent et en 1h ou 2h la batterie est complètement rechargée. Perso, mon téléphone charge quand je dors. Mais Flo recharge son téléphone dans la journée. Avoir son téléphone dans la chambre ne présente pas que des avantages. Il y a quelques années, je lisais mes notifications en pleine nuit, alors que je ne voulais que regarder l’heure. J’ai vite dégagé une bonne partie de ces notifications. N’empêche qu’être sollicité dès le réveil par le monde virtuel, ce n’est pas agréable. On n’a pas le temps de se réveiller, de revenir à la réalité, de penser notre journée…

vivre sans internet a la maison digital detox

3/ Ces objets qui ne sont pas si désuets

Depuis l’arrivée des smartphones, certains objets à la maison ont été mis au placard: le radio-réveil, la chaine hifi… Le réveil est une alarme sur le téléphone, quand on veut écouter de la musique on va sur Deezer, Youtube ou Spotify. Mais si on veut s’accorder un peu de répit à la maison, il faut changer certaines de nos habitudes et reprendre les objets qui ont fait leur preuve et qui sont déconnectés. Ce n’est pas la première fois que je parle de surconsommation ici. On a tellement pris l’habitude avec internet d’avoir tout à portée de main, même au niveau culturel, alors qu’un bon CD, ça peut être chouette aussi. Il faut juste ressortir la chaine hifi et la dépoussiérer un peu.

La digital detox, ça peut aussi se faire à la maison. Même si changer nos habitudes est un acte pas si facile à faire, ce n’est pas impossible. Et n’oubliez pas que vous avez sûrement beaucoup à y gagner. Et vous, à la maison, êtes-vous hyper connecté?

Source de l’image à la une