Bon, rien qu'avec le titre, cher lecteur, tu sais que je ne vais pas forcément te parler de déco en ce bon dimanche matin... Il est 8h, je suis debout depuis 1/2h et je viens d'avaler ma première gorgée de café.

Depuis quelques années, depuis que j'ai décidé de donner ma thyroïde à la science, je me suis fait un compagnon d'une vie: Msieu Lévo - Lévothyrox de son vrai nom mais comme il dort dans ma chambre, je lui ai donné un p'tit diminutif. Bon, si tu n'as personne autour de toi qui se dope au Lévo, tu ne dois pas bien voir le rapport entre ce dernier et le café. Le rapport est simple, pour que le Lévo - hormones thyroïdiennes en comprimé- soit absorbé par le corps comme il faut, je dois attendre 1/2h entre l'avalation du Lévo et mon 1er café adoré du matin. La semaine, je n'attends pas 1/2h, mais la moitié. A croire que celui qui a inventé le Lévo s'est dit que c'était pour les mamies retraitées qui ont le temps le matin. Mais je n'ai pas le temps, j'ai un boulot et je dois être au taquet. Ce matin, j'ai pris le temps, faute d'avoir pris le temps de dormir... J'ai lu des blogs, dont celui-ci que j'ai découvert il y a quelques semaines et que j'apprécie tout particulièrement.

affiche cafeSource

La préparation du café du matin est elle aussi très ritualisée. J'ai adapté la méthode d'apprentissage ABA à mes chats. L'ABA (et pas Abba, rien à voir) est habituellement utilisée sur les autistes pour les aider à accomplir des actions diverses et variées. Je cite wiki: "L'A.B.A se fonde sur des lois du comportement humain mises en évidence par l'étude des comportements : un comportement humain est conditionné principalement par les conséquences qui surviennent juste après que celui-ci s'est manifesté." Dans la phrase de wiki et dans ma relation avec les chats le matin, le mot important c'est "conséquences". Je t'explique, le matin même si je suis fraiche comme un gardon (Ne te moque pas cher lecteur, crois moi sur parole!), il y a un truc qui me saoule c'est d'entendre les chats gueuler comme des putois miauler dès que je passe dans la cuisine parce qu'ils crèvent la dalle. Sauf que le matin, j'ai une motricité précaire qui est chouïa longue à la détente et la simple préparation de croquettes dans le bol devient un peu compliquée. Donc avant, entre le moment où je me levais et le moment où je leur donnait à manger, dans ce laps de temps, c'était pénible / bruyant / suscitait en moi des envies de meurtres sur mes chats. Mais c'était avant. Grâce à mon adaptation de l'ABA sur les chats, ces crétines dernières ont assimilé le concept du: "Si tu fermes ta gueule Si tu me fous la paix de bon matin, tu as tes croquettes!". La conséquence - le renforçateur c'est les croquettes, le Saint Graal du chat. C'est juste génial. Et maintenant les chats le savent, je me lève, je vais sur le Mac, je fume une clope et une fois que je me lève pour aller faire le café, elles viennent avec moi dans la cuisine, elles savent qu'une fois que la bouilloire est lancée, elles auront à manger.

chat cafe matin Source

La café du matin, c'est aussi le thermomètre de mon amabilité quotidienne. Comme je te le disais plus haut, j'ai fait don de ma thyroïde à des étudiants inexpérimentés en oncologie. Et par conséquent, j'ai une humeur relativement borderline. Ce n'est pas que j'ai un sale caractère, hein, c'est l'absence de thyroïde qui fait que faut pas me chercher des poux. C'est assez compliqué à expliquer à quelqu'un qui a encore sa thyroïde en bonne santé et qui ne sait pas vraiment où elle se situe et encore moins à quoi elle sert. Comment te dire, à un moment, je peux être normale, avec un état d'esprit sain (ou habituel, parce que certaines de mes copines diront que je ne suis pas tout à fait saine d'esprit). Et bim / bam / boum d'un coup, ça s'échauffe et je vois rouge. Ce sont mes moments: "Je n'ai rien de gentil à te dire!" qui sont juste incontrôlables et pour y palier, j'ai juste à attendre que ça passe sans ouvrir la bouche. Quand je me lève le matin, je ne sais pas pourquoi, je suis assez sujette à mes sautes d'humeur. Le café du matin me permet de gérer / relativiser / attendre que ça se tasse. (Oui, oui, tu peux me féliciter pour le jeu de mots tasser et tasse à café, j'en suis fière!)

jolie image cafeSource

Le café de ce matin, c'est le moment que Chéri a choisi pour rentrer de sa soirée. Uhm! Il aurait du attendre un peu, histoire que je sois sous la douche. Après 5 ans passés de vie commune, il n'a toujours pas incorporé dans son vocabulaire la phrase: "Je suis désolé". Je lui ai déjà dit à de nombreuses reprises que même s'il ne le pensait pas (il n'est pas désolé de grand chose), ça ne lui coutait rien de le dire. Ca montre un peu de considération à mon égard et ça lui permet d'avoir la paix le reste de la journée. Mais pour le coup c'est raté. (Chéri, si tu lis cet article et que tu te demande pourquoi tu dois être désolé, voilà quelques raisons: Ne pas être rentré / Ton haleine de bière / Critiquer les anchois de Ma pizza d'hier / Te poster à côté de moi alors que tu ne le fais jamais / ...) Chez nous, on ne crie pas. Avant je criais, mais c'était avant. Donc je vais me contenter de faire la tronche et de me calmer. Mais ça prendra plus qu'un café. Peut-être que je lui décrocherai un mot sympathique au café ce midi après avoir mangé.

Voilà, le temps de cet article, j'ai bu ma cafetière du matin... Et toi, le café du matin, tu le bois comment?

jolie tasse de cafeSource