Aujourd'hui, c'est le début du bac... Alors que tu te sens jeune dans ton coeur et dans ta tête, les JT ce soir vont se faire un plaisir de te rappeler que ton bac est loin, looooiiiiinnnn derrière toi! Ce soir, je vais donc boycotter les journaux et je sais que j'aurais probablement le sujet de philo sur twitter (j'aime avoir les sujets de philo, j'ai toujours aimé la philo).

Mon bac, c'était en 2003 (rien que cette date j'ai du mal à le taper sur le clavier) et à cette époque je tapais encore avec mes deux index en cherchant les lettres... Mine de rien, c'était il y a presque 10 ans! Je m'en souviens comme si c'était hier: Après un parcours un tantinet chaotique, je suis allée en Littéraire. L'année de mon bac, les dernières semaines avant le bac, j'ai manifesté, je suis allée à la fac pour manifester et j'ai regardé Roland Garros. Bah oui, mais à mon époque, le bac était plus tôt dans l'année pour qu'on soit tranquille pour la fête de la musique! Je me souviens que le proviseur m'avait avertie que si je continuais les manifs, je n'aurais pas mon bac, même si j'étais une bonne élève et que la déléguée des délégués des élèves (le bon plan pour esquiver les cours en allant aux réunions, assister aux conseils de discipline...) se devait de montrer l'exemple... Blablabla. Mais à 19ans, le monde s'écroule quand au 2ème tour des présidentielles, il y a le FN. Il fallait manifester notre mécontentement. (Le prof d'anglais s'est même fait cassé le bras par les GRS cette année-là)

Source Tu vois, le jeune, à mon époque ce n'étais pas Nadal, ni Federer, ni Djokovic qui squattaient la finale de Roland Garros

En philo on avait eu le choix entre 2 disserts et 1 texte. Je ne me souviens plus du texte. J'ai toujours préféré les dissertations qui ne sont pas bien compliquées quand tu connais la méthode, que tu sais plus ou moins tes cours et que tu as un esprit de contradiction comme le mien. Les sujets tournaient autour de la politique et du bonheur. Il me semble avoir pris celui sur le bonheur. Je crois que j'ai eu 14 mais je ne suis plus certaine. Coef 7, il valait mieux avoir la moyenne (et fallait rattraper le coef 4 de l'histoire géo qui allait faire mal). Je me souviens que pendant l'épreuve j'ai utilisé plusieurs paquets de mouchoirs avec le rhume des foins. Il faisait beau aussi pendant cette semaine là. Des autres matières, je me souviens de mon ennui profond en épreuve d'histoire-géo et de l'oral d'anglais spé où j'ai eu un bol profond. Je suis passée la 1ère, la prof qui venait de Dunkerque (j'ai passé mon bac sur Calais) m'a laissé choisir le texte sur lequel je voulais parler: J'ai choisi le 1er texte "vu que j'étais la 1ère de la matinée" mais surtout parce que c'était le seul que je connaissais! (AVIS AUX JEUNES QUI PASSENT LEUR BAC: ne faites pas comme moi et n’espérez pas avoir de la chance, révisez tout le programme!!!)

Source Œuvre au programme d'Anglais Spé... et je crois que je suis encore capable de réciter la biographie de F. Scott Fitzgerald en anglais, mais à mon époque le seul film que j'avais vu en 3D c'était Jurassic Park!

Le jour des résultats je suis allée au lycée, le proviseur a fait le malin a cacher mon nom sur la liste et je l'ai envoyé bouler. Avoir son bac signifiait surtout de pouvoir quitter le lycée et passer à autre chose (et ne pas se faire tuer par mon père), sinon, je m'en fichais pas mal. Quand le proviseur a enfin retiré son foutu doigt de la liste, j'ai vu que j'étais admise avec mention! Le proviseur s'est mangé un "Je vous l'avais dit!!!", j'ai regardé la tête de la copine qui l'avait aussi et j'ai appelé mon père au boulot à partir d'une cabine téléphonique (oui, le jeune, tu ne connais pas ça, mais à mon époque on n'avait pas de téléphone portable en primaire, ni au lycée).

Source Tu vois, le jeune, on allait là-dedans pour appeler nos parents avant que tout le monde ait un téléphone portable!

Après, je suis allée à la fac de Dunkerque, pour faire Lettres Modernes. C'est là que j'ai rencontré mes copines actuelles et que j'ai rejoint une de mes copines de lycée. Mais c'est une autre histoire... Je suis retournée une fois ou deux au lycée, pour récupérer mon dossier scolaire (qui vaut le coup d'oeil) et peut-être une autre fois histoire de...

Et toi, ton bac? Tu l'as eu? Tu t'en souviens?

2 commentaires

  1. Putain! Avec mention! Tu m’avais jamais dit ça! Bravo 😀
    Moi, j’ai tout planté avec l’histoire-géo, la pratique d’arts plastiques et la philo (j’ai jamais rien compris, les cours étaient tordus, la prof pas pédagogue pr un sous, et j’argumentais mal à l’écrit)
    J’ai réussi à avoir mon bac grâce à un 17 en oral d’arts plastiques justement, passq j’ai eu du bol. Je connaissais 1 oeuvre sur toutes celles présentées. (et pourtant, j’avais révisé lol mais impossible de tout voir en cours, surtt qd tu partage ce temps entre théorie et pratique)
    Finalement, je retiens de ma scolarité que j’ai été une bonne élève jusqu’au collège où j’ai perdu pieds passq j’étais larguée dans certaines matières, et ca s’est pas arrangé en vieillissant…
    Mais je peux qd même être fière de moi pr certaines choses. Puisque je peux me montrer convaincante et astucieuse dans d’autres domaines ^^

    1. Author

      J’ai commencé à être une bonne élève en 1ère L. Bon, faut le dire, je vivais sur mes capacités et ça ne me demandait pas trop de boulot. La philo pareil… Tu sais que j’ai un esprit critique (et tordu) donc la philo c’était un pur bonheur. J’ai entretenu une correspondance avec ma prof de philo pendant ma licence. Je l’aimais beaucoup. Il y avait une espèce d’égalité qui était plaisante entre elle et moi…
      A la fac, tu n’étais pas une mauvaise élève dans mes souvenirs (même si nous n’avions qu’un cours en commun!)
      Bisoux ma Mimie

Comments are closed.