Me revoilà! Comme je suis contente d’être avec vous ce matin… Aujourd’hui, je ne savais pas trop de quoi parler et puis je me suis dit: “Merde! T’as qu’à te servir de ton expérience perso pour faire un article”. Alors, voilà, aujourd’hui je pousse un coup de gueule (pas trop fort sinon, ça me fatigue, mais il est bien présent!) Mon coup de gueule est à propos des hôpitaux, notamment l’atmosphère qui se dégage des hôpitaux.

A part pour une naissance (et encore), on ne va jamais dans les hôpitaux de gaieté de cœur. Ils sont tristes, moches et ternes. Et quand bien même ils sont jolis à l’extérieur, à l’intérieur, ils sont froids, blancs et sentent mauvais. Je me souviens qu’il y a encore quelques années ça sentait l’éther; ça a changé mais ça pue toujours autant… Je pense que s’ils ont un prix sur le blanc, ils peuvent aussi en avoir un sur la couleur. Et je tiens à préciser que la peinture blanche n’est pas la seule à se lessiver facilement. Je trouve ça dingue qu’en 2011, alors qu’on sait que la couleur peut soigner certains maux (ou tout du moins les atténuer), les hôpitaux et cliniques soient encore blancs… Les seuls endroits où il y a un peu de “fantaisie” ce sont les halls d’accueil (pour mieux tromper les patients?) Bref! Voilà quelques images trouvées via le net qui sortent de l’ordinaire…

Sources: Blender nation, Health care, sensing architecture.

On est bien loin de ce qu’on a l’habitude de voir, non?

Et pour terminer cet article, une image de l’hôpital Maritime de Zuydcoot près de chez moi qui est situé face à la mer. Il est extraordinairement beau à l’extérieur. Et bien qu’il soit blanc à l’intérieur, il est très moderne (et design oui, oui!) C’est un ancien sanatorium. Il est assez ancien (je n’ai plus les dates en tête) et il faudrait qu’un jour je fasse un article dessus!

Source: sentiers du Nord.

Bon sur ce, je file à la pharmacie. Et demain je ferai un article où je ne pèterai pas les plombs! (rires!)